Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Lan-Long lettre du P. Doutreligne

Lan-Long lettre du P. Doutreligne Missionnaire apostolique « Mettez la faucille car la moisson est mûre, « Venez, foulez car le pressoir est rempli...
Add this
    Lan-Long lettre du P. Doutreligne
    Missionnaire apostolique

    « Mettez la faucille car la moisson est mûre,
    « Venez, foulez car le pressoir est rempli...

    Amis des âmes, oyez... En une petite sortie je suis allé visiter quatre villages, exactement 155 familles, 53 baptisés sur 723 catéchumènes. Ces quatre villages sont la quinzième partie du travail qui m'a été assigné par mes supérieurs. « Allez, m'ont-ils dit, « débrouillez-vous. » Avouez que ce mot d'ordre est d'une portée un peu large, ne laissant escompter que très peu de soutien d'arrière-garde. C'est le champ immense ouvert à toutes les initiatives. On ne peut être trop hardi dans la lutte pour le bon Dieu..., il faut bien s'exposer à recevoir quelques horions. Le diable est sans cesse aux aguets... Tenez, dans un village où je me rends demain, sur 85 familles, 42 se sont déclarées chrétiennes, les autres 43 hésitent. Parmi ces 42 familles, il se trouve plusieurs vieillards qui voudraient ralentir le mouvement, ce sont les avocats du diable et des vieilles coutumes superstitieuses : « Nous sommes chrétiens, disent-ils, soit, mais il ne faudrait pas devenir trop dévots... à la façon du village de Long-Gnien. Là-bas tout le monde prie, observe le dimanche, le vendredi... On n'y invite plus les sorciers, sûrement les génies de nos montagnes finiront par se fâcher... ce n'est pas convenable. Pour nous, allons doucement. Ne mécontentons pas nos ancêtres ».
    De par la parole de ces vieillards, les enfants se sont présentés moins régulièrement aux écoles, les gamines et jeunes filles ont omis de s'agenouiller à côté de leurs frères... Recul marqué..., le mal est là, la source de ces atermoiements, du manque de ferveur se trouve chez ces deux vieux.
    Que faire ? Il faut absolument les toucher au coeur et les y blesser profondément des grâces divines... Comment y arriver?..Tout le village sera chrétien en peu de temps si ces deux vieillards se laissent faire. Bien chers lecteurs, priez pour eux, priez pour moi. Que la grâce de Notre Seigneur descende en leurs âmes, les touches, les transforme, les amène à lui.

    1925/217
    217
    Chine
    1925
    Aucune image