Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Echos de nos missions

Echos de nos missions JAPON Tôkyô. En 1846 le Japon était érigé en Vicariat apostolique et confié à la Société des Missions Etrangères. Mais ce n'est qu'après la conclusion des traités avec les puissances étrangères (1859) que les missionnaires purent s'installer dans les ports ouverts : Yokohama, Nagasaki, Hakodate, etc. En 1876 l'immense Vicariat est partagé en deux : Japon Méridional avec Nagasaki comme centre, et Japon Septentrional avec résidence épiscopale à Tôkyô.
Add this
    Echos de nos missions

    JAPON

    Tôkyô. En 1846 le Japon était érigé en Vicariat apostolique et confié à la Société des Missions Etrangères. Mais ce n'est qu'après la conclusion des traités avec les puissances étrangères (1859) que les missionnaires purent s'installer dans les ports ouverts : Yokohama, Nagasaki, Hakodate, etc.
    En 1876 l'immense Vicariat est partagé en deux : Japon Méridional avec Nagasaki comme centre, et Japon Septentrional avec résidence épiscopale à Tôkyô.
    La première scission opérée dans ce dernier Vicariat fut, en 1891, la cession des 7 départements du nord du Nippon et de l'île Yeso (Hokkaidô) pour former la mission de Hakodate. En 1912, cession de 3 départements de l'ouest à la mission de Niigata ; en 1923, transfert de 2 départements du sud à la mission de Nagoya.
    Ainsi réduite successivement, la mission de Tôkyô archidiocèse depuis 1891, englobait encore 10 départements avec 18 millions d'habitants.
    Prochainement ces 10 départements vont être partagés en 4 nouvelles circonscriptions ecclésiastiques :
    Le clergé japonais sera chargé des départements de Tôkyô et de Chiba, soit 6.879.000 habitants. Un prêtre indigène sera nommé archevêque de Tôkyô.
    La Société des Missions Etrangères conservera les deux départements de Kanagawa et de Shizuoka (3.400.000 habitants) ; Yokohama sera un évêché suffragant de Tôkyô et le premier titulaire en sera l'Archevêque actuel de la capitale.
    Les 4 départements de Tochogi, Ibaraki, Gumma et Saitama (5.2 75.000 hab.) seront confiés aux PP. Franciscains Canadiens transférés du vicariat de Kagoshima. La mission aura son centre à Utsunomiya.
    Enfin des Franciscains de la Province de Pologne auront la charge des 2 départements de Nagano et Yamanashi (2.350.000 habitants).
    Toutefois ces divisions n'étant pas encore officiellement promulguées, il se pourrait que quelques changements de détail y fussent apportés ; mais, une fois de plus, la Société des M.-E., après avoir préparé le terrain et semé laborieusement, sera heureuse de voir d'autres ouvriers apostoliques continuer et développer les travaux qu'elle n'a pu qu'entreprendre.
    ** Mgr Chambon a conféré l'ordination sacerdotale à 5 diacres du diocèse de Tôkyô, un d'Osaka et un de Nagoya. Quatre autres, sortis aussi du séminaire régional, ont été ordonnés par leur ordinaire : deux à Sapporo et deux à Hakodate.

    CORÉE

    Seoul. Un catholique anglais, M. Gompertz, a composé une notice biographique sur Mgr Mutel, qui a été lue à la dernière réunion de la Société de Géographie de Seoul et sera insérée dans le prochain fascicule du Bulletin de la dite Société. Le grand intérêt manifesté à cette lecture par l'assistance, composée surtout d'Anglais et d'Américains, prouve combien est restée vivante, même dans les milieux ion catholiques, la mémoire du grand évêque que fut Mgr Mutel.
    ** La retraite annuelle des missionnaires et celle des prêtres coréens ont été prêchées par le R. P. Valensin, S.J.
    Taikou. Par décret de la S. C. de la Propagande, la partie ouest de la mission de Taikou en est détachée et formera deux préfectures apostoliques : celle de Kwôshu (Kongtjyou) , confiée aux Pères Irlandais de Saint Colomban, et celle de Zenshu (Tjyentjyou), au clergé indigène coréen. Le préfet apostolique de cette dernière est Mgr Etienne Kim.
    ** Le Samedi Saint, 108 catéchumènes ont reçu le baptême dans la cathédrale de Taikou : quatre prêtres se partagèrent les cérémonies préliminaires et Mgr Demange accomplit lui-même les rites sacramentels. On compte encore un millier de catéchumènes dans la ville de Taikou.

    CHINE

    Chengtu. Mgr Fabien Yu, sacré à Hankeou le 15 novembre dernier par S. Exc. Mgr Zanin, Délégué Apostolique, a passé deux mois dans son ancienne mission de Chengtu avant de se rendre à Yacheou, sa résidence épiscopale.
    ** Le P. Montel a été nommé Chevalier de la Légion d'honneur, récompense de longues années d'enseignement de la langue française à l'Université provinciale.
    ** Dans une tournée pastorale au nord de la mission, Mgr Rouchouse a pu constater de visu les dégâts causés par les communistes : partout des ruines, au milieu desquelles on retrouve des débris de statues et d'ornements d'église. Plus d'une centaine de chrétiens ont disparu, les uns emmenés par les Rouges, les autres errant encore à l'aventure ou morts de misère dans les montagnes. Monseigneur a rapporté comme souvenir de son voyage un crucifix eu dont un bras a été brisé.

    Chungking. Mgr Jantzen a ordonné 2 sous-diacres, 4 diacres et un prêtre ; ce qui porte à 57 le nombre des prêtres indigènes du vicariat, presque le double du nombre des missionnaires français.

    Suifu. Mgr Renault a prêché lui-même la retraite annuelle des missionnaires ; celle des prêtres indigènes a été prêchée par le R. P. Rodriguez, Supérieur des Rédemptoristes.
    ** Sur 146 districts que comprend la province du Setchoan, plus de 100 souffrent de la sécheresse ; depuis un an il n'y a pas eu de pluie sérieuse, les semailles de paddy n'ont pu se faire. Tous les expédients pour attirer l'eau du ciel ont cependant été mis en oeuvre : décharges de I mousqueterie, feux allumés au sommet des montagnes, promenade du chien en palanquin dans les rues, fermeture des portes du sud, chômage de toutes les boucheries et abstinence prolongée : le ciel n'a pas ouvert ses cataractes et la famine reste menaçante.

    Tatsienlu. En regagnant leurs districts, les missionnaires ont pu constater les terribles conséquences du passage des Rouges : terrains incultes, cheptel disparu, exode des habitants, enfants abandonnés. Comment réparer tant de ruines ? Comment secourir tant de miséreux ?

    Ningyuanfu. 15 nouveaux élèves sont entrés au Probatorium préparatoire au petit séminaire ; le nombre des élèves est actuellement de 33.
    Nos grands séminaristes, après leurs vacances, ont repris la route de Yunnanfu : une dizaine de jours de marche dans une région aux sites pittoresques, c'est une bonne préparation à l'étude de la philosophie sous la direction de Messieurs de Saint-Sulpice.
    ** Les fêtes du jour de l'an chinois se sont passées sans presque aucune des bruyantes manifestations coutumières. De toute évidence les bourses, délestées par le fisc, se réservent pour des besoins plus urgents. La municipalité cependant, en vue de réagir contre le marasme, à grand renfort de tam-tams et de tambours, a fait circuler le symbolique Dragon et a offert à la population quelques feux d'artifice bien réussis.

    Yunnanfu. Mgr de Jonghe, après sa convalescence à Hongkong et son pèlerinage au Congrès Eucharistique de Manille, était rentré à Yunnanfu tout heureux de reprendre la direction du Vicariat ; il avait consacré les Saintes Huiles le Jeudi Saint et célébré les offices pontificaux le jour de Pâques. Mais la Faculté a jugé le climat du plateau yunnanais préjudiciable à son complet rétablissement et lui a ordonné un retour au pays natal. Son Excellence a débarqué à Marseille le 1er juin.
    ** Les deux premières Franciscaines Missionnaires de Marie, qui doivent fonder un établissement à Yunnanfu, y sont arrivées le 15 avril. Quatre autres attendent en Indochine que tout soit prêt pour leur installation.
    ** Une pénible épreuve a frappé la petite communauté sulpicienne du grand séminaire de Yunnanfu : M. Lusson, arrivé à la fin d'octobre dernier, est mort emporté par la fièvre typhoïde. Dieu s'est contenté du désir qu'il avait de travailler à la formation du clergé chinois.

    Kweiyang. Le Comité international de secours pour la famine a fait élever une stèle en souvenir du P. Cousin, mort en 1936, qui, durant de longues années avait exercé la charge de trésorier pour la province.
    ** Depuis 10 ou 15 ans un chef de brigands, Lou Maeul, était maître incontesté de la région de Tseuin-hien. Pour triompher de sa résistance, le général Yangsen l'invite à un festin et, au moment où le mandarin levait son verre à la santé de l'invité, celui-ci est soudain garrotté par un piquet de soldats, conduit à Kweiyang et exécuté avec quatre de ses officiers : ruse chinoise, ancienne et presque toujours efficace.

    Lanlong. Mgr Carlo a assisté au Congrès d'Action Catholique à Canton et au Congrès Eucharistique de Manille et a rapporté de ces deux solennités beaucoup d'intéressants détails.
    ** Une route nationale reliant Lanlong à Hinjen et à Ganlan vient d'être achevée et les autos pénètrent maintenant dans notre vieille cité. Heureux progrès !

    Pakhoi. Le P. Rossillon a terminé la construction de son église de Kongping, qui a été inaugurée récemment.
    Le P. Lebas travaille à rendre le presbytère de Fort Bayard plus digne de la capitale de Koangtcheouwan et mieux adapté aux besoins de ce centre important.

    Nanning. Le chef du Service Sanitaire de Longtcheou est venu à la Mission demander des religieuses pour l'hôpital et la léproserie qu'on construit dans cette ville.
    A l'occasion du nouvel an chinois, le Directeur de la Croix-Rouge de Nanning avait organisé une exposition d'objets d'art ; il tint à ce que les objets du culte catholique y eussent une place d'honneur : un salon leur fut réservé, dans lequel une belle statue de Notre Dame de Lourdes et la crèche de Noël obtinrent l'admiration générale ; l'affluence des visiteurs était telle qu'il fallut prendre des mesures spéciales pour canaliser la circulation.

    INDOCHINE

    Hanoi. Le 13 mars Mgr Chaize a ordonné 7 sous-diacres, 1 diacre et 5 prêtres. C'est la dernière ordination faite en la veille cathédrale de Késo, construite par Mgr Puginier en 1877-1882. Désormais tous les philosophes et théologiens étant réunis au Séminaire Saint-Sulpice de Hanoi, c'est là qu'auront lieu les futures ordinations.
    ** Le missionnaire, aumônier militaire, est aussi libraire, et, se trouvant trop à l'étroit dans ses anciens locaux, il a entrepris et mené à bonne fin la construction d'une librairie ultramoderne. Elle est achevée et c'est à la fois le triomphe du ci- ment armé dans la bâtisse et le comble de l'habileté dans l'exposition des livres.

    Vinh. Au cours d'une tournée pastorale dans le district de Nghia-yen, Mgr Eloy a administré la Confirmation à 1.978 enfants et procédé à la bénédiction des nouvelles églises de Nghia-yen et de Trang-dinh.

    Hunghoa. Après une tournée pastorale dans la province de Sontay, durant laquelle 2.736 chrétiens ont été confirmés, Mgr Vandaele a ordonné 11 nouveaux prêtres dans la cathédrale de Hunghoa : précieux réconfort pour le clergé indigène de la mission.

    Quinhon. Mgr Tardieu a ordonné 5 diacres, 9 minorés et 2 tonsurés.
    ** Le P. Escalère a quitté son poste de Kimchau pour aller remplir les fonctions d'aumônier des Forces navales d'Extrême-Orient.
    ** Le P. Cuenot, missionnaire du Kouangsi, rentrant de France, a fait un détour en Annam pour un pèlerinage aux lieux où vécut, souffrit et mourut martyr en 1861 son grand-oncle le Bienheureux Etienne Cuénot.

    Hué. Le nouveau Délégué Apostolique, Mgr Drapier, débarqué le 20 avril à Saigon, où il fut reçu par Mgr Dumortier et de nombreux ecclésiastiques, séjourna deux jours dans cette ville, puis continua son voyage par Tourane, d'où il gagna Hué. Il a pris possession de la résidence où il continuera l'action efficace de ses prédécesseurs, Mgr Ajuti et Mgr Dreyer.
    ** Mgr Lemasle, nommé Vicaire Apostolique et évêque de Teuchyra, a reçu la consécration épiscopale.
    ** Un comité s'est constitué à Hué, sous la présidence de Mgr Lemasle et de M. Rigaux, Délégué de l'Annam au Conseil Supérieur de la France d'Outre-mer, pour préparer l'érection, devant la cathédrale de Phucam, d'un monument à la mémoire de Mgr Allys.

    Phnompenh. Le P. Bernard, Supérieur de la Mission, a béni solennellement une nouvelle chapelle érigée, sous le vocable de l'Immaculée Conception, à Kompong-Speu, à 50 km de Phnompenh.
    ** Plus d'une année s'est écoulée depuis la mort (23 mars 1936) du regretté Mgr Herrgott : la mission espère avoir bientôt un Pasteur qui continue son fructueux apostolat.

    SIAM

    Bangkok. Le Nouvel An chinois a été marqué cette année : 1° par l'absence totale de drapeaux chinois ; 2° par le petit nombre de pétards ; 3° par les rares « processions du Dragon » ; 4° par le fait que les imprimeries chinoises sont toutes restées ouvertes et ont travaillé comme en temps ordinaire. Néanmoins, à l'intérieur des maisons chinoises, les traditions cultuelles et familiales ont été observées, mais les manifestations extérieures ont été strictement limitées.

    MALAISIE

    Malacca. Mgr Prunier, évêque de Salem, a donné une série de missions dans les principaux postes indiens du diocèse. Grande fut, sans doute la fatigue causée par ce laborieux ministère, mais le bien qui en est résulté a été pour le vaillant prédicateur sa consolation et sa récompense.
    ** Dans les plantations, dans les mines d'étain et de charbon, dans le bâtiment et la ferraille, les grèves succèdent aux grèves. Dans l'état de Selangor le gouvernement s'est trouvé en face de 20.000 grévistes à ramener à l'ordre : la police s'en est mêlée, la poudre a parlé, il y a eu des tués et des blessés. On doit s'attendre à de nouveaux désordres après une trêve passagère.

    BIRMANIE

    Mandalay. On sait que les PP. Barnabites Italiens furent chargés pendant un siècle (1722-1829) de l'évangélisation du territoire qui constitue la Birmanie actuelle. Récemment deux religieux de cet Ordre, en résidence à Kaboul (Afghanistan) sont venus retrouver les souvenirs des anciens ; ils ont visité successivement Amarapura, Chaungyo, Monhla, Chantaywa, les postes les plus importants des chrétientés des XVIIe et XVIIIe siècles.
    ** La jeune chrétienté chine est bien éprouvée par la mort de la Supérieure des Franciscaines Missionnaires de Marie. Il ne reste au couvent qu'une Soeur française et deux birmanes.

    INDE

    Mysore. Sous la présidence de Mgr Despatures, l'Association Musicale Britannique a remis solennellement au Couvent Saint Joseph le prix de Chant que ses élèves ont remporté sur les autres écoles de la ville. Toutes les écoles de la Mission ont, d'ailleurs, le droit de se réjouir des résultats qu'elles ont obtenus aux examens : elles ont obtenu de 70 à 100 % de succès, soit au high School local, soit aux certificats de Cambridge.
    Coimbatore Une nouvelle paroisse vient d'être créée à Ootacamund n'a encore qu'une chapelle, dédiée à Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, mais le P. Panet, qui en a la charge, espère bien y élever une église digne de la grande Patronne des Missions.
    Sikkim. La mission du Sikkim sera prochainement cédée aux Chanoines de Saint Augustin de Saint-Maurice d'Agaune, qui y travaillent déjà depuis plusieurs années. Ils continueront et développeront les oeuvres laborieusement ébauchées par les prêtres des Missions Etrangères, dont le zèle a été trop souvent entravé par la pénurie du personnel et des ressources.

    1937/180-189
    180-189
    France
    1937
    Aucune image