Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Echos de nos missions

Échos de nos missions JAPON Yokohama. Mgr Chambon, archevêque évêque de Yokohama, choisi pour vicaire général le P. Cherel, ancien curé de la paroisse Saint François Xavier de Tôkyô, actuellement chargé d'ouvrir un nouveau poste dans le quartier de Hodogaya à Yokohama. Le P. Maugenre reste chargé de la procure de la Mission et en même temps de la paroisse Saint Michel de Yokohama.
Add this
    Échos de nos missions

    JAPON

    Yokohama. Mgr Chambon, archevêque évêque de Yokohama, choisi pour vicaire général le P. Cherel, ancien curé de la paroisse Saint François Xavier de Tôkyô, actuellement chargé d'ouvrir un nouveau poste dans le quartier de Hodogaya à Yokohama. Le P. Maugenre reste chargé de la procure de la Mission et en même temps de la paroisse Saint Michel de Yokohama.
    Osaka. Les PP. Jésuites de la province allemande, qui administrent le Vicariat de Hiroshima (détaché d'Osaka en 1923), ont accepté de fonder un lycée pour jeunes gens dans le diocèse d'Osaka. Ils ont fait l'acquisition d'un terrain de près de 3 hectares sur une colline près de Kôbe. Les bâtiments suffisants pour abriter les deux premières années (les trois autres suivront peu à peu) ont été construits ; pour le début on comptait sur 120 élèves, or plus de 500 se sont présentés. Le directeur de ce nouveau lycée est un Jésuite japonais, le R. P. Takemiya. Le corps professionnel étant presque entièrement catholique, les jeunes gens chrétiens et même les séminaristes pourront s'y initier aux sciences humaines sans aucun danger pour leur foi.

    CORÉE

    Séoul. Pour la première fois le grand séminaire de Séoul, suivant l'exemple de nombreux séminaires de France, a donné des vacances de Pâques à ses élèves et s'est montré libéral : quatre semaines de congé. Mais les trois mois traditionnels des grandes vacances seront probablement diminués.
    **Pour reconnaître le loyalisme dont font preuve les Coréens depuis le début de la guerre, le Gouvernement général a décidé de leur permettre de s'engager dans l'armée impériale ; 400 volontaires, après six mois de préparation, ont été affectés à une division en Corée.
    **Le P. Bouillon a reçu du Gouvernement de la province un diplôme, témoignage de reconnaissance pour le dévouement qu'il a apporté durant trente ans aux oeuvres d'instruction et d'éducation de-la jeunesse coréenne.

    MANDCHOURIE

    Moukden. Un décret de la S. C. de la Propagande détache du Vicariat apostolique de Moukden 5 sous-préfectures et les unit à la Mission de Jehol, confiée aux Missionnaires belges de Sellent. Ce nouveau district, administré jusqu'ici par deux Pères des Missions Étrangères et un prêtre chinois, compte 1.327.000 habitants, dont 2.400 catholiques.

    CHINE

    Chungking. Depuis quelques mois Chungking a le grand honneur de posséder dans ses murs le Président de la République et tous les Ministères. C'est un honneur qui pourrait lui attirer certains désagréments : par exemple, des visites d'avions japonais. Aussi était-il prudent de faire quelques travaux de protection dans les établissements de la Mission : une caverne naturelle, étayée et agrandie, pourra abriter les élèves de nos écoles et des chrétiens des environs. Des tranchées-abris ont été préparées aussi à l'hôpital et dans plusieurs autres établissements.
    **A la suite du décès du P. Clavai, provicaire, Mgr Jantzen a nominé pour le remplacer le P. Millacet, du diocèse de Bayonne, missionnaire de Chungking depuis 1931.

    Lanlong. La partie de la province du Kouangsi qui dépend de la Mission de Lanlong avait joui jusqu'à ces derniers temps d'une grande tranquillité, mais depuis le rappel de la milice, de nombreux pillages ont eu lieu dans le Silung et un exode se produit vers le Kouytcheou. De plus, des autochtones des monts du Miaotchong, à l'esprit si indépendant, ayant été réquisitionnés pour l'armée, des symptômes de rébellion ont été constatés, qui causent une légitime inquiétude.
    D'autres difficultés ont surgi avec les autorités locales au sujet des propriétés de la Mission, dont on conteste l'enregistrement en bonne et due forme.

    Canton. Mgr Boniface Yeung, évêque d'Eau a et auxiliaire du vicaire apostolique de Canton, est décédé après une courte maladie. Né en 1879, prêtre en 1906, il avait été élevé à l'épiscopat en 1931.
    **Malgré les visites trop fréquentes d'avions japonais, les écoles de la Mission continuent de fonctionner dans les conditions ordinaires. Les élèves, garçons et filles, observent strictement les règlements qui obligent toute la population à ne point toucher à la provision de riz les 5, 15 et 25 de chaque mois ; ces jours-là les patates douces, les fèves, les haricots, constituent leur principale nourriture.

    Swatow. Le Probatoire de Kityang, qui avait renvoyé ses élèves à la suite d'un raid d'avions japonais sur la ville, vient de les rouvrir dans l'espoir que les jeunes séminaristes, sous la direction du prêtre chinois Ly, pourront se livrer à l'étude sans avoir à subir de nouvelles alertes.

    Pakhoi. A part quelques visites d'avions survolant la ville, la région de Pakhoi jouit de la tranquillité, mais la population, effrayée par les nouvelles qui arrivent, par les travaux de défense entrepris de tous côtés, par les enrôlements forcés dans la milice, vit dans la crainte et l'angoisse ; ceux qui peuvent s'éloigner des villes s'en vont le plus loin possible. Le commerce n'existe plus.

    Nanning. Le P. Cuénot, sérieusement blessé en janvier dernier dans le bombardement des avions japonais va de mieux en mieux grâce aux bons soins qu'il a reçus à l'hôpital Lanessan de Hanoi, grâce au dévouement de son compatriote le P. Maillot qui s'est prêté complaisamment à une transfusion de sang. La convalescence sera probablement assez longue, mais il la supporte courageusement, maintenant qu'il peut dire son bréviaire, célébrer la Sainte Messe, recevoir des visites et faire des lectures qui lui font paraître le temps moins long.

    INDOCHINE

    Hanoi. Les Soeurs de Saint-Paul de Chartres ont fait construire un bel édifice destiné à recevoir les étudiantes du Lycée Albert Sarraut et à leur fournir les moyens de continuer leur éducation chrétienne.
    L'ancienne « Maison Lacordaire » est devenue une école secondaire pour jeunes filles sous la direction des Chanoinesses de Saint Augustin, plus connues sous le nom de « Dames des Oiseaux ». Le personnel enseignant n'étant pas encore au complet, les cours supérieurs ne sont pas encore en exercice, mais d'année en année on instaurera le cycle complet des études.
    Jusqu'à présent chaque maison des Soeurs indigènes « Amantes de la Croix » formait ses postulantes, et il faut avouer que les résultats n'étaient pas toujours satisfaisants. Désormais toutes les religieuses indigènes viendront recevoir leur formation chez les Chanoinesses de Saint Augustin, qui, de même qu'elles excellent à former des « demoiselles » distinguées, sauront aussi préparer de bonnes religieuses pour la brousse.
    **Cette année, pour la première fois, la retraite des missionnaires n'a pas eu lieu à Keso, mais à Hanoi. Encore une vieille tradition qui s'en va ! Jusqu'ici toutes les retraites se faisaient dans la vieille maison illustrée par les Retord et les Puginier : les anciens parlent encore de ces réunions de jadis, mais ces temps sont révolus !...

    Vinh. Le R. P. Mateo a prêché la retraite des missionnaires et, le jour de la clôture, Mgr Eloy fit officiellement, devant le Saint-Sacrement exposé, la consécration de la Mission au Sacré Coeur. Le zélé prédicateur voulut bien faire encore aux grands séminaristes deux conférences, qui furent très goûtées, et donner une instruction aux Clarisses.

    Hunghoa. Une question qui actuellement préoccupe l'Administration, c'est celle du repeuplement de la Haute Région. Il s'agit de faciliter l'exode des populations du Delta, trop denses et très pauvres, et de leur assurer, autant que faire se peut, les moyens de s'établir et de trouver leur subsistance dans les provinces du Haut Tonkin. Mgr Ramond a déjà demandé des Concessions en plusieurs endroits et M. le Résident Supérieur du Tonkin est tout disposé à favoriser l'établissement de ces groupes, qui formeront de nouveaux villages et, espérons-le, de nouveaux centres chrétiens.

    Thanh-hoa. S. Exc. Mgr Marcou, heureusement guéri d'un mal qui l'avait retenu à la clinique Saint-Paul à Hanoi, a voulu, en dépit de ses quatre vingt-et-un ans, continuer à se rendre utile à la Mission et reprendre du ministère dans une chrétienté qui lui a jadis causé beaucoup de soucis. Cette chrétienté, patrie d'un prêtre martyr, le bienheureux Tinh, a ceci de vraiment étrange, que les femmes et les enfants vont à l'église, tandis que les hommes vont à la pagode. L'infatigable évêque va tenter une fois de plus de ramener ces pauvres gens dans le droit chemin.

    Hué. La retraite des missionnaires a été prêchée par le R. P. Mateo. Sa grande expérience des âmes et la connaissance qu'il a acquise des conditions de vie du missionnaire donnent à ses entretiens un tour vivant et pratique qui captive l'attention et remue les coeurs ; aussi a-t-il été fort apprécié de ses auditeurs qui lui gardent profonde reconnaissance du bien fait à leurs âmes.

    Phnompenh. Le 24 février a eu lieu à Phnompenh le sacre du nouvel évêque, Mgr Chabalier. C'est la première fois que la capitale du Cambodge était témoin d'une cérémonie de ce genre et la ville royale ne pouvait que faire les choses royalement. L'évêque consécrateur fut Mgr Drapier, Délégué apostolique, les deux parrains de l'élu furent Mgr Dumortier de Saïgon et Mgr Tardieu de Quinhon ; Mgr Perros du Siam, Mgr Jannin de Kontum et Mgr Tong de Phat-diem assistaient à la grandiose cérémonie, entourés de plus de 100 prêtres. M. Thibaudeau, Résident Supérieur au Cambodge, M. Pagès, Gouverneur de la Cochinchine, M. de Chicourt, Résident maire de Phnompenh et de nombreux Français, puis les Princes royaux du Cambodge, les Ministres de la Cour et maintes notabilités cambodgiennes, enfin une foule considérable remplissait l'église de Russey-kéo, choisie pour la circonstance comme étant la plus spacieuse de Phnompenh. La cérémonie se déroula selon tous les rites du Pontifical et il est superflu d'ajouter que la fête se prolongea toute la journée et même dans la nuit par un feu d'artifice et des illuminations resplendissantes.

    Laos. A la suite de la retraite pastorale a été décidée la création d'un petit séminaire à Nongseng, résidence du Vicaire apostolique, et cela d'abord pour se conformer aux prescriptions du Droit Canonique, mais aussi pour éviter les dépenses que causait l'envoi des enfants au petit séminaire de Bangkok. Le P. Fraix en sera le premier Supérieur.
    **Mgr Gouin a ordonné un nouveau prêtre laotien.
    **Le P. Combourieu, provicaire, qui a soixante-dix-sept ans d'âge et cinquante-trois ans de mission dans le village de Tharé, a donné sa démission. Quand, en 1886, il arriva dans la région, il y trouva quelques dizaines de pauvres chrétiens : il y laisse plus de 8.000 fidèles, dont 4.000 pour le seul poste de Tharè. Il a été nommé provieaire honoraire et aumônier du couvent de Tharè. Le P. Excoffon est nommé provicaire et vicaire délégué.
    **Mgr Gouin a béni l'église de Dongmakba, bâtie par le P. Piljean. C'est la paroisse des Sôs, qui sont tenus comme inférieurs aux Laotiens, mais que l'Eglise met sur le même pied.

    BIRMANIE

    Mandalay. Mgr Falière a visité les jeunes chrétientés Chin. A Maindat Son Excellence s'est rencontrée avec le Surintendant des montagnes pour régler le statut de la nouvelle mission au point de vue des terrains.
    **Le P. Gilhodes a reçu la décoration de l'Ordre de l'Empire Britannique.
    **Le Gouverneur de Birmanie et Lady Cochrane ont visité la léproserie Saint-Jean, avec ses huit pavillons occupés par 500 malades, et ont témoigné leur satisfaction de la bonne tenue, de la propreté irréprochable de tous les bâtiments de l'hôpital.

    INDE

    Pondichéry. Des Soeurs du Carmel Apostolique sont arrivées à Villapuram, où elles s'occuperont de l'éducation des enfants des Anglo-Indiens et des employés de la Compagnie du chemin de fer : elles ont été accueillies avec enthousiasme par la population.
    **Le P. Durel, après quarante-trois ans de ministère à l'ombre de l'Himalaya, ayant dû quitter le Sikkim, cédé aux Chanoines de Saint-Maurice, a demandé à être admis dans la Mission de Pondichéry : il y a été reçu à bras ouverts et travaillera à Karikal.

    Coimbatore. Mgr Tournier, évêque de Coimbatore depuis cinq ans seulement, atteint d'une maladie jugée inguérissable, s'est vu dans la triste nécessité de remettre se démission entre les mains du Délégué Apostolique et, après quelques mois de souffrances courageusement supportées, a rendu son âme à Dieu vers le milieu du mois de mai.

    COLLÈGE GÉNÉRAL DE PENANG

    Mgr Devais a ordonné 2 prêtres, 4 diacres et 10 minorés. Les deux nouveaux prêtres appartiennent au diocèse de Malacca. Les 4 diacres ont reçu la prêtrise dans leurs missions respectives : un à Bangkok, un à Rangoon, un à Kontum et un au Laos.
    Trente nouveaux élèves sont entrés au Séminaire au début de l'année scolaire : 2 théologiens et 28 philosophes, venant de 10 missions différentes.

    MAISON DE NAZARETH

    Le P. Monnier a célébré le 60e anniversaire de son ordination sacerdotale. Dans leur dernier numéro les Annales ont donné au vénéré jubilaire la place à laquelle il avait droit parmi les bons ouvriers dont la Société des M.-E. est redevable au diocèse de Rennes. Ajoutons que la fête fut des plus solennelles, rehaussée par un message de félicitations de Mgr Zanin, Délégué apostolique, et par la bénédiction apostolique reçue de Rome.
    1938/182-189
    182-189
    France et Asie
    1938
    Aucune image