Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jésus-Hostie

Jésus-Hostie I J'aime bien ta blanche Hostie O Jésus ! La suave Eucharistie Des Elus. Pour me communiquer ta vie, Ta vie, où rien ne manque plus, Tu te fais la blanche Hostie, O Jésus ! La suave Eucharistie Des Elus. RERAIN. O Pain de vie ! O mon Jésus ! Donne-moi l'amour (ter) des Elus ! II Tu deviens la nourriture, O mon Roi D'une faible créature Comme moi. Pour me refaire une âme pure, Un coeur pieux, digne de toi,
Add this
    Jésus-Hostie

    I

    J'aime bien ta blanche Hostie
    O Jésus !
    La suave Eucharistie
    Des Elus.
    Pour me communiquer ta vie,
    Ta vie, où rien ne manque plus,
    Tu te fais la blanche Hostie,
    O Jésus !
    La suave Eucharistie
    Des Elus.

    RERAIN.

    O Pain de vie !
    O mon Jésus !
    Donne-moi l'amour (ter) des Elus !

    II

    Tu deviens la nourriture,
    O mon Roi
    D'une faible créature
    Comme moi.
    Pour me refaire une âme pure,
    Un coeur pieux, digne de toi,
    Tu deviens la nourriture,
    O mon Roi !
    D'une faible créature
    Comme moi,

    REFRAIN.

    O manne pure !
    O mon Jésus !
    Donne-moi l'amour (ter) des Elus !

    III
    Tu mets au front de l'enfance
    Ton sceau d'or ;
    Tu lui fais de l'innocence
    Un trésor.
    Pour doter son adolescence
    D'un esprit ferme en son essor,
    Tu mets au front de l'Enfance
    Ton sceau d'or ;
    Tu lui fais de l'innocence
    Un trésor,

    REFRAIN

    Douce espérance !
    O mon Jésus !
    Donne-moi l'amour (ter) des Elus !

    IV

    Tu te fais l'ami, le frère,
    O grand Dieu !
    De l'âme qui te révère
    Au saint lieu.
    Pour mieux entendre sa prière,
    Pour lui parler de ton ciel bleu,
    Tu te fais l'ami, le frère,
    O grand Dieu !
    De l'âme qui te révère
    Au saint lieu,

    REFRAIN.

    Ami sincère,
    O mon Jésus !
    Donne-moi l'amour (ter) des Elus !

    V

    Tu dis de douces paroles,
    Bon Sauveur !
    Aux tristes, dont tu consoles
    La douleur.
    Pour les sevrer des biens frivoles,
    Pour les conduire au vrai bonheur,
    Tu dis de douces paroles,
    Bon Sauveur !
    Aux tristes dont tu consoles
    La douleur.

    REFRAIN.

    Toi qui consoles,
    O mon Jésus !
    Donne-moi l'amour (ter) des Elus !

    VI

    De l'autel, au coeur mystique,
    Chaque jour,
    Tu dictes le saint cantique
    De l'amour ;
    Pour que, sur la lyre angélique,
    Il chante et-pleure tour à tour,
    De l'autel, au coeur mystique,
    Chaque jour,
    Tu dictes le saint cantique
    De l'amour.

    REFRAIN.

    Epoux mystique,
    O mon Jésus !
    Donne-moi l'amour (ter) des Elus !

    VII

    Tu parais à ta colonne,
    Sous le fouet,
    Le front ceint de ta couronne,
    Au gibet.
    Pour que, semblable à la Madone,
    L'ami pleure, pâle et muet,
    Tu parais à ta colonne,
    Sous le fouet,
    Le front ceint de ta couronne,
    Au gibet,

    REFRAIN.

    Sainte Madone !
    Et toi Jésus !
    Donnez moi l'amour (ter) des Elus !

    VIII

    Tu mets dans sa lassitude
    Ta bonté,
    Dans son âpre solitude
    Ta beauté. Pour que dans sa béatitude,
    Il chante ta suavité,
    Tu mets dans sa solitude
    Ta bonté,
    Dans son âpre solitude
    Ta beauté.

    REFRAIN.

    O plénitude
    O mon Jésus !
    Donne-moi l'amour (ter) des Elus !

    IX

    Tu lui dis dans ton.silence,
    Oh ! Si bas !
    Des choses que la science
    Ne sait pas.
    Pour guider soin intelligence
    Jusqu'où le verbe n'atteint pas,
    Tu lui dis dans ton silence,
    Oh ! Si bas !
    Des choses que la science.
    Ne sait pas.

    1918/493-495
    493-495
    France
    1918
    Aucune image