Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La rentrée au séminaire, impressions d'un aspirant missionnaire

La rentrée au séminaire, impressions d'un aspirant missionnaire
Add this
    La rentrée au séminaire,
    impressions d'un aspirant missionnaire

    Le jour de la rentrée des classes n'est généralement pas, pour la gent étudiante, un jour d'allégresse. Passer subitement du repos au travail, de la douce liberté des vacances à l'observance fidèle d'un austère règlement, n'est pas particulièrement réjouissant. Aussi comprend-on que, même chez les plus sérieux, un peu de mélancolie se mêle à la joie du revoir. Ici cependant c'est de beaucoup la joie qui l'emporte, tant on est heureux de se retrouver dans ce cher Séminaire des Missions Etrangères.
    Vingt-cinq jeunes prêtres, rentrés depuis un mois, sont partis le 16 septembre pour cet Orient qui les attire : ils tiennent enfin ce qu'ils ont toujours rêvé ; demain ils seront missionnaire, pasteurs d'âmes, collaborateurs dévoués de leurs évêques dans le ministère apostolique. Là-bas, on les attend ; c'est fête aussi dans les missions où l'on salue avec bon du départ, ils se pressent a ses pieds pour lui demander de bénir ceux qui vont porter au loin cet article du symbole qui a introduit dans le monde le culte de Marie : « Je crois en Jésus- Christ qui est né de la Vierge Marie ».
    Jeunes gens qui lirez ces lignes et qui avez parfois rêve en d’apostolat pays païen, on ne vous demandera pas, aux Missions Etrangères, si vous avez de la fortune ou des talents particuliers, on vous dira : « Aimez-vous plus que tout le Sauveur Jésus ? Et si vous pouvez en toute sincérité répondre : « Oui vous trouverez ici une place et, comme vos aînés vous serez envoyés un jour aux plages lointaines où vous attendent et vous appellent des âmes en détresse.

    1934/268-269
    268-269
    France
    1934
    Aucune image