Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ephémérides 1733-1833

Ephémérides 1733-1833
Add this
    Ephémérides 1733-1833

    9 novembre 1733. Mort de Charles Gouge. Né vers 1654 dans les Ardennes, il partit, simple laïque, pour le Siam en 1689. Là il aida les professeurs du Collège général et fit ses études théologiques. En 1700, il se rendit en Cochinchine et y fut ordonné prêtre par Mgr Pérez. Peu après il fut arrêté et emprisonné à Phanri ; il ne recouvra sa liberté qu'en 1704. Missionnant dans le Binhthuan, il sauva l'équipage du navire français Galathée, qu'une tempête avait jeté à la côte (1720). Il mourut à Nhatrang le 9 novembre 1733, âgé d'environ 80 ans.

    24 novembre 1833. Naissance de Pierre Bertrand à Plaisance (Aveyron). Ordonné prêtre le 6 juin 1857, il partit pour la Birmanie le 19 juillet suivant. A son arrivée, son évêque, voyant la pâleur de son visage, s'écria : « Les missionnaires « de ce genre devraient apporter leur cercueil avec eux ». Le missionnaire « de ce genre » travailla plus de 40 ans. Il occupa plusieurs postes, bâtit des églises, des presbytères, des écoles, et mourut à Rangoon le 15 juillet 1899, laissant le souvenir d'une générosité peu commune.

    9 décembre 1833. Naissance d'Auguste Chevalier à Londinières (Seine Inférieure). Missionnaire de Mandchourie en 1857, ses talents d'architecte le firent appeler à Moukden, où il bâtit l'église, dirigeant chaque jour les ouvriers chinois et travaillant lui-même à la maçonnerie. Cet édifice terminé, il commençait à construire une église à Notre Dame de Lourdes à Siaohei-chan, lorsque la fièvre typhoïde l'enleva le 2 juin 1887. Toute sa vie il pratiqua une sévère mortification et une grande charité envers les pauvres. Son tombeau fut ouvert par les Boxeurs en 1900 : son corps, demeuré en parfait état de conservation, fut coupé en morceaux, arrosé de pétrole et brûlé.

    18 décembre 1833. Mort de Michel Lolivier. Né en 1764 à Magny le Désert (Orne), il partit en 1791 pour le Fokien (Chine). Lorsque le P. Letondal fit ses voyages à Manille et au Mexique, il refusa de le remplacer à la procure de Macao, mais il dut accepter le supériorat du Collège général, rétabli à Penang en 1807. Les débuts furent pénibles : installation trop rudimentaire, incendie des maisons de rapport, prétentions du Vicaire apostolique du Siam à gouverner le séminaire, etc. Après quelques années cependant l'oeuvre s'affermit et ne releva plus que du Séminaire de la rue du Bac. A la mort du P. Lolivier, en 1833, le Collège comptait plus de 40 élèves.

    19 décembre 1833. Naissance de François Triquet. Originaire de la Haute-Savoie, il fut, après son ordination (1858) vicaire à Domessin pendant quatre ans. Puis il entra au Séminaire des Missions Etrangères et fut envoyé au Coimbatore (Inde). En 1869 il devint supérieur du Séminaire de la Mission, puis fut chargé du poste d'Ootacamund. Sa santé le ramena en France et, en 1884, il était nommé supérieur du Sanatorium des Missions Etrangères, provisoirement établi à Aix-en-Provence : il y mourut le 6 février 1885.
    1933/278-280
    278-280
    France et Asie
    1933
    Aucune image