Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fêtes à la cathédrale d'Aix-en-Provence en l'honneur du Bx L. Imbert

Fêtes à la cathédrale d'Aix-en-Provence en l'honneur du Bx L. Imbert Le 24 janvier ont été célébrées, dans la cathédrale d'Aix-en-Provence, de belles fêtes en l'honneur du Bx Laurent Imbert, originaire de ce diocèse. La Semaine religieuse du diocèse (n° du 31 janvier 1926), a donné de ces fêtes un compte rendu dont nous extrayons les lignes suivantes :
Add this
    Fêtes à la cathédrale d'Aix-en-Provence
    en l'honneur du Bx L. Imbert

    Le 24 janvier ont été célébrées, dans la cathédrale d'Aix-en-Provence, de belles fêtes en l'honneur du Bx Laurent Imbert, originaire de ce diocèse.
    La Semaine religieuse du diocèse (n° du 31 janvier 1926), a donné de ces fêtes un compte rendu dont nous extrayons les lignes suivantes :
    « Pour ces fêtes, nous avions le bonheur de pouvoir vénérer une relique du Bx Imbert — une portion du crâne du glorieux Martyr — délicatement offerte à la Métropole d'Aix par les Missions Etrangères.
    « A la messe de 7 heures, M. le Vicaire général Courbier prononça une magnifique allocution sur l'Eucharistie, source de la vie chrétienne et de ces dévouements héroïques qui peuvent aller jusqu'au martyre, comme dans la vie de Mgr Imbert.
    « Celle de 8 heures fut dite par Mgr de Guébriant, supérieur des Missions Etrangères, assisté de M. l'archiprêtre et de M. le chanoine Souillac.
    « Les offices pontificaux, célébrés par Mgr l'Archevêque d'Aix, attirèrent beaucoup de fidèles.
    « Parmi eux on remarquait, leur curé en tête, un groupe important des paroissiens de Cabriès et de Calas, venus apporter à « l'Enfant de Calas » si saint, si illustre, l'hommage de son pays familial.
    « Aux offices, la maîtrise métropolitaine chanta à la perfection, c'est son habitude.
    « A toutes les cérémonies on ne manqua pas de chanter le cantique de M. l'archiprêtre aux nouveaux Bienheureux, sur un air très heureusement composé pour la circonstance par M. le chanoine Callier.
    « On eut le régal et l'édification d'un panégyrique de Mgr Imbert par Mgr de Guébriant. Qui donc était mieux désigné et plus qualifié pour le prononcer que le supérieur des Missions Etrangères?
    « Au nom de tous, Mgr l'Archevêque a remercié l'éminent orateur et a précisé les deux grandes raisons qui imposaient cette fête du 24 janvier à sa Métropole : la Provence devait et voulait honorer ainsi un de ses plus glorieux enfants ; plus que jamais nous avons tous besoin du réconfort et de l'exemple que sont pour nous la foi invincible et le martyre du Bx Imbert ».

    1926/49
    49
    France
    1926
    Aucune image