Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Echos de nos missions

Echos de nos missions JAPON Tôkyô. D'après le dernier recensement (octobre 1935), voici quelle est la population de l'Empire Japonais : Japon69.583.214 Corée22.898.695 Ile de Formose 5.212.719 97.694.628 Kwantung (Mandchourie, à bail) 1.656.763 Iles Carolines, Mariannes, etc. (sous mandat) 102.238 99.453.629
Add this
    Echos de nos missions

    JAPON

    Tôkyô. D'après le dernier recensement (octobre 1935), voici quelle est la population de l'Empire Japonais :

    Japon 69.583.214
    Corée 22.898.695
    Ile de Formose 5.212.719

    97.694.628

    Kwantung (Mandchourie, à bail) 1.656.763
    Iles Carolines, Mariannes, etc. (sous mandat) 102.238

    99.453.629

    Cent millions d'habitants. Le nombre des catholiques, dans tout l'Empire, est d'environ 285.000. Les missionnaires étrangers sont 350 ; les prêtres indigènes, 150... Dieu vienne en aide à ses apôtres !
    ** Les Darnes de Saint-Maur ont reconstruit en l'agrandissant leur maison de Shizuoka, qui avait gravement souffert du tremblement de terre du 11 juillet 1935. Mgr Chambon a béni les nouveaux bâtiments.
    L'église paroissiale de Shizuoka, fort endommagée par le même séisme a été aussi complètement restaurée.
    Osaka. Les Soeurs du Saint Enfant Jésus de Chauffailles ont célébré le 50e anniversaire de leur installation à Kyôto, où elles dirigent actuellement un ouvroir fréquenté par 300 élèves et un orphelinat de 50 fillettes. Leurs travaux de couture et de broderie sont très appréciés, même dans cette ville traditionnellement artistique qu'est l'ancienne capitale du Japon.

    COREE

    Séoul. 44 nouveaux élèves ont été admis au petit séminaire, dont 26 du vicariat de Seoul, 7 de Taikou et 11 de Pyengyang.
    ** La tour de la cathédrale de Seoul s'est enrichie récemment d'une horloge à trois cadrans lumineux de 6 pieds de diamètre, don d'un chrétien de la paroisse.
    ** La retraite annuelle des missionnaires a été prêchée par le P. Mateo, qui a conquis de suite son auditoire.
    Taikou. Le vice-amiral Esteva, commandant des forces navales françaises d'Extrême-Orient, accompagné de deux de ses officiers, a rendu visite à Mgr Demange. Deux jours après, répondant à l'invitation de l'amiral, l'évêque et deux missionnaires se rendirent à Fusan, furent reçus à bord du bateau amiral et prirent part au déjeuner auquel avaient été invitées aussi les autorités locales.

    MANDCHOURIE

    Moukden. Les Dames de Saint-Maur viennent de fonder un établissement dans la Concession japonaise attenant à la ville de Moukden. Le bien opéré par ces dévouées religieuses dans leurs maisons du Japon est une garantie des succès qu'elles obtiendront en Mandchourie grâce au rayonnement spirituel produit par la valeur de l'enseignement et de l'éducation qu'elles savent donner.

    CHINE

    Chengtu. Deux séminaristes, élèves du Séminaire de la Propagande à Rome, y ont reçu la prêtrise et reviendront bientôt dans la Mission pour prendre part à l'évangélisation de leurs compatriotes.
    ** L'hôpital tenu à Chengtu par les Franciscaines Missionnaires de Marie va recevoir une centaine d'opiomanes invétérés que le gouvernement doit lui confier. Des policiers veilleront à empêcher toute entrée subreptice de la pernicieuse drogue.
    ** L'arrivée à Chengtu, par avion, du généralissime Tchang Kaishek a suscité grand enthousiasme et nombreux discours, dont le résumé est que la province du Setchoan, vaste et riche, doit devenir la base de la Renaissance chinoise ; Chengtu doit être à la Chine ce qu'Ankora est à la Turquie. Sur les murs de l'Ecole militaire, ouverte l'an dernier et qui compte déjà 5.600 élèves, on pouvait lire : « Courageusement nous acceptons la tâche de laver les humiliations subies depuis deux siècles et nous jurons de mourir pour reprendre les territoires perdus ». Les élèves des écoles primaires vibrent à l'unisson. A la campagne, tous les hommes valides de 18 à 45 ans sont astreints à des exercices militaires pendant deux heures chaque jour.
    Espérons qu'avant d'entrer en lutte contre l'étranger honni ces valeureux soldats commenceront par purger leur province des bandes communistes qui l'ont pillée et ravagée.
    Chungking. Mgr Jantzen a inauguré à Tatsu, au milieu d'un grand concours de peuple, un nouveau centre paroissial, où église, presbytère, écoles ont été reconstruits et agrandis. Le lendemain, à Mapaotchang, Son Excellence administrait la confirmation à une centaine d'adultes et d'enfants nouvellement convertis.
    Suifu. Par ordre du préfet de Kiating, tous les enfants, jeunes gens, jeunes filles, doivent être vaccinés. Au jour fixé pour l'opération, toutes les écoles sont vides : les vaccinateurs sont vendus au Japon et coupent les nerfs des bras, dit la rumeur publique. A la campagne, c'est une fuite éperdue à travers champs et forêts quand les vaccinateurs sont signalés. Et le préfet dut annuler son ordre.
    ** Une bande d'énergumènes, dans les rues de Suifu, piquent les passants avec des aiguilles empoisonnées : tout membre piqué enfle immédiatement ; en 3 jours, 66 victimes dans la ville. Nombre de ces vauriens sont arrêtés ; deux sont exécutés. Ils sont payés par le Japon, clame le peuple. Les communistes n'y sont-ils pour rien ?
    Tatsienlu. Les Franciscaines Missionnaires de Marie ont fêté, le 16 mai, le 25e anniversaire de leur installation à Tatsienlu. Dieu les récompense du bien qu'elles font dans la Mission et leur accorde de le continuer longtemps dans le calme et la paix !
    ** A la Pentecôte, le P. Pasteur a baptisé quelques catéchumènes à la cathédrale et Mgr Valentin a administré la confirmation à une cinquantaine de fidèles.
    Ningyuanfu. Le P. Le Bouetté, délégué par Mgr Baudry, a béni la grotte de N.-D. de Lourdes que les Franciscaines M. M. ont élevée dans leur jardin en ex-voto pour la protection accordée depuis un an à leur communauté par la Sainte Vierge.
    Dix postulantes ont reçu l'habit des novices F. M. M. Belle promesse d'avenir si la Mission jouit enfin de la paix.
    Pakhoi. Le 1er avril, un tremblement de terre s'est fait sentir dans la région de Pakhoi ; précédée d'un roulement semblable au tonnerre, la secousse a duré environ 40 secondes, avec deux vagues plus fortes, au commencement et à la fin. Heureusement la Mission n'a pas eu de dégâts à enregistrer.
    ** Deux nouvelles religieuses Catéchistes Missionnaires de Marie Immaculée sont arrivées pour prendre part aux travaux de leurs Soeurs qui, depuis quelques années, apportent à la Mission le précieux concours de leur dévouement.
    ** Mgr Pénicaud a béni solennellement la nouvelle église de Topi, nommée aussi Notre Dame du Lac, à cause d'un vaste étang dans lequel elle peut se mirer.
    Nanning. Le 1er avril un tremblement de terre a été ressenti dans toute la province du Kouangsi ; quelques vieilles masures renversées, quelques lézardes dans les murs, une terreur intense dans la population : à cela se bornent les dégâts d'un séisme bien rare dans la région.

    INDOCHINE

    Hanoi. L'ordination des Quatre Temps du Carême comprenait 7 prêtres, 2 diacres et 16 sous-diacres. C'est la dernière ordination qui a lieu à Keso : le vieux séminaire va mourir de sa belle mort, puisque désormais les étudiants en théologie entrent tous à la Maison de Saint-Sulpice de Hanoi. C'est une page de l'histoire de la Mission qui va se tourner ; pour la communauté de Keso, qui a vu passer tant de saints prêtres, tant de confesseurs de la foi, tant de martyrs, c'est l'entrée dans le silence et le calme des vieilles choses qui ne vivent plus que de souvenirs.

    Hunghoa. Le premier Vicaire apostolique de Hunghoa, Mgr Ramond, âgé de 81 ans, après 55 ans de mission, dont 41 années d'épiscopat, a demandé un Coadjuteur, qui lui est accordé en la personne du P. Gustave Vandaele. Celui-ci, originaire du diocèse de Paris, travaille dans cette mission depuis 1901 ; il a 62 ans et apportera à son vénérable évêque l'aide d'une longue expérience et d'un entier dévouement.
    ** A Phutho une nouvelle église, dédiée à Notre Dame de Lourdes, a été solennellement inaugurée, et, le même jour, une chapelle, sous le vocable de Saint Michel, l'était aussi dans une chrétienté « muong », qui n'avait jamais vu pareille fête.

    Thanh-hoa. Le séminaire de Phucnhac a célébré, le 26 mai dernier, une fête bien rare partout, unique dans les annales de la Société des M.-E. Le P. Claude Deux célébrait ses noces de diamant sacerdotales. Né en 1843 au diocèse de Lyon, il fut ordonné prêtre dans la chapelle de la rue du Bac le 26 mai 1866, et c'est le 70e anniversaire de cet événement qui ne pouvait passer inaperçu. NN. SS. de Cooman et Chaize répondirent à l'invitation de Mgr Tong, ainsi que de nombreux missionnaires et prêtres annamites. Dans une touchante allocution, le Vicaire apostolique de Phatdiem adressa, au nom de tous, ses félicitations au vénéré jubilaire, dont le long apostolat au Tonkin a été consacré, sans aucun retour au pays natal, à la formation de futurs prêtres indigènes.

    Quinhon. Les Frères des Ecoles Chrétiennes ont dû agrandir leur Ecole Gagelin, dont l'effectif se maintient au-dessus de 200 : Mgr Tardieu a procédé à la bénédiction du nouveau bâtiment.

    ** Quinhon ayant reçu une garnison d'infanterie coloniale et de tirailleurs annamites, un « foyer » a été ouvert pour les soldats catholiques : déjà Français, Sénégalais. Martiniquais s'y coudoient et leur nombre va croissant.

    Phnompenh. La Mission du Cambodge est en deuil de son évêque, Mgr Herrgott, qui, après trois semaines de souffrances, s'est éteint le 23 mars, à 72 ans. Arrivé en mission en 1889, il fut nommé provicaire en 1901 et succéda en 1928 à Mgr Bouchut. Mgr Perros et Mgr Dumortier, 35 missionnaires et plus de 60 prêtres indigènes assistèrent à ses funérailles, ainsi que les autorités françaises et cambodgiennes : jamais Phnompenh n'avait vu crémone aussi imposante. Mgr Herrgott repose dans l'enclos de l'évêché qu'il a construit, auprès de la future cathédrale dont il avait dressé les plans et qu'il avait rêvé magnifique.
    Laos. Dans une longue tournée de deux mois, Mgr Gouin a visité le sud de sa mission et administré de nombreuses confirmations. Il a aussi béni la coquette et pieuse église de Bassac.

    MALAISIE

    Malacca. Le P. Riboud, l'ancien missionnaire à la roulotte de Kedah, actuellement curé de l'église indienne de Penang, a reçu la croix de Chevalier de la Légion d'Honneur au titre militaire.

    INDE

    Mysore. La ville de Bangalore a vu inaugurer récemment les « Journées de livres » (Pound Days), autrement dit « journées de demi kilos ». Elles consistent en ceci : des laïques de bonne volonté vont quêter de maison en maison, demandant des dons en nature : une livre de sucre, une livre de sel, une livre de moutarde, etc.; d'où le nom de la « journée ». La récolte fut excellente et le produit en fut partagé entre les orphelinats de la ville, au prorata de leur personnel.
    Salem. Durant le mois d'avril, 150 catéchumènes ont reçu le baptême à Yémapalli ; pareil nombre s'y prépare dans deux villages voisins.
    ** Les Soeurs Catéchistes de Salem agrandissent leur école, devenue trop petite pour le nombre toujours croissant de pensionnaires. Les religieuses indigènes de Shevapet, pour la même raison, vont agrandir aussi leur maison.


    1936/230-237
    230-237
    France et Asie
    1936
    Aucune image