Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La Hiérarchie missionnaire

ANNALES DE LA SOCIÉTÉ DES MISSIONS ÉTRANGÈRES XXXIVe Année. N° 207. SEPTEMBRE OCTOBRE 1932 SOMMAIRE Pages La Hiérarchie missionnaire. ....... 202 La Société des Missions Étrangères au Canada. ..... 206 Le Père Rousseille......... 214 Un Prêtre chinois au XIXe siècle. Augustin Kô. ..... 222 Dans le Nord du Siam. ........ 230 Dernières impressions d'un Partant. ...... 237 Echos de nos Missions ........ 239
Add this
    ANNALES
    DE LA

    SOCIÉTÉ DES MISSIONS ÉTRANGÈRES

    XXXIVe Année. N° 207. SEPTEMBRE OCTOBRE 1932

    SOMMAIRE

    Pages

    La Hiérarchie missionnaire. . . . . . . . 202
    La Société des Missions Étrangères au Canada. . . . . . 206
    Le Père Rousseille. . . . . . . . . 214
    Un Prêtre chinois au XIXe siècle. Augustin Kô. . . . . . 222
    Dans le Nord du Siam. . . . . . . . . 230
    Dernières impressions d'un Partant. . . . . . . 237
    Echos de nos Missions . . . . . . . . 239
    Nécrologe. . . . . . . . . . . 246
    Bibliographie . . . . . . . . . 247

    UVRE DES PARTANTS

    Dons pour l'OEuvre . . . . . . . . . 248
    Recommandations . . . . . . . . . 248

    La Hiérarchie missionnaire

    Le Pape, Pontife suprême de l'église universelle, est évidemment le Supérieur de toutes les Missions Catholiques. Il exerce son pouvoir de gouvernement par l'intermédiaire de la S. Congrégation de la Propagande, créée en 1622 par Grégoire XV.
    La Congrégation de la Propagande ou, selon l'abréviation usuelle, la Propagande, a à sa tête un Cardinal Préfet : le dernier était S. Em. Mgr Van Rossum (1). Celui-ci est aidé par un groupe de Cardinaux, aujourd'hui au nombre de 23.
    Après le Cardinal Préfet, viennent le secrétaire, Mgr Salotti, Archevêque titulaire de Philippopolis, et le sous-secrétaire, Mgr Pecorari ; puis les Consulteurs, actuellement au nombre de 24, dont 5 évêques ; enfin tout le personnel d'administration.
    Chaque semaine a lieu une assemblée ordinaire composée du Cardinal Préfet, du Secrétaire et de quelques fonctionnaires ; une fois par mois une assemblée plénière, à laquelle prennent part les Cardinaux membres de la S. Congrégation. Deux fois par mois le Cardinal Préfet fait un rapport au Pape ; deux par mois, le Secrétaire vient demander la ratification du Pape pour les décisions prises.
    La Propagande choisit et déplace, au besoin, le personnel des missions ; elle nomme les vicaires et préfets apostoliques, révise et approuve les actes des synodes des missions. Elle a dans son ressort tous les territoires où la hiérarchie ecclésiastique n'est pas lencore érigée, c'est-à-dire tous les vicariats et préfectures apostoliques de rite latin, et les pays où la hiérarchie est d'institution récente, comme les Indes et le Japon.
    Jusqu'au XVIIe siècle, il y avait dans les missions, comme dans les pays de chrétienté, des évêques diocésains, mais le protestantisme créa, dans les territoires où il s'implanta, des difficultés qui s'opposaient à la collation des anciens sièges épiscopaux; on leur donna des prélats pourvus du titre de quelque ancien évêché supprimé in partibus infidelium, et ces évêques, dits aujourd'hui titulaires, délégués par le Pape comme vicaires apostoliques, devinrent les chefs de ces chrétientés privées de pasteurs. Plus tard furent créés les vicariats apostoliques en pays infidèles, dont les premiers furent confiés à la Société des Missions Etrangères, récemment fondés. C'est ainsi que Mgr Pallu, sacré en 1658 évêque d'Héliopolis, était nommé vicaire apostolique du Tonkin, et, en même temps, Mgr Lambert de la Motte, évêque de Bérythe et vicaire apostolique de la Cochinchine.

    (1) Le Cardinal Van Rossum né à Zwolle (Hollande) en 1854, Rédemptoriste Mort le 30 août 1932.


    A l'exception des pays où est établie la hiérarchie ecclésiastique, les territoires administrés par la Propagande sont vicariats apostoliques, préfectures apostoliques ou simples territoires de missions.
    Les vicaires apostoliques sont généralement revêtus de la dignité épiscopale ; les préfets apostoliques ne le sont que rarement. Les premiers sont nommés par le Pape, les seconds par décret de la Propagande. Les préfets apostoliques non évêques ont droit, sur leur territoire, aux privilèges et aux insignes des protonotaires apostoliques ; ils peuvent confirmer, conférer les ordres mineurs et procéder aux bénédictions réservées aux évêques.
    Une région dont on tente pour la première fois l'évangélisation est généralement constituée en simple « territoire de mission », confié à un groupe de missionnaires sous l'autorité d'un supérieur et destiné à devenir successivement préfecture, puis vicariat apostolique.
    Il y a aussi maintenant, dans la plupart des pays de mission, des Délégués apostoliques, représentants du Saint Siège, témoins et promoteurs de l'activité missionnaire, mais sans juridiction territoriale. La Délégation des Indes a été créée en 1884, celle du japon en 1919, celle de Chine en 1922, celle d'Indochine en 1925.
    Le Collège Urbain de la Propagande, à Rome, fondé par le Pape Urbain VII en 1627, reçoit des séminaristes de tous les pays de mission et les prépare au sacerdoce.

    ***

    Au 1er janvier 1930, la juridiction de la Propagande, dans l'ensemble du globe, s'étendait sur 443 circonscriptions ecclésiastiques : 1 patriarcat, 28 archidiocèses, 78 diocèses, 223 vicariats apostoliques, 97 préfectures apostoliques et 16 territoires de mission. Depuis lors le nombre des vicariats et des préfectures apostoliques a augmenté notablement.
    A la même date, on comptait, dans les pays soumis à la juridiction de la Propagande, 13.345.373 catholiques ; 373 ordinaires, dont 282 évêques, et 91 préfets apostoliques ; 8.996 prêtres appartenant à des Instituts missionnaires (dont 900 indigènes), 3.963 prêtres séculiers (dont 3.405 indigènes).
    Le nombre total des missionnaires d'origine étrangère était de 8.389, dont plus de 3.000 Français, 815 Belges, 784 Italiens, 612 Allemands, 606 Hollandais, 574 Espagnols, 214 Américains des Etats-Unis, 167 Anglais, 124 Irlandais, 124 Canadiens, 74 Suisses, 40 Autrichiens, 25 Portugais, 16 Polonais, 13 Luxembourgeois, 4 Australiens, 2 Yougoslaves, 1 Tchécoslovaque ; le reste de nationalité non spécifiée.
    Les auxiliaires du ministère apostolique dans les missions étaient : 5.112 religieux, dont 1.315 indigènes ; 28.100 religieuses, dont 11.400 indigènes; 51.606 catéchistes, 38.679 maîtres et maîtresses d'écoles, 25. 679 baptiseurs, 226 médecins, 855 infirmières, 69 instituts de prêtres travaillent dans les missions ; sur ce nombre, 22 sont nés en France. Deux seulement comptent plus de mille membres en pays de mission : les Jésuites, 1.333, et les Missions Etrangères de Paris, 1.058. Après eux les Franciscains ont 983 missionnaires, les Lazaristes, 566 ; les Pères Blancs, 492 ; les Pères du Saint Esprit, 481 ; les Capucins, 459 ; les Oblats de Marie Immaculée, 398 ; les Missionnaires du Sacré Coeur d'Issoudun, 351 ; les Dominicains, 350 ; les Missionnaires belges de Scheut, 338 ; les Missions Africaines de Lyon, 255 ; les Maristes de Lyon, 254. Les autres sont au-dessous de 200.
    Les statistiques relèvent enfin en pays de mission : 692 hôpitaux, 1.857 dispensaires, 1.527 orphelinats, 299 asiles de vieillards, 81 léproseries.
    Rappelons encore une fois que la plupart de ces chiffres sont au-dessous de la réalité, soit à cause du manque de renseignements en certaines parties, soit en raison des progrès réalisés, depuis la rédaction des statistiques consultées.

    ***

    Si maintenant nous recherchons, dans ces données sur l'apostolat mondial, quelle est la part de la Société des Missions Etrangères, nous obtenons les chiffres suivants :
    Ses 39 Missions comprennent 2 archidiocèses (Pondichéry dans l'Inde et Tôkyô au Japon), 6 diocèses (4 dans l'Inde : Mysore, Coimbatore, Salem et Malacca, et 2 au Japon : Osaka et Fukuoka), 30 vicariats apostoliques (2 en Corée, 2 en Mandchourie, 12 en Chine, 11 en Indochine, 1 au Siam, 2 en Birmanie) et 1 préfecture apostolique (le Sikkim).
    Parmi ses 49 membres revêtus de l'épiscopat, 2 sont archevêques résidentiels, 6 évêques résidentiels, 4 archevêques titulaires, 37 évêques titulaires ; un préfet apostolique.
    Les territoires confiés à la Société ont une population totale de 225 millions d'habitants et une population catholique de 1.669.500, ainsi réparties :

    Au Japon : 33.283.000 habitants, 27.375 chrétiens.
    En Corée : 15.850.000 91.750
    En Mandchourie : 23.000.000 53.000
    En Chine : 96.000.000 232.750
    En Indochine: 21.500.000 842.500
    Au Siam : 6.000.000 28.000
    En Malaisie : 3.500.000 68.500
    Dans l'Inde : 15.000.000 242.650
    En Birmanie : 11.000.000 82.500

    Les ouvriers apostoliques sont au nombre de 2.500, dont 1.060 missionnaires français et 1.440 prêtres indigènes (18 Japonais, 72 Coréens, 51 Mandchous, 260 Chinois, 840 Indochinois, 37 Siamois, 8 Malais, 57 Birmans, 97 Indiens).
    Les auxiliaires du ministère apostolique comprennent 556 religieux et 5.787 religieuses.
    57 séminaires préparent au sacerdoce 3.372 élèves. 2.861 écoles donnent l'instruction de divers degrés à 160.850 élèves. 320 orphelinats ou crèches élèvent 18.500 enfants. Enfin nos Missions entretiennent 326 pharmacies ou dispensaires et 158 hôpitaux, hospices ou léproseries.

    1932/201-204
    201-204
    France
    1932
    Aucune image