Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La mission du Siam districts et missionnaires 2 (Suite et Fin)

La mission du Siam districts et missionnaires PAR MGR PERROS (Fin1). LAMSAI EGLISE DE LA SAINTE-FAMILLE. La chrétienté de Lamsai n'a pris naissance qu'en 1897 A cette époque, des chrétiens de l'église du Calvaire (Bangkok) se constituèrent en Compagnie, à l'effet d'obtenir du Gouvernement siamois une concession de terrain sur un des canaux nouvellement creusés. 1. Voir An. M.-E. An. 1913, n° 92, p. 91.
Add this
    La mission du Siam districts et missionnaires

    PAR MGR PERROS

    (Fin1).

    LAMSAI

    EGLISE DE LA SAINTE-FAMILLE.

    La chrétienté de Lamsai n'a pris naissance qu'en 1897 A cette époque, des chrétiens de l'église du Calvaire (Bangkok) se constituèrent en Compagnie, à l'effet d'obtenir du Gouvernement siamois une concession de terrain sur un des canaux nouvellement creusés.

    1. Voir An. M.-E. An. 1913, n° 92, p. 91.

    La concession obtenue, le P. Jean, prêtre indigène, s'installa au milieu de ces chrétiens. Bientôt leur nombre augmenta ; plusieurs fidèles disséminés çà et là parmi les païens vinrent se fixer auprès du missionnaire ; des païens demandèrent le baptême. Aujourd'hui, environ six cents chrétiens sont groupés autour d'une belle église en briques qui sera achevée prochainement.

    CURÉS :

    MM. Dessalles. . . . . . 1897-1906
    Durand . . . . . . 1906

    VICAIRE :

    M. Jean (ind). . . . . . 1897

    NAKHONNAYOK

    EGLISE DE L'EPIPHANIE.

    En 1872, le P. Schmitt, établi à Pétriou, entreprit un voyage dans la province de Nakhonnayok ; il rencontra, à Banlao, une famille annamite chrétienne ainsi que, quelques chrétiens chinois, qu'il groupa autour d'un hangar construit à la hâte.
    Ce poste qui, en 1885, comptait près de deux cents chrétiens, fut administré par les missionnaires de Pétriou jusqu'en 1894.
    En 1884, le P. Perbet y construisit une petite église en bois, sous le vocable des Rois Mages ou de l'Epiphanie. La bénédiction en fut faite par Mgr Vey, en 1886.

    MM. Schmitt. . . . . . 1872-1876
    Perbet . . . . . . 1877-1892

    A RÉSIDENCE FIXE :

    MM. François (ind) . . . . . 1892-1896
    Rondel . . . . . . 1896-1898
    Besrest. . . . . . 1898-1899
    Théodore (ind) . . . . . 1900

    Depuis 1906, ce poste est administré par les missionnaires de Lamsai.

    PACHIM ET KHOKVAT

    EGLISE DES SAINTS-ANGES.

    Pendant les troubles de 1893, des Laotiens étaient venus trouver le P. Schmitt à Pétriou et lui demander à se faire chrétiens.
    Malgré son grand âge, le Père consentit à aller s'installer parmi eux.
    Au milieu d'une plaine, qui s'étend entre le fleuve et la foret, dans un endroit appelé Dongkathumjang, il acquit un terrain et une maison.
    En 1896, un jeune missionnaire, le P. Richard, vint y habiter. Mais ce village était isolé, et les premiers chrétiens ne répondirent pas aux espérances fondées sur eux.
    En 1897, M. Rondel fonde une chrétienté ; il acquiert un pied à terre sur le fleuve de la ville même de Pachim, et y construit aussitôt la chapelle qui subsiste encore. Plus tard, il s'étendit sur l'est et sur la lisière même de la forêt, au milieu des ruines Khmères, dans un endroit appelé Khokvat ; il réunit les quelques Laotiens de Dongkathumjang et d'ailleurs.
    Deux ans, après, en 1900, un bon nombre de chrétiens et un nombre plus grand encore de catéchumènes étaient groupés autour du P. Célestin, prêtre indigène, auxiliaire de M. Rondel. La maison du Père servit pendant longtemps de chapelle et d'école ; mais en 1908 une église en bois fut construite ; elle est dédiée aux Saints-Anges.

    CURÉ : VICAIRES :

    M. Rondel, 1897 MM. Célestin (ind).
    Callenge.
    Perroy.

    HATSAKÉ

    EGLISE DE SAINTE-AGNES.

    Hatsaké est un petit village situé à environ deux heures de barque au-dessus de la ville de Pachim.
    Le premier chrétien de ce village fut baptisé à Pétrion par M. Daniel vers 1860. Il revint chez lui, fit des prosélytes ; mais aucun missionnaire n'y vint résider avant 1870, époque à laquelle M. Chevillard alla s'y établir. Il y fut remplacé en 1874 par M. Chaumette. Le poste fut alors administré, soit par les missionnaires de Pétriou, soit par ceux de Bangkok.

    MM. Martin et Daniel.
    Chevillard. . . . . . 1870-1873
    Chaumette. . . . . . 1874-1878

    A partir de cette époque le poste fut administré par les missionnaires de Pétriou jusqu'en 1896, puis par les missionnaires de Pachim.

    MM. Richard. . . . . . . 1896-1897
    Rondel. . . . . . 1897

    HUA PHAI

    EGLISE SAINT-PHILIPPE ET SAINT-JACQUES.

    C'est en 1872 que M. Guégo s'établit avec quelques chrétiens et catéchumènes dans la plaine qui s'étend entre Muang-Phanat et Pétriou. Cette plaine inculte n'était alors peuplée que d'éléphants vivant paisiblement au milieu des hautes herbes qui la couvraient.
    Le missionnaire ne recula devant aucune fatigue, et quelques années plus tard, après des difficultés sans nombre, il finit par rester maître de la position, et groupa autour de lui de nombreuses familles d'agriculteurs. C'est alors qu'il songea à remplacer le modeste hangar qui servait de chapelle depuis le début par une église plus convenable, dédiée à saint Philippe et saint Jacques. Elle fut terminée en 1880.
    Cette église est actuellement insuffisante pour les 600 chrétiens de ce poste.

    CURÉS :

    MM. Guégo . . . . . . 1872-1897
    Guillou. . . . . . . 1897-1906
    Perros . . . . . . . 1907-1909
    Guillou. . . . . . . 1909.

    VICAIRES :

    MM. Faivre . . . . . . 1902-1903
    Daniel. . . . . . . 1903-1910
    Bayle. . . . . . . 1908

    MUANG PHANAT

    EGLISE DE SAINT-JOSEPH.

    Un groupe de chrétiens formé par MM. Péan et Gronssou était établi à Vat-luang. Il fut administré par les missionnaires de Bangplasoi jusque vers 1877. A cette époque, 1877, M. Guégo ayant acquis un terrain plus rapproché du marché de Muang Phanat, y transporta la chapelle, et les chrétiens vinrent s'établir à côté
    Une église plus grande fut bâtie par M. Guégo, et bénite par Mgr Vey, le 3 juillet 1879, sous le vocable de la Visitation. Cette église, tombant en ruines a dû être remplacée par une nouvelle, qui vient d'être terminée : elle est dédiée à saint Joseph.
    Le poste compte plus de 200 chrétiens.

    CURÉS :

    MM. Guégo . . . . . . 1878-1894
    Juglar . . . . . . 1894-1896
    Théodore (ind.). . . . 1896-1897
    Guillou . . . . . . 1897-1900
    Loetscher. . . . . . 1900 1905
    Guillon. . . . . . 1903 1907
    Perros. . . . . . 1907 1909
    Guillou. . . . . . 1909.

    BANGPLASOI

    EGLISE DU SAINT NOM DE JÉSUS.

    Dans ce grand village situé au bord de la mer, non loin de l'embouchure du fleuve de Pétriou, il y avait déjà quelques chrétiens au temps de Mgr Pallegoix qui alla, nous dit-il dans son histoire du Siam, les visiter en 1838. Mais disséminés dans les jardins au pied des montagnes, ils n'avaient point encore de chapelle, et se réunissaient pour prier chez une bonne vieille appelée Krai.
    Ce petit troupeau fut visité de temps à autre par les missionnaires chargés des provinces de l'est. Ce n'est qu'en 1857 que M. Daniel put acquérir un terrain près du marché, et en 1860, il y bâtit une petite église en bambou recouvert d'une mince couche de chaux.
    Cette petite église a été remplacée par une église solide et vaste, bâtie par le P. Loetscher (Louis) en 1906.

    CURÉS :

    MM. Daniel . . . . . . 1857-1863
    Péan . . . . . . 1863-1865
    Groussou. . . . . . 1865-1867
    Guégo . . . . . . 1868-1877
    Grand . . . . . . 1877-1879
    Voisin . . . . . . 1879-1880
    Michel (ind ) . . . . . 1880-1881
    Rousseau. . . . . . 1882-1886
    Guillon . . . . . . 1887-1891
    Juglar . . . . . . 1891-1896
    Guillon . . . . . . 1896-1900
    Louis Loetscher . . . . . 1900.

    VICAIRE :

    M. Théodore (indigène). . . . . 1897-1900

    CHANTHABUN

    EGLISE DE L'IMMACULÉE-CONCEPTION.

    Depuis l'occupation de Chanthabun par les troupes françaises en 1893, cette ville située sur la côte orientale du Siam, a environ dix kilomètres de la mer (golfe de Siam), est connue de tous. C'est là que se trouve une des plus anciennes chrétientés du Siam. Les premiers chrétiens étaient des Annamites venus de Cochinchine, par suite de la persécution à l'époque des guerres civiles.
    En 1710, quoique Mgr de Cicé manquât d'ouvriers apostoliques, il envoya un prêtre siamois à Chanthabun, où M. Heutte avait construit une chapelle et une maison ; on y comptait alors déjà de nombreux chrétiens.
    Lors de l'invasion birmane et de la destruction de Juthia en 1767, Mgr Brigot fit partir pour Chanthabun les élèves du Séminaire général, sous la conduite de MM. Kerhervé et Artaud. Ils y furent reçus par le prêtre indigène Tchang, qui, lui-même ancien élève du séminaire de Juthia, se trouvait à Chanthabun, depuis 1760. De Chanthabun, le Séminaire fut transporté à Hon-dat, car les provinces siamoises du sud étaient toutes tombées aux mains des Birmans ; plus tard, un mandarin courageux, le Phaya Tak, reconquit ces provinces, s'empara de Chanthabun, et devint roi du Siam.
    Pendant cette période de troubles, le P. Tchang, qui avait suivi le séminaire à Hon-dat, administra les chrétiens de Chanthabun, avec l'aide des professeurs du séminaire. C'est ce que confirme une lettre d'un supérieur de Hon-dat écrivant au séminaire dé Paris en 1786, et disant: « Il y a trois cents chrétiens annamites à Chanthabun, j'en prends soin ».

    JUILLET AOUT 1913, N° 94.

    Lorsque Mgr Florens vint diriger cette chrétienté en 1796, elle n'avait donc pas trop souffert. Les registres existant encore partent de cette époque.
    Au temps de Mgr Pallegoix, vers 1850, l'église de Chathabun, était, dit-il, faite de vieilles planches et couverte de feuilles de palmiers.
    Lorsqu'en 1838, le P. Ranfaing prit possession de ce poste, il y avait environ cinq cents chrétiens ; leur nombre augmenta rapidement, et en 1855, Mgr Pallegoix ordonna une souscription pour la construction d'une nouvelle église en briques. En 1906, la chrétienté de Chanthabun, avec ses petites succursales, comptait près de quatre mille fidèles ; l'église ne pouvait plus les contenir, alors les missionnaires chargés du poste se mirent à l'oeuvre, et sur l'emplacement de l'ancienne église dédiée à l'Immaculée conception, en construisirent une plus vaste.

    CURÉS :

    M Jacques Tchang (ind.) 1760-1767. De 1767 à 1776, le poste fut administré par les professeurs du séminaire de Hon-dat.

    MM. Florens . . . . . . 1796-1803
    Mathias Dû (ind.) . . . . 1803-1833
    Cuenot (le Bx) . . . . . 1833-1834
    Clemenceau . . . . . 1834-1838
    Ranfaing . . . . . 1838-1885
    D'Hondt et Cuaz. de janv. à mai . . 1886
    Cuaz . . . . . . 1886-1899
    Juglar. . . de septembre à décembre 1899
    Peyrical . . . . . . 1900-1907
    Faivre . . . . . . 1907-1910
    Peyrical . . . . . . 1910

    VICAIRES :

    Le diacre, Mathias Dô, aide le missionnaire de 1797-1802.

    MM. Mathias Do (ind.). . . . . 1833-1834
    Michael Xay (ind.) . . . . 1834-1857
    André Jeng. (ind.) . . . . 1857-1863
    Ponard . . . . . . 1863
    Simon (ind.). . . . . . 1863-1902
    D'Hondt . . . . . . 1868-1869
    Quentric . . . . . . 1874-1885
    Dessalles . . . . . 1875-1877
    Yung . . . . . . 1878-1879
    Bernat . . . . . . 1890-1891
    Joseph (ind.) . . . . . 1891-1898
    Juglar . . . . . . 1898-1900
    Thockler . . . . . . 1900-1901
    MM. Carton. . . . . . . 1901 1910
    Faivre. . . . . . . 1901-1907
    Joachim (ind) . . . . . 1905-1906
    Bonvent . . . . . . 1907
    Faivre. . . . . . . 1910
    Alexis (ind.) . . . . . 1910

    La chrétienté de Chanthabun a en outre donné naissance à celle de Vanjao, fondée par M.Quentric en 1875 ; à celle de Paknam fondée par M.Cuaz en 1886 ; à celle de Thamai fondée par le P. Joseph en 1896.

    PAKNAM

    EGLISE DES SAINTS-ANGES-GARDIENS.

    Dominant la baie qui sert de rade à l'embouchure du fleuve de Chanthabun, se trouve un petit village annamite. La chapelle a été construite par M.Cuaz avec le concours de ses chrétiens de Chanthabun ; elle est dédiée aux Saints Anges, et compte environ 150 chrétiens, pêcheurs pour la plupart.
    Ce poste est administré par les missionnaires de Chanthabun.
    La bénédiction de la chapelle a été faite par Mgr Vey en 1889.

    MISSIONNAIRES :

    MM. Cuaz . . . . . . 1889-1899
    Juglar . . . . . . 1899 1900
    Peyrical . . . . . . 1900-1907
    Faivre . . . . . . 1907-1910
    Peyrical . . . . . . 1910.

    NAKHONXAISI

    EGLISE DE SAINT-PIERRE-AUX-LIENS.

    Ce poste, comme tous les postes chinois du Siam, remonte à M.Albrand vers 1840.
    Dans les débuts, il fut administré par les missionnaires de Bangkok qui y faisaient de rares apparitions. Mgr Dupond, avant son élévation à l'épiscopat, aimait beaucoup cette église et y fit de longs séjours. Je ne pense pas néanmoins qu'il en fût chargé spécialement ; toujours est-il que c'est là que lui parvinrent les bulles qui le nommaient, évêque d'Azoth et Vicaire apostolique du Siam.
    Les plus vieux actes des archives du poste signalent M. Marin de 1850 à 1851 ; mais le premier missionnaire que nous y voyons à résidence fixe, fut M.Lequeux, de juin 1859 à avril 1860.
    L'église actuelle en briques, est dédiée à saint Pierre aux Liens ; elle fut commencée vers 1880 par le prêtre indigène André Jeng qui pendant vingt-sept ans gouverna la chrétienté de Nakhonxaisi. Elle fut bénite en 1880. Le nombre des chrétiens augmentant sans cesse, il est actuellement d'environ 1200, elle a dû être agrandie en 1910.


    MISSIONNAIRES AMBULANTS :

    MM. Albrand . . . . . vers 1840-1846
    Marin . . . . . .
    Lequeux . . . . . . 1859-1860
    Dupond . . . . . .
    Ponard . . . . . .

    CURÉS :

    MM. André Jeng (ind.). . . . . 1863-1890
    Piau . . . . . . . 1890-1893
    Guillou . . . . . . 1893-1896
    Piau . . . . . . . 1896-1899
    Thockler. . . . . . 1899-1900
    E Loetscher . . . . . 1900-1903
    Krempff (intérim de 3 mois) . . . 1903
    Ferlay. . . . . . 1903-1909
    Krempff. . . . . . 1909

    VICAIRES :

    MM. Ambroise (ind.). . . . . 1890-1900
    Perros . . . . . . 1894-1896
    L. Loetscher . . . . . 1896-1897
    Thockler . . . . . . 1897-1899
    François . . . . . . 1897-1900
    E. Loetscher . . . . . 1899-1900
    Krempff. . . . . . 1901-1909
    Perroy . . . . . . 1908-1910
    Joseph. . . . . . . 1910-1911
    Thimothée. . . . . . 1911

    SONGPHINONG

    EGLISE DE N.-D. DU MONT-CARMEL

    Cette chrétienté, établie sur un canal tributaire du fleuve de Nakhonxaisi, doit sa naissance à quelques familles annamites de Samsen, en quête de moyens plus faciles d'existence. Elle fut pendant longtemps administrée par les missionnaire de Samsen, puis, en 1893, par ceux de Nakhonxaisi ; à partir de 1894, le P. Ambroise y fit de longs séjours et construisit la chapelle actuelle ; en 1898, le P. François y fut nommé à poste fixe.

    MISSIONNAIRES :

    MM. Ambroise (ind.). . . . . 1893-1897.
    François (ind.) . . . . . 1898-1906.
    Tapie . . . . . . 1906-

    THACHIN

    EGLISE DE SAINTE-ANNE.

    Cette église est située à l'embouchure du fleuve de Thachin. Fondée en 1886, ce petit poste fut administré par les missionnaires de Bangnokkhuék (Bang-Xang), de Sainte-Croix, de Nakhonxaisi, du Calvaire.
    La chapelle en bois, a été construite par M.Piau en 1888.
    En 1904, après la construction du chemin de fer, qui relie Thachin à Bangkok, cette chrétienté fut rattachée à celle du Calvaire. Depuis 1910, le chemin de fer ayant été continué de Thachin à Mëklong, ces deux postes sont administrés par le même missionnaire.

    CURÉS :

    MM. Richard (4 mois). . . . . 1910.
    Chanelière . . . . . 1910.

    AUXILIAIRE :

    M Marcel (ind.) . . . . . 1910.

    MÉKLONG

    EGLISE DE MUANG SAMUT SONKHRAM, PROVINCE DE RAXABURI.

    Cette église est située sur le fleuve de Méklong à dix minutes de la mer (Golfe de Siam).
    Jusqu'en juin 1910, Mëklong n'était qu'une succursale de l'église de Bangnokkhuëk. C'étaient les prêtres de cette église qui faisaient l'administration du poste de Mëklong.
    La fondation de ce poste par M.Rabardelle, curé de Bang-Xang (Bangnokkhuêk) remonte à 45 ou 46 ans.

    A RÉSIDENCE FIXE :

    MM. Richard. . . . . . . 1910 (quatre mois)
    Chanelière. . . . . . 1910

    AUXILIAIRE :

    M. Marcel (ind.) . . . . . 1910

    BANGNOKKHUEK

    (BANG-XANG) (NOTRE-DAME DE LA NATIVITÉ).

    Le premier missionnaire qui vint à Bang-Xang fut M. Albrand, plus tard évêque de Sura et Vicaire apostolique du Kouy-tcheou, c'était vers 1840. Les chrétiens baptisés par lui, et dont le dernier vient de mourir en 1907, n'en parlaient que comme d'un saint, et avec une affection prouvant combien son souvenir était resté vivant dans leur coeur. Son oeuvre fut continuée par M.Dupond, plus tard évêque d'Azoth et Vicaire apostolique du Siam ; mais le manque de personnel et la défense faite par le gouvernement aux missionnaires de voyager en dehors de la capitale ne permit point alors de mettre un prêtre à Bang-Xang.
    M. Marin bâtit une petite chapelle dans un jardin acheté à cet effet et loin de la vue de ceux qui voyageaient dans ces parages.
    En 1868, la chrétienté sort de l'obscurité ; la première chapelle et la petite église de Vatkhuai sont transportées sur le fleuve de Bang-Xang, à l'embouchure du canal de Bangnokkhuëk, qui vient d'être creusé. M.Rabardelle bâtit une église en planches, qui subsista jusqu'en 1895.
    Mais, dès 1888, la vieille église devenant trop étroite pour les 2000 chrétiens du poste, on pose la première pierre de la belle et vaste église de la Nativité.
    Cette église, oeuvre de M. Salmon fut terminée en 1895.

    MISSIONNAIRES AMBULANTS :

    MM. Albrand . . . . . vers 1840
    Dupond . . . . . . 1845
    Marin . . . . . . 1850-1853
    Dupond . . . . . . 1854-1856
    Georget . . . . . . 1857-1862
    Dupond . . . . . . 1862-1863

    CURÉS :

    MM. Rabardelle . . . . . . 1863 1878
    Saladin . . . . . . 1878-1879
    Grand . . . . . . 1879-1880
    Salmon . . . . . . 1880.

    VICAIRES :

    MM. Simon . . . . . . 1862
    André . . . . . .
    Joseph . . . . . .
    Perraux . . . . . . 1866-1871
    Barreteau . . . . . 1869
    Joachim . . . . . . 1871-1872
    Quentric . . . . . . 1872-1873
    Petit . . . . . . 1875-1879
    Philippe (ind.) . . . . . 1878-1879
    Salmon . . . . . . 1879-1880
    Clément (ind.). . . . . . 1881-1882
    Barbier . . . . . . 1882-1910
    Piau . . . . . . 1885-1888
    Tardive . . . . . . 1888-1891
    Bernat . . . . . . 1891-1893
    Peyrical . . . . . . 1893-1894
    Loetscher Louis . . . . . 1895-1896
    Benoît (ind.) . . . . . 1895
    Thockler . . . . . . 1896-1897
    Buhl . . . . . . 1898-1899
    Emmanuel (ind.) . . . . 1899-1905
    Chanelière . . . . . 1902-1910

    KHOKMOTTANOI

    EGLISE DE SAINT-ANTOINE DE PADOUE.

    Cette église, de fondation récente, se trouve à trois heures environ de Bang-Xang. En 1894, quelques familles de Laotiens vinrent trouver M. Salmon, manifestant leur désir d'embrasser la religion chrétienne.
    Le missionnaire sachant que ces natures bonnes, mais timides à l'excès, seraient exposées à perdre la foi si elles vivaient dispersées au milieu des païens, acquit dans l'endroit appelé Khokmottanoi un terrain assez vaste pour y grouper ces nouvelles recrues et celles qui suivraient.
    Une chapelle et un catéchuménat furent bâtis. Aujourd'hui le poste, administré par un indigène, le P. Benoît, compte plus de 300 chrétiens.

    CURÉ :

    M. Salmon . . . . . . 1894

    VICAIRE :

    M. Benoît (ind.) . . . . . 1894

    VAT PHLENG

    EGLISE DU SACRE COEUR DE JÉSUS :

    Les débuts de cette chrétienté datent de 1864, lorsqu'un chef de pagode se convertit au christianisme avec plusieurs membres de sa famille. L'ancien talapoin, devenu chrétien fervent, reçut même la tonsure.
    En 1879, la chrétienté, devenue plus considérable, fut détachée de Bangnokkhuëk et confiée à M. Petit. Il y bâtit l'année suivante une église en planches, qu'il remplaça en 1903 par une magnifique église en briques dédiée au Sacré Coeur de Jésus, et dont les 600 chrétiens du poste ont lieu d'être fiers.

    CURÉS :

    MM. Petit. . . . . . 1878-1907
    Guillou . . . . . . 1907-1909
    Joachim (ind.) . . . . . 1909-1910
    Petit. . . . . . . 1910

    VICAIRES :

    MM. Dominique (ind.). . . . . 1900-1902
    Durand . . . . . . 1903

    DONGKABUANG

    EGLISE SAINT-MICHEL

    Ce fut en 1845 que M.Albrand entreprit le premier voyage à Dong-kabuang ; il y baptisa les enfants d'un chinois chrétien éloigné de Bangkok depuis dix ans.
    MM. Marin, Daniel et Dupond, y firent ensuite quelques apparitions. A partir de 1850, ce poste ne fait qu'un avec celui de Bang-Xang.
    En 1856, les chrétiens y élevèrent une modeste chapelle en planches et en bambous, dédiée à l'Archange saint Michel. M.Georgel y vint chaque année visiter les chrétiens, les enseigner et leur administrer les sacrements. En mai 1862, M. Dupond fait un séjour plus prolongé ; M. André, prêtre indigène, y vient en décembre. L'année suivante, 1863, la chrétienté est visitée par M Joseph (indigène), M.Rabardelle, M.Larnaudie ; en 1864, les chrétiens sont assez nombreux pour que le P. Joseph établisse sa résidence au milieu d'eux. Il y bâtit une petite chapelle, avec des murs en briques, jusqu'à hauteur d'appui, soutenant des cloisons en planches. Cette construction modeste subsista jusqu'en 1901, époque où M. Tardivel entreprit de bâtir une belle église en briques qui, comme l'ancienne, fut dédiée à saint Michel et terminée en 1905.

    CURÉS :

    MM. Joseph (ind.) . . . . . 1863-1892
    Tardivel . . . . . 1892 1906
    Fouillat . . . . . 1906-1910
    Richard . . . . . . 1910

    VICAIRES:

    MM . Dominique (ind.) . . . . . 1897-1899
    Etienne (ind.). . . . . 1901-1906
    Emmanuel (ind). . . . . 1907

    THAVA ou VANIAU

    Cette chrétienté est établie sur le bord du fleuve Meklong, à trois heures de cheval au nord de Dongkabuang Les détails sur les premiers débuts font défaut. Le 30 décembre 1866, M.Rabardelle chargé de la chrétienté de Bang-Xang, baptisa à Thava une douzaine de catéchumènes ; mais déjà avant cette date, le zélé P. Joseph y avait fait plusieurs voyages. Une petite construction en bambous, élevée en 1867, servit pendant plusieurs années de chapelle, de catéchuménat et de presbytère. Ce poste fut administré par les missionnaires du sud du fleuve jusqu'en 1878. A cette époque, le nombre des chrétiens ayant augmenté, M. Grand y fut nommé à résidence fixe et y resta jusqu'en 1891 ; à ce moment la maladie le força de retourner en France, où il mourut deux ans plus tard. M. Houille lui a succédé. En ce moment un nouveau poste, Thamuang, en train de se développer, est situé à une journée de barque au nord de Thava.

    MISSIONNAIRES AMBULANTS :

    MM. Joseph (ind ) . . . . . 1863-1866
    Rabardelle . . . . . 1866-1868
    Perraux. . . . . . 1868-1870
    Rabardelle . . . . . 1870-1875
    Petit, Joachim (ind.), Philippe (ind.). . .
    Michel (ind.), Joseph . . . .
    Fauque . . . . . . 3 mois 1876
    Grand . . . . . .

    A RÉSIDENCE FIXE :

    MM. Grand . . . . . . 1878-1891
    Houille . . . . . . 1891

    AUXILIAIRE :

    M. Joseph (ind. ) . . . . . 1910
    1913/194-205
    194-205
    Thaïlande
    1913
    Aucune image