Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ephémérides janvier février 1785-1835-1885

Ephémérides janvier février 1785-1835-1885 1785
Add this
    Ephémérides janvier février 1785-1835-1885

    1785

    8 janvier. Mort de Joseph Louis COUDÉ, né à Auray le 4 avril 1750, entra au Séminaire des M.-E. en 1772 ; ordonné prêtre l'année suivante, il arriva au Siam pour être mis en prison en 1775 avec Mgr Le Bon et le P. Garnault. Il eut les fers aux mains et aux pieds, la cangue au cou et subit la bastonnade. Délivrés après quelques mois, les prisonniers ne tardèrent pas à être expulsés du royaume. Le P. Coudé se rendit successivement à Jong-selang, à Pondichéry, à Quedah. En 1782, il fut nommé évêque de Rhesi et vicaire apostolique du Siam. Il revint à Bangkok, où il eut à lutter contre les Portugais, qui refusaient de reconnaître ses pouvoirs. En se rendant à Quedah, où il devait être sacré par Mgr Pigneau de Béhaine, il tomba malade à Takuathung et y mourut. Il n'avait que 35 ans.

    1835

    31 janvier. Naissance de Gabriel DURAND. Originaire de Lunel (Hérault), il entra diacre au Séminaire des M.-E. et, après son ordination sacerdotale (29 mai 1858) , fut envoyé au Thibet. Il exerça son ministère à Kiangka, puis à Bonga. A Kionatong, annexe de Bonga, il fut attaqué par les agents des lamas, reçut deux coups de feu et se noya en essayant de traverser la Salouen. C'était le 28 septembre 1865.

    31 janvier. Naissance de Constantin JANIN, du diocèse de Saint-Claude. Prêtre le 2 juin 1860, il partit pour le Cambodge. En 1863, il fut prié par M. de Lagrée, Résident de France à Phnompenh, de décider le roi Norondon à accepter le protectorat français et réussit à faire signer au monarque le traité qui établissait la prépondérance de la France au Cambodge. Nommé provicaire en 1882, il mourut à Sadec le 18 mars 1900. Il fut l'un des missionnaires les plus populaires de l'Indochine, grâce à sa proverbiale affabilité.

    1885

    18 janvier. Mort de Joseph LAUCAIGNE. Né en 1838 au diocèse de Tarbes, il fut envoyé au Japon en 1863 et, après la découverte des descendants d'anciens chrétiens en 1865, il aida Mgr Petitjean à former la nouvelle Eglise du Japon. Nommé provicaire en 1866, il devint évêque d'Apollonie et auxiliaire de Mgr Petitjean en 1873. Il mourut à Osaka, laissant la réputation d'un missionnaire modeste, pieux et austère. Il jeûnait presque tous les jours, prenait à peine trois heures de repos chaque nuit et consacrait à la prière tout le temps qui n'était pas absorbé par le travail.

    30 janvier. Mort de Louis GUYOMARD, du diocèse de Vannes. Prêtre le 17 février 1883, il partit peu après pour le Cambodge. Il était chargé du poste de Trabec lorsqu'une révolte éclata et il fut massacré par les païens. Il n'avait que 27 ans.

    6 février. Mort de François TRIQUET. Né au diocèse de Chambéry en 1833, ordonné prêtre en 1858, il entra au Séminaire des Missions Etrangères en 1861 et partit l'année suivante pour le Combatour. En 1869 il était supérieur du Séminaire, puis devint curé d'Ootamund. En 1884 il fut nommé supérieur du sanatorium des M.-E. provisoirement établi à Aix-en-Provence, et c'est là qu'il mourut à 52 ans.

    12 février. Mort de Lucien RAIMBAUD, originaire du diocèse de Luçon, prêtre le 11 juin 1870, missionnaire en Cochinchine Occidentale, il forma des institutrices, fonda des écoles, fit revivre dans le pays l'industrie des nattes. Il mourut d'une insolation à 39 ans.

    12 février. Mort de Christophe MAZERY, du diocèse de Nantes ; missionnaire de Malacca en 1868 ; après avoir occupé plusieurs postes dans la presqu'île, il fut nommé par Mgr Fée vicaire général et curé de la cathédrale de Singapore : c'est là qu'il mourut, âgé de 45 ans. C'était un prêtre de grande régularité, d'esprit délié et de doctrine plutôt sévère.

    1935/30-31
    30-31
    France
    1935
    Aucune image