Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ephémérides

Ephémérides 1686 Février (quantième incertain). Mort à Juthia (Siam) de Guillaume LE CLERGUES, originaire de Brioude (Haute-Loire). Parti en septembre 1674 pour le Siam, il travailla d'abord au Collège général, puis au camp des Pégouans près de Juthia et enfin à Louvo, où il eut de nombreuses relations avec le roi et avec les mandarins. 1786
Add this
    Ephémérides

    1686

    Février (quantième incertain). Mort à Juthia (Siam) de Guillaume LE CLERGUES, originaire de Brioude (Haute-Loire). Parti en septembre 1674 pour le Siam, il travailla d'abord au Collège général, puis au camp des Pégouans près de Juthia et enfin à Louvo, où il eut de nombreuses relations avec le roi et avec les mandarins.

    1786

    6 janvier. Mort à Longki (Yunnan) de Jean-François GLEYO. Né en 1734 à Saint-Brieuc, il partit en 1764 pour l'Extrême-Orient. Après un stage à la Procure de Macao, il se rendit au Setchoan. Lorsqu'éclata la persécution de 1769, il fut arrêté, enchaîné, emprisonné et torturé. Malgré les efforts de Mgr Pottier pour obtenir sa libération, il demeura en prison pendant 8 ans. Délivré enfin grâce aux démarches du P. da Rocha, jésuite portugais, membre du tribunal des mathématiques, il se retira à Longki, au Yunnam, où il mourut, laissant une réputation de piété et même de sainteté qui subsiste encore.

    1836

    14 février. A Longefoy (Savoie), naissance de Louis MONTMAYEUR. Après deux années de ministère dans son diocèse, il entra en 1862 au Séminaire des Missions Etrangères, d'où il passa deux années de professorat au Collège général de Penang. Il fut ensuite missionnaire de la Mission de Saigon, dans laquelle il travailla durant 52 ans avec un zèle empreint à la fois de fermeté et de bonté. Dans sa jeunesse surtout, renommé pour son habileté de tireur, il tua plus de 30 tigres sans jamais avoir à tirer deux balles pour abattre la bête : ces prouesses ne contribuèrent pas peu à lui concilier l'admiration et la sympathie, prélude de la conversion d'un bon nombre de païens. Il mourut le 20 décembre 1917, âgé de 82 ans.

    1886

    12 janvier. Mort de François CHERBONNIER, du diocèse d'Angers. Missionnaire de Birmanie Méridionale en 1873, il passa à Mergui toute sa carrière apostolique, qui ne fut que de 13 ans.

    28 janvier. Mort de Jean-Baptiste JOSSE, originaire du diocèse de Nantes. Ordonné prêtre en 1876, il entra au Séminaire des Missions en 1880 et fut destiné, l'année suivante, à la Corée. Il attendit à Nagasaki pendant deux ans le moment favorable pour pénétrer dans sa mission. Il y réussit en 1883, mais son ministère y fut de courte durée : après moins de trois années, il mourut à l'âge de 36 ans.

    29 janvier. Mort de Joseph BLANCHARD, du diocèse de Saint-Dié, qui, après 10 années de mission au Tonkin Méridional, revint en France à bout de forces et mourut au sanatorium des M.-E., alors à Hyères.

    30 janvier. Mort de Claude SEGUIN, du diocèse de Dijon ; missionnaire du Yunnam en 1876, la maladie le ramena en France en 1884 ; il mourut au sanatorium d'Hyères, âgé de 32 ans. Il était l'aîné de deux frères, missionnaires de la même Société : Charles, qui mourut en 1921, directeur du Séminaire de la rue du Bac, et François, depuis 1907 Vicaire apostolique de Kweiyang.

    27 février. Mort d'Isidore METAYER. Né en 1827 au diocèse de Sées, prêtre en 1853, il entra aux M.-E en 1855 et partit l'année suivante pour la Mandchourie, où il travailla en divers postes et construisit plusieurs églises. Il mourut à Lien Chan, après 30 années d'un laborieux apostolat.

    1936/35-37
    35-37
    France et Asie
    1936
    Aucune image