Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ephémérides

Ephémérides Mars Avril 1734, 1834, 1884. — 1734 —
Add this
    Ephémérides

    Mars Avril 1734, 1834, 1884.

    — 1734 —

    Avril. — Naissance de Nicolas CHAMPENOIS, du diocèse de Reims. Après quelques années de ministère dans son diocèse, il entra aux Missions Etrangères en 1776 et fut envoyé l'année suivante, à la mission de Pondichéry. Choisi par Mgr Brigot comme Coadjuteur, il fut sacré évêque de Dolicha en 1786 et peu après prit en mains le gouvernement de la mission. En 1793, il refusa de chanter un Te Deum pour la plantation d'un arbre de la liberté et dut se retirer à Tranquebar, où il ne resta que quelques mois. Rentré à Pondichéry, il s'appliqua au gouvernement de sa mission. Sa santé s'altérant, il demanda en 1805 un Coadjuteur qui fut Mgr Hébert. Il mourut à Pondichéry le 30 octobre 1810, laissant le souvenir d'une administration sage et prudente.

    — 1834 —

    30 mars. — Mort d'Esprit FLORENS. Né à Lagnes (Vaucluse) en 1762, il entra en 1785 au Séminaire des Missions Etrangères et partit l'année suivante pour le Siam. En 1811, il fut nommé évêque de Sozopolis et Vicaire apostolique. Il construisit des églises à Chantaboun, à Bangkok, et approuva l'établissement du Collège général dans l'île de Pinang. En 1829, il prit pour Coadjuteur Mgr Bruguière qu'il céda ensuite généreusement à la Corée et remplaça par Mgr Courvezy. Pendant près de 30 ans, il ne fut aidé que par un ou deux missionnaires français et six ou sept prêtres indigènes et maintint cependant tous les postes de son vicariat : bel exemple de persévérance et de zèle apostolique. Son esprit d'humilité et de pauvreté était très grand.
    6 avril. — Naissance d'Henri LE MEE à Fougerolles (Mayenne). Après avoir reçu le diaconat à Tours, il suivit à Paris, comme secrétaire, Mgr Morlot, auprès duquel il demeura pendant cinq ans. En 1863, il entra aux Missions Etrangères et, l'année suivante, fut envoyé en Cochinchine. Après avoir créé le poste de Vinhlong, qu'il dota de toutes les oeuvres paroissiales, il fut nommé en 1877 curés de la cathédrale de Saigon, où il donna la mesure de ses qualités d'administrateur. Il mourut le 5 avril 1900 et fut enterré au tombeau d'Adran.
    21 avril. — Naissance de Pierre Xavier CAZENAVE à Sendets (Basses-Pyrénées). Entré au Séminaire des M.-E. en 1855, ordonné prêtre en 1858, il fut destiné à la mission du Tonkin Occidental, mais, la persécution l'empêchant de s'y rendre, il resta à la procure de Hongkong, puis à celle de Singapore et, en 1864, fut le premier titulaire de la nouvelle procure de Shanghai. Rappelé à Paris en 1866, il fut professeur au Séminaire pendant 17 ans, puis il devint procureur général de la Société à Rome, charge qu'il exerça jusqu'à sa mort avec le dévouement le plus complet. Il fut aussi postulateur de plusieurs causes de béatification. Il mourut à Paris le 29 septembre 1912.

    — 1884 —

    6 avril. — Mort de René POURIAS, du diocèse d'Angers. Il entra au Séminaire des M.-E. en 1865 et fut envoyé au Yunnan (Chine) en 1868. Dans les divers postes qu'il occupa, il travailla avec un zèle infatigable. Une connaissance parfaite de la langue et des moeurs de la Chine et une aptitude particulière pour négocier avec les mandarins lui avaient acquis une grande influence parmi les païens.
    9 avril. — Mort d'André TAMET, né à Saint Etienne en 1854, missionnaire du Tonkin Occidental en 1881. Envoyé, sur sa demande, évangéliser les tribus sauvages du Laos tonkinois, il y travaillait depuis un an seulement lorsque éclata la persécution. Tandis que 5 de ses confrères voisins étaient massacrés, il s'enfuit dans la forêt où il resta caché pendant trois mois et demi ; trahi, il fut arrêté avec trois chrétiens et décapité avec eux. — Cette mort inspira à la poétesse Marie Jena la belle poésie reproduite dans les Annales de Janvier Février 1929 (N° 185, p. 47).

    1934/81-83
    81-83
    France et Asie
    1934
    Aucune image