Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Echos de nos missions

Échos de nos Missions JAPON Yokohama. Le projet de loi sur les Associations religieuses a été voté à la Chambre des Députés de Tôkyô le 23 mars. C'est un événement important dans l'histoire religieuse du Japon, spécialement pour le catholicisme qui obtiendra le même traitement légal que le shintoïsme et le bouddhisme. **Mgr Ambroise Leblanc, O. F. M., a pris possession de la Préfecture apostolique d'Urawa, composée des quatre départements détachés du diocèse de Yokohama et confiée aux PP. Franciscains Canadiens.
Add this
    Échos de nos Missions

    JAPON

    Yokohama. Le projet de loi sur les Associations religieuses a été voté à la Chambre des Députés de Tôkyô le 23 mars. C'est un événement important dans l'histoire religieuse du Japon, spécialement pour le catholicisme qui obtiendra le même traitement légal que le shintoïsme et le bouddhisme.
    **Mgr Ambroise Leblanc, O. F. M., a pris possession de la Préfecture apostolique d'Urawa, composée des quatre départements détachés du diocèse de Yokohama et confiée aux PP. Franciscains Canadiens.
    **Mgr Chambon a béni une nouvelle église à Katase : la majeure partie des frais de construction a été fournie par les chrétiens.
    Mgr l'Archevêque évêque a ordonné le premier prêtre du diocèse de Yokohama, M. Miyashita, et un sous-diacre, M. Hino.

    Fukuoka. Le mouvement d'indépendance financière des paroisses du diocèse s'accentue de plus en plus : chaque chrétienté s'efforce de réunir les ressources nécessaires à la marche du poste et à l'entretien du missionnaire. Plusieurs y sont parvenus déjà, ce qui, entre autres avantages, dispensant l'évêque d'aider pécuniairement certains postes, lui permet d'en fonder de nouveaux et de préparer l'avenir.
    **Les Surs Canadiennes de Sainte-Anne, installées récemment à Fukuoka, ont obtenu l'autorisation de fonder une École Commerciale dans la ville d'Omuta.

    CORÉE

    Seoul. Un fort mouvement se manifeste en vue de l'assimilation des Coréens aux Japonais ; ceux-ci devront traiter les Coréens de « compatriotes » et ne faire aucune différence dans leurs rapports avec eux. Aux Coréens on demande de donner des signes extérieurs de leur loyauté envers l'Empereur.
    **La S. C. de la Propagande vient d'ériger la Préfecture apostolique de Shusen, détachée du Vicariat de Seoul et confiée à la Société irlandaise de Saint Colomban.
    **Une grande salle de réunion, dont le besoin se faisait sentir depuis longtemps, vient d'être construite à Seoul, près de la cathédrale. C'est une bonne vieille chrétienne de la paroisse, qui voulant laisser un souvenir du centenaire des Martyrs de 1839, a pris à sa charge la majeure partie du coût de cette construction.

    Taikou. Le sacre du nouveau Vicaire apostolique, Mgr Mousset, a eu lieu, comme il avait été annoncé, le dimanche 7 mai. Les détails de cette intéressante cérémonie ne sont pas encore parvenus à notre connaissance à l'heure où nous écrivons ces lignes.
    **La vie devenant de plus en plus difficile pour nos pauvres Coréens : deux années de mauvaises récoltes, de lourds impôts à supporter, les restrictions imposées par la guerre de Chine, font que beaucoup de Coréens émigrent en Mandchourie ou au Japon ; dans ce nombre il y a des chrétiens, qui seront perdus au milieu des païens et risquent de tomber dans la tiédeur et l'indifférence. Cette question est une cause de grands soucis pour les missionnaires de Corée.

    MANDCHOURIE

    Moukden. Les Soeurs de la Providence de Portieux, qui se dévouent dans la Mission depuis 1875, ont eu la joie de recevoir la visite de leur Supérieure Générale, Mère Marguerite-Marie Payen, qui, après avoir visité les oeuvres de leur Congrégation au Cambodge, a voulu apporter à ses filles de Mandchourie le réconfort de sa présence et de ses encouragements.

    CHINE

    Chengtu. Le premier jour de l'année chinoise n'a pas été célébré avec l'entrain traditionnel. Repos complet pour tout le monde, cela va sans dire, mais peu de pétards et pas de réjouissances publiques. C'est en silence qu'on est allé saluer les ancêtres et jeter des papiers sapèques sur leurs tombeaux. Le lendemain chacun avait repris son travail, non sans regretter probablement l'heureux temps où l'on ne recommençait à travailler qu'après le 15 du mois, jour où l'on brûlait le dragon qui avait servi aux réjouissances traditionnelles.
    Cependant, malgré la misère des temps, les chrétiens de la Mission ont donné en 1938 à l'OEuvre de la Propagation de la Foi la somme de 649 piastres.

    Chungking. La ville de Chungking, siège provisoire du gouvernement, a eu à subir plusieurs bombardements d'avions japonais. Si, grâce à Dieu, la Mission n'a pas eu à déplorer des victimes, les dégâts matériels sont considérables et ne pourront être réparés que lentement. Deux grandes écoles catholiques ont été licenciées et sont devenues des hôpitaux où deux médecins et une vingtaine d'infirmières volontaires, tous catholiques, prodiguent leurs soins aux victimes des bombardements. L'Association des Femmes catholiques a fourni plus d'un millier de vêtements chauds d'hiver pour les soldats du front. L'OEuvre d'assistance aux réfugiés de guerre secourt plus de 700 de ces malheureux.

    Suifu. Après la famine dont on a souffert énormément, ce sont les brigands qui de tous côtés deviennent de plus en plus nombreux et sèment la terreur. Les taxes de guerre augmentent de jour en jour, le recrutement s'intensifie dans le pays, car la province du Setchoan doit fournir 8 millions de soldats : hommes et jeunes gens sont pris par masses les jours de foire dans les villes et les villages et envoyés au front. La situation est grave ; elle serait plus tragique encore si les armées refluaient vers le Setchoan. Dieu nous donne la paix !

    Tatsienlu. A Yerkalo la situation semble prendre meilleure tournure. Un délégué spécial a fait rendre à la Mission les biens enlevés et les usurpateurs ont dû lâcher prise. Ce poste, le seul en vrai pays thibétain, reprend sa vie normale.
    **Deux nouveaux Chanoines du Mont Saint Barnard sont arrivés pour aider leurs confrères soit à l'hospice de Latsa, soit dans l'évangélisation de la région de Weisi.

    Yunnanfu. Au Grand Séminaire les Sulpiciens comptent cette année 26 élèves, dont 6 du vicariat de Yunnanfu, les autres des missions voisines.
    **L'évêché de Yunnanfu a eu l'honneur de recevoir la visite de M. Cosme, ambassadeur de France en Chine, revenant de Chungking, où il avait présenté ses lettres de créance au Président de la République, et se disposant à prendre l'avion pour Hanoi.

    Kweiyang. A la suite d'un bombardement d'avions japonais qui a fait de nombreuses victimes, le petit hôpital de la Mission regorge de grands blessés ; les Soeurs Canadiennes, aidées des Soeurs chinoises du Sacré Coeur, se dépensent sans compter à leur service. La femme du Gouverneur de la province est allée les visiter, leur a fait livrer un stock de couvertures et les a assurées de tout son crédit pour leur obtenir tout ce qu'elles demanderaient.

    Canton. Les missionnaires et les prêtres indigènes se trouvent maintenant répartis en trois régions de caractère distinct : la ville de Canton et ses faubourgs, la région occupée par les troupes japonaises et les régions non occupées. La tranquillité n'est complète nulle part, mais les ouvriers apostoliques et leurs auxiliaires continuent d'accomplir courageusement leur tache, parfois bien ardue.

    Swatow. La Mission a eu la joie de recevoir la visite du célèbre P. Jacquinot, S. J., qui voulut bien présider une réunion des chrétiens de Swatow. Ce trop rapide passage a laissé une vive impression en l'âme de tous ceux qui ont pu approcher le religieux au coeur si profondément charitable et apostolique.

    Nanning. Le P. Maillot prépare la fondation d'une léproserie. Il a obtenu du Gouvernement un terrain propice. Les lépreux ne manquent pas dans son district ; il voudrait les réunir, les abriter, les soigner et leur procurer les consolations de la religion. Il compte sur la Providence pour l'aider à réaliser ce projet charitable.



    INDOCHINE

    Hanoi. A quatre-vingts ans d'âge, le P. Glouton continue de servir. Pendant l'absence du P. Vacher, il avait occupé le lointain poste de Vuban, en pleine région montagneuse. Au retour du titulaire, il accepte le poste de Phulong. Quel exemple pour les jeunes !
    **Toutes les branches de l'Action Catholique se développent dans la Mission : J. O. C., J. E. C., L. F. A. C., etc., luttent d'émulation pour l'établissement du Royaume de Dieu.

    Hunghoa. L'an dernier, le Gouverneur Général, accompagné du Résident Supérieur au Tonkin, visitait les « Concessions de peuplement » de la Haute Région, en particulier celle de Trainhoi, fondée il y a une vingtaine d'années par le P. Blondel, et dont s'occupe actuellement le P. Cuong, et celle plus importante de Phuyenbinh, dont est chargé le P. Gautier. Les résultats obtenus dans ces deux Concessions ont attiré l'attention des autorités. Le p. Gautier a reçu la médaille du « Mérite agricole » avec diplôme au nom de S. M. l'Empereur d'Annam, et le P. Cuong est décoré du « Dragon d'Annam ».
    **Le P. Hue, Provicaire de la Mission, a terminé la série de ses seize brochures sur le bouddhisme. Sa correspondante, Mlle Thérèse Tu, y a trouvé une réponse adéquate à toutes ses questions et une réfutation des objections de ses compagnes. De ce fait elle a non seulement amené à la vraie religion plusieurs de ses amies, mais elle-même est entrée au Carmel.

    Thanh-hoa. Mgr de Cooman, Vicaire apostolique de Thanh-hoa, a été nommé Chevalier de l'Ordre du « Dragon d'Annam ».

    Quinhon. Mgr Tardieu a ordonné récemment 9 diacres, 1 sous-diacre et 9 portiers et lecteurs.
    ** La retraite annuelle des missionnaires, comme, d'ailleurs, celle de plusieurs missions voisines, a été prêchée par le Père Valensin, S. J. ; ses conférences, aussi instructives que pratiques ont été fort appréciées de ses auditeurs.
    **Le P. Jamet, missionnaire de Quinhon depuis 1910, a reçu la Médaille militaire avec la citation suivante : « Excellent sous-officier, a été blessé très grièvement le 29 septembre 1918 à Somme Py, en se portant à l'assaut des positions ennemies. Une citation antérieure. Attribution de la Croix de guerre avec palme ».

    Hué. Mgr Lemasle a ordonné un prêtre et un diacre. Le nouveau prêtre est parti pour la France avec une bourse du Gouvernement du Protectorat pour y compléter ses études littéraires et philosophiques.
    **Ce n'est pas chose fréquente qu'un missionnaire d'Extrême-Orient reçoive la visite de son père et de sa mère. Le P. Lefas, professeur au Collège de la Providence, a eu cette joie. M. Lefas, sénateur d'Ille-et-Vilaine, accompagné de Mme Lefas, a passé à Hué le mois de février presque entier.
    **Le mouvement de conversions dans le district de Ha-uc va s'accentuant d'année en année. Le P. Viry, qui, aidé de deux vicaires annamites, est à la tête de cette station depuis dix-huit mois, a déjà baptisé près de 300 païens et de tous côtés lui arrivent nombreuses les demandes d'admission au catéchuménat.
    Une autre station qui va de l'avant est celle de Nuoc-ngot, oit le P. Fasseaux multiplie les chapelles, les écoles, les dispensaires, grâce auxquels il a acquis dans la région une grande influence, qui lui permet d'espérer de belles moissons prochaines.
    Kontum. Sur les 90 élèves de l'École apostolique, 45 sont entrés au Petit Séminaire dans les classes de 5e ou de 6e : c'est un premier résultat bien encourageant pour cette OEuvre si importante. Ils y ont été admis le jour même de la bénédiction solennelle par Mgr Jannin des bâtiments récemment terminés du Petit Séminaire, dont la direction est confiée au P. Décrouille, provicaire.

    Phnompenh. A l'École des Catéchistes de Banam, la rentrée du mois de mars a été particulièrement importante : 52 nouveaux élèves, dont 4 Cambodgiens ; 18 anciens continuent leurs études et parmi eux 7 se préparent au certificat franco indigène.
    **La ville de Phnompenh, capitale du Cambodge, qui compte déjà 103.000 habitants, augmente sans cesse et de nouveaux quartiers se forment. Pour répondre aux besoins spirituels des chrétiens qui s'y établissent, le P. Lozey, curé du Sacré Coeur, a pu acquérir un terrain sur lequel il a bâti une chapelle et une école confiée aux Religieuses Amantes de la Croix, où viennent étudier les enfants des environs, la plupart païens.

    Laos. Le P. Excoffon, provicaire, a béni solennellement à Siengyun une nouvelle église due au zèle du P. Sinuen. Cette cérémonie coïncidait avec le 50e anniversaire de la fondation de la chrétienté. La fête dura deux jours et fut célébrée avec une pieuse allégresse.

    SIAM

    Bangkok. Le jeune roi du Siam, S. M. Annanda Mahidol, a daigné recevoir en audience privée S. Exc. Mgr Perros, Mgr Pasotti, Préfet apostolique de la Mission Salésienne, avec plusieurs missionnaires et Frères de Saint Gabriel. Après avoir remercié Sa Majesté et lui avoir présenté ses voeux, Mgr Perros offrit au Roi un magnifique album contenant les photographies des principaux établissements catholiques du royaume. Sa Majesté, par l'intermédiaire de sa mère, remercia brièvement Monseigneur et prit gracieusement congé des membres de la Mission.

    BIRMANIE

    Mandalay. Un télégramme a apporté à Mandalay la nouvelle de la nomination du P. Usher, des Missionnaires irlandais de Saint Colomban, comme Préfet apostolique de Bhamo. C'est la séparation officielle de la nouvelle Préfecture de Bhamo d'avec la Mission mère de Mandalay. Nous souhaitons au nouveau Préfet et à sa jeune phalange de missionnaires les plus heureux succès apostoliques.
    **Un petit groupe de Salésiens est venu des Indes pour prendre la direction de l'orphelinat fondé et dirigé jusqu'ici par le P. Lafon, à qui ses 75 ans d'âge et ses 51 années de mission donnent le droit de transmettre sa belle oeuvre à des mains plus jeunes. Les fils de saint Jean Bosco sauront la continuer et la développer.

    INDE

    Pondichéry. Le P. Grandjanny a terminé à Chinnasalem l'installation des Soeurs des Missions Étrangères et a construit un presbytère pour le nouveau curé, le P. Peyroutet.

    Mysore. Mgr Despatures a béni à Bangalore la première pierre du pavillon destiné, dans l'enclos de l'hôpital Sainte-Marthe, aux missionnaires et prêtres indigènes des Missions de Pondichéry, Mysore, Coimbatore et Salem.
    **Le P. Feuga continue d'embellir la magnifique église qu'il a élevée à Mysore à la gloire de sainte Philomène. On a inauguré récemment la table de communion en marbre, aux trois portes de cuivre, objets d'art d'une beauté incontestable. Le prochain embellissement sera le vitrail de l'abside, représentant le Christ en croix. Le P. Feuga poursuit en même temps la fondation, dans la campagne de Mysore, d'un nouveau centre d'évangélisation qu'il place également sous la protection de sainte Philomène.

    Coimbatore. Trois nouveaux prêtres du diocèse de Coimbatore ont été ordonnés au séminaire régional de Bangalore, et cinq petits séminaristes ayant terminé leurs études à Coimbatore sont entrés au Grand Séminaire de Bangalore.
    **Les succès obtenus aux examens du Gouvernement par les écoles catholiques de filles que dirigent à Coimbatore les Franciscaines Missionnaires de Marie, à Coonoor les Soeurs de Notre Dame des Sept Douleurs de Tarbes, ont dépassé toutes les espérances : 100 pour 100. Nombreuses mentions bien et très bien.

    Salem. Mgr Prunier a béni deux nouvelles chapelles : l'une à Gabasaundiran bâtie par le P. Jusseau, l'autre à Pallipatti due au zèle du P. Paul. Entre temps Son Excellence baptisait 79 païens à Kudachérv, 60 à Molassi, et confirmait une centaine de néophytes.


    1939/180-187
    180-187
    France et Asie
    1939
    Aucune image