Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Congrès International de l'union missionnaire du Clergé

Le Congrès International de l'union missionnaire du Clergé Par une -heureuse inspiration, le Pape Benoît XV avait décidé que pour faire suite au Congrès eucharistique international tenu à Rome, du 24 au 29 mai de cette année, serait célébré un Triduum solennel consacré aux Missions.
Add this
    Le Congrès International

    de l'union missionnaire du Clergé

    Par une -heureuse inspiration, le Pape Benoît XV avait décidé que pour faire suite au Congrès eucharistique international tenu à Rome, du 24 au 29 mai de cette année, serait célébré un Triduum solennel consacré aux Missions.
    On sait avec quelle piété, Sa Sainteté Pie XI a recueilli, comme un héritage sacré, toutes ces dispositions prises par son prédécesseur; le programme s'en déroulera tout entier, et le feu que le divin Sauveur aura ravivé dans son Epiphanie eucharistique embrasera ensuite tous les coeurs, dans l'univers catholique, d'un zèle nouveau pour la conversion des infidèles. Le Triduum aura lieu les 1er, 2 et 3 juin. Il sera couronné, le jour de la Pentecôte, par une grande solennité à Saint Pierre avec une messe célébrée, par le Souverain Pontife lui-même.
    A ce sujet, voici quelques lignes d'une lettre écrite par S. E. le cardinal Van Rossum, préfet de la Propagande :
    « Afin que la commémoraison centenaire de la Congrégation de la Propagande (MDCXXII-MCMXXII) se célèbre, avec plus de dignité et d'une façon plus utile aux Missions, il a paru bon de convoquer, ici, à Rome, le premier Congrès international de l'Union missionnaire du clergé. C'est de cette association que le Souverain Pontife Benoît XV, de glorieuse mémoire, disait, dans son Encyclique Maximum illud du 30 novembre dernier : « Sachez donc que Nous désirons voir instituer dans tous les diocèses de l'univers catholique, l'Union missionnaire du clergé, placée sous l'obédience de la Congrégation de la Propagande, à laquelle Nous avons déjà donné, à cet effet, tous les pouvoirs nécessaires.
    « Ce que le Souverain Pontife Benoît XV avait déjà approuvé dans l'audience du 2 novembre dernier, le glorieux Pontife Pie XI a daigné le confirmer et le sanctionner.
    « En conséquence, les 1er, 2 et 3 juin prochain, de 9 heures du matin à 1 heure de l'après-midi, dans la grande salle de la Chancellerie apostolique, se tiendra ce Congrès de l'Union missionnaire du clergé: il aura pour objectif d'exposer avec précision cette institution, d'en vulgariser la connaissance, de déterminer aussi les moyens propres à la susciter et à la développer dans tous les diocèses du monde ».

    Ce Congrès sera présidé par S. E. le cardinal Camille Laurenti, qui aura pour vice-présidents NN. SS. Guido Conforti, archevêque de Parme et Jules Tiberghien, archevêque titulaire de Nicée.
    Il n'est pas nécessaire de rappeler que l'Union missionnaire du clergé n'est pas destinée à remplacer les grandes oeuvres des missions, la Propagation de la Foi, la Sainte Enfance l'oeuvre de Saint-Pierre. Elle est instituée, au contraire, pour leur donner une nouvelle impulsion et pour leur assurer le développement croissant que réclament les immenses besoins des missions; et ces effets ont déjà pu se constater dans les diocèses où elle a été sérieusement organisée.

    Saint-Gildas de Rhuys (Morbihan.)

    Séjour à la mer pour petites filles et fillettes. Soins entendus et maternels. Cours d'études. Air pur et fortifiant. Cuisine saine et abondante.
    Conditions: 250 francs par mois (payable d'avance) ou 600 francs par trimestre.
    Table pour dames et enfants habitant maisons voisines.
    Le mois (payable d'avance) 275 francs.
    S'adresser à Kerbihan, Saint-Gildas de Rhuys. Timbre pour réponse.

    1922/106-107
    106-107
    France
    1922
    Aucune image