Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Echos de nos missions

Echos de nos missions JAPON Tôkyô. Mgr Chambon a ordonné 8 diacres, 18 minorés et 7 tonsurés : c'est la plus nombreuse ordination qui ait eu lieu jusqu'ici au séminaire régional. Mgr l'Archevêque a béni le couvent des Soeurs Infirmières fondé par le P. Flaujac. Les postulantes du nouvel Institut sont actuellement au nombre de 14 ; elles ont reçu le nom de « Bernadettes », ayant pris pour patronne l'enfant privilégiée de la Vierge Immaculée.
Add this
    Echos de nos missions

    JAPON

    Tôkyô. Mgr Chambon a ordonné 8 diacres, 18 minorés et 7 tonsurés : c'est la plus nombreuse ordination qui ait eu lieu jusqu'ici au séminaire régional.
    Mgr l'Archevêque a béni le couvent des Soeurs Infirmières fondé par le P. Flaujac. Les postulantes du nouvel Institut sont actuellement au nombre de 14 ; elles ont reçu le nom de « Bernadettes », ayant pris pour patronne l'enfant privilégiée de la Vierge Immaculée.
    ** MM. Kusunoki et Murakoshi ont reçu la décoration Pro Ecclesia et Pontifice : le premier, régisseur depuis 26 ans de la léproserie de Kôyama ; le second, directeur des écoles catholiques de Shizuoka.
    ** M. Totsuka, prêtre et médecin, a agrandi les locaux du sanatorium qu'il a créé près de Chiba : l'établissement, sur une plage du Pacifique ombragée de pins maritimes, peut actuellement hospitaliser 60 malades.

    Fukuoka. La retraite annuelle des missionnaires a été prêchée par Mgr Demange, Vicaire apostolique de Taikou, qui sut exposer à ses auditeurs une spiritualité pratique, fruit de sa longue expérience de l'apostolat.
    ** Un prêtre de Saint-Sulpice, M. Trudel, est arrivé du Canada pour travailler avec ses confrères à l'oeuvré des séminaires du diocèse.

    CORÉE

    Seoul. Mgr Larribeau a consacré l'église construite par le P. Bouillon à Tjyang-ho-ouen ; en même temps que Notre Dame du Rosaire, Patronne de la nouvelle église, les chrétiens ont fêté celui qui est leur dévoué pasteur depuis 40 ans.
    ** Le P. Augustin Kim, prêtre depuis 1899, a rendu son âme à Dieu ; c'était un ancien élève du Collège général de Penang, dont il avait gardé le bon esprit et l'amour du travail.
    Taikou. Les 4 nouveaux missionnaires irlandais de Saint Colomban sont arrivés à Taikou et ont rejoint leurs confrères dans le sud de la Mission ; leur arrivée ponte à 19 le nombre des Irlandais.

    MANDCHOURIE

    Moukden. Voici, d'après les derniers recensements, la population des principales villes du Manchukuo : Hsinking, 293.511 habitants ; Moukden, 529.920 ; Harbin, 466.472 ; Kirin, 124.408 ; Antong, 167.100 ; Tsitsikar, 93.359.
    ** Durant l'hiver dernier, le thermomètre à Moukden et à Hsinking est descendu à 26 degrés au-dessous de zéro.
    Kirin. Les 6 religieuses Filles du Saint-Esprit destinées à la Mission, après quelques mois passés à Szepingkai, sont arrivées à Kirin, où elles doivent exercer leur charitable apostolat.
    ** Deux nouveaux Augustins de l'Assomption sont arrivés à Hsinking et se sont installés au Séminaire, près de leurs confrères, et s'y livrent à l'étude de la langue mandchoue.
    ** Dans sa récente tournée pastorale, Mgr Gaspais a administré 1.300 confirmations. A Kirin 49 catéchumènes ont été baptisés à Noël.

    CHINE

    Chengtu. Durant l'exercice 1935-36, les PP. Rédemptoristes ont donné 45 missions et 14 retraites : au total, 1.352 sermons, 10.711 confessions et 18.369 communions.
    Les résultats obtenus par les Franciscaines Missionnaires de Marie sont aussi des plus consolants : en plus des 649 orphelins qu'elles élèvent, elles ont soigné 424.533 malades et administré le baptême à 12.3 45 mourants.
    ** Le prêtre Matthieu Tcheou, capturé par les brigands à Koutchen le 17 septembre dernier, a été libéré moyennant une rançon de 800 dollars, payée par la Mission. Il est maintenant en sûreté à Chengtu.
    Suifu. Le P. Mathias Hiông a prêché à la cathédrale une retraite aux membres de l'Action Catholique des trois paroisses de la ville de Suifu. L'Action Catholique, bien que nouvelle quant à sa dénomination, est aussi vieille que l'oeuvre missionnaire ; depuis des siècles elle a été pratiquée par les chrétiens dévoués qui ont aidé les missionnaires et ont amené au catholicisme leurs parents et leurs amis. Cette retraite aura pour effet de confirmer et d'encourager les âmes de bonne volonté dans ces généreuses dispositions.
    Tatsienlu. Le P. Graton, chassé de son poste par l'irruption des Rouges, y est rentré après leur départ, mais n'y a trouvé que des ruines. En prévision d'un tel état de choses, il s'était procuré à Tatsienlu les objets de première nécessité, contenus dans 4 ou 5 caisses que des porteurs devaient lui amener ; au passage de la montagne, une douzaine de brigands thibétains assaillirent la caravane, tuèrent 2 chrétiens et 2 païens et volèrent tous les colis. Et voilà le pauvre missionnaire dépouiller de tout, avec en plus les dettes qu'il avait dû contracter pour se pourvoir du nécessaire qui vient encore de lui être enlevé... Et ne faut-il pas venir en aide à tant de pauvres chrétiens dépouillés aussi de tout et mourant presque de faim ? A Tampa, pendant les dix mois de l'occupation rouge, une douzaine d'enfants chrétiens sont morts en bas âge. Que de misère donc, sans parler de la propagande communiste qui a laissé des traces profondes ; des prolétaires se sont enrichis au détriment de gens plus fortunés qui avaient fui devant les brigands communistes, d'où inimitiés et procès interminables.
    Et ce sont les mêmes embarras, à un degré moindre, heureusement ! Dans tous les postes qui ont été occupés par les Rouges.
    ** Deux nouvelles Franciscaines Missionnaires de Marie sont arrivées dans la Mission: l'une à destination de Tatsienlu, l'autre de la léproserie de Mosimien.
    Yunnanfu. Mgr de Jonghe, atteint de la fièvre typhoïde, a été soigné à l'hôpital Calmette, puis, dès que son état le permit, transporté au sanatorium de Hongkong, où il achève sa convalescence en attendant qu'il puisse regagner sa mission.
    ** Un prêtre de Saint-Sulpice, M. Lusson, est venu rejoindre ses confrères qui déjà se dévouent à la formation du clergé indigène au Grand Séminaire de Yunnanfu.

    Lanlong. A Yangkia-yuen a été béni un oratoire dédie Joseph à Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus ; commencé par le P. Joseph Esquirol, il a été terminé par le P. Dunac. Une bonne centaine de chrétiens, rassemblés devant la statue de leur Protectrice, assistèrent à la bénédiction de l'oratoire et des stations du Chemin de la Croix ; la récolte du riz avait empêché un plus grand nombre d'y assister, mais la sonnerie d'une nouvelle cloche les associa tous à la cérémonie.
    Dans le même district la nouvelle église Sainte-Anne a été inaugurée solennellement en la fête de l'Immaculée Conception.
    Pakhoi. Le P. Zimmermann, ordonné prêtre à Paris le 26 septembre 1886, a célébré ses noces d'or sacerdotales, auxquelles les chrétiens du Luitcheou, qu'il évangélise depuis plus de 40 ans, ont voulu donner toute la solennité possible. Ce furent deux jours de fête ininterrompue. Le vénéré jubilaire fut littéralement accablé de cadeaux : calice et ornements offerts par ses confrères ; puis, par les chrétiens, panneaux de bois sculpté, laqués et dorés, avec inscriptions élogieuses, vases de bronze et de porcelaine, glaces de toutes espèces, broderies sur soie et, pour terminer le cortège des offrandes, qui fit le tour de la ville, venaient des plateaux chargés de gâteaux ; cinq ou six victimes de la plus belle race porcine, déjà immolées et ornées de fleurs, bientôt pièces de résistance d'un festin où 700 paires de bâtonnets travaillèrent avec ardeur, encouragés par l'éclatement d'innombrables pétards. Le lendemain, la fête fut surtout religieuse, le pasteur protestant lui-même y assista au premier rang. De Fort Bayard une dizaine de compatriotes vinrent dans l'après-midi apporter le salut de la France à son humble et vaillant serviteur.
    On peut dire que ces fêtes furent une manifestation touchante de sympathie de la part des païens aussi bien que des chrétiens envers le vieux missionnaire qui se dépense à leur service depuis un demi-siècle.
    Nanning. La retraite annuelle des missionnaires a été prêchée par Mgr Deswazière, Supérieur de la Maison de Nazareth (Hongkong), dont la parole à la fois surnaturelle, apostolique et pratique, sut charmer et édifier ses auditeurs.
    ** Regagnant leur district après la retraite, les PP. Crocq, Séosse et Bacon ont été victimes d'un accident d'auto : grâce à Dieu ils s'en sont tirés avec quelques contusions.

    INDOCHINE

    Vinh. A Nghia-yen des fêtes solennelles ont été célébrées pour l'inauguration d'une belle église due au zèle du P. Martin. La bénédiction du nouveau sanctuaire eut lieu le 22 octobre ; les jours suivants, adoration perpétuelle, réception de 28 membres de la « Croisière eucharistique » ; les fêtes se terminèrent en la solennité du Christ-Roi, où 4.000 chrétiens renouvelèrent leurs résolutions de fidélité au service de Dieu et de son Eglise.
    Hunghoa. Plusieurs églises sont en construction ou en agrandissement a Tong, à Viétri, à Noluc, à Phunghia : preuve que des chrétientés se fondent ou se développent dans la Mission.
    ** Le P. Hue, provicaire, tout en visitant ses nombreuses chrétientés, continue de travailler à son Dictionnaire annamite français et à ses brochures apologétiques 9 ont déjà paru contre le bouddhisme.
    Quinhon. Le 11 novembre dernier, 3 Soeurs de Saint-Vincent de Paul sont arrivées à Quinhon, où, à la grande joie des pauvres et de toute la population, elles vont entreprendre leur oeuvre de bienfaisance.
    ** Le 30 novembre a été inauguré, en présence de NN.SS. Tardieu et Jannin et du Résident de France à Nhatrang, le nouveau monastère de Myca, où était installée provisoirement la petite communauté cistercienne venue de Lérins en 1934.
    Saigon. Les chiffres suivants, extraits du compte-rendu de 1936, donnent une idée exacte de la prospérité de la Mission. Le Vicariat compte 26 missionnaires français et 114 prêtres indigènes ; 73 grands séminaristes et 144 petits séminaristes ; 38 Frères des Ecoles chrétiennes, dont 30 annamites ; 65 Frères indigènes Catéchistes de la Doctrine chrétienne ; 15 Carmélites, dont 11 annamites ; 374 Soeurs de Saint-Paul de Chartres, dont 295 indigènes ; 15 Soeurs de Saint-Vincent de Paul ; 12 chanoinesses de Saint Augustin ; 583 professes et 277 novices ou postulantes Amantes de la Croix, et toutes ces Congrégations se dévouent avec un zèle infatigable à leurs oeuvres de prière, de charité ou d'enseignement. De là les progrès du Vicariat, qui compte actuellement 115.000 chrétiens.
    ** Trois PP. Bénédictins de la Pierre Qui Vire sont arrivés à Dalat pour y fonder un monastère de leur Ordre.
    Hué. Deux religieuses ont fait récemment profession perpétuelle au Carmel de Hué: une Française, fille d'un industriel de Hué, dont la soeur aînée est Carmélite à Thanh-hoa, et une Annamite, fille de l'ancien ministre M. Nguyen-huu-Bai.
    ** Le nombre des baptêmes administrés durant l'exercice 1935-36 a été de 2.390, et la gerbe aurait été plus abondante encore si le manque de ressources n'avait fait remettre à plus tard un bon nombre de demandes de conversion. La population catholique du Vicariat est actuellement de 75.991.

    SIAM

    Bangkok. Le P. Richard vient de terminer la construction d'une modeste chapelle en bois de teck, dédiée au Christ-Roi, et cela à Phra-Pathom, là où fut élevée, il y a 2.000 ans, la première pagode du Siam par les moines Sona et Uttara venus des Indes pour prêcher la doctrine du Bouddha.
    L'église chinoise de Paknam Chao Phya, à l'entrée du fleuve de Bangkok, dédiée à l'Archange Saint Raphaël, a été avantageusement restaurée et agrandie.

    MALAISIE

    Malacca. Mère Saint-Tarcisius, des Dames de Saint-Maur, a reçu du Gouverneur, Sir Shenton Thoma, les insignes de l'Ordre de l'Empire Britannique, en présence de Mgr Devais et de nombreuses personnalités ecclésiastiques et civiles. Dans son allocution, le Représentant du Roi d'Angleterre rappela les services rendus à la cause de l'enseignement par la vaillante religieuse au cours de ses 32 années de vie missionnaire.
    Cet honneur fait à la Mère Visitatrice rejaillit sur la Congrégation tout entière, qui, implantée en Malaisie en 1852 par la célèbre Mère Sainte Mathilde, essaima peu à peu dans les principales villes, y fondant successivement 42 écoles fréquentées actuellement par 9.000 élèves, et de nombreux orphelinats et crèches qui comptent environ 2.000 enfants.

    BIRMANIE

    Rangoon. Le 19 décembre dernier, Mgr Provost a ordonné prêtres deux diacres récemment rentrés du Collège général de Penang, où ils avaient terminé leurs études théologiques : l'un est Carian ; l'autre, Chinois, est le premier de sa race devenu prêtre en Birmanie.
    Mandalay. Cinq religieuses indiennes de Saint-Louis de Gonzague, venant de Pondichéry sous la conduite de leur directeur spirituel, le P. Combes, sont arrivées à Maymyo, où elles ont pris possession du couvent qui leur avait été préparé et se sont mises aussitôt à la tâche pour laquelle elles ont été appelées. Les résultats obtenus par leurs Soeurs à Mandalay depuis 6 ans autorisent l'espoir des mêmes succès à Maymio.

    INDE

    Pondichéry. La Colonie de Pondichéry, l'Inde française, a tenu à honneur de se montrer à la hauteur de la métropole: elle a eu ses grèves, à la suite desquelles trois filatures ont été fermées. Le calme semble revenu, mais un calme d'avant l'orage, précurseur de la tempête. Les chômeurs s'agitent ; sur le ton impérieux de l'ultimatum, ils exigent la réouverture des filatures. Le Gouverneur a promis d'étudier la question et un modus vivendi a été adopté ; mais sera-ce pour longtemps ?
    Pour suivre l'exemple de leurs aînés, les étudiants du Collège Calvé se sont aussi mis en grève, non pas pour obtenir une augmentation de salaire, mais une diminution des heures de classe et autres réclamations de cet acabit. Mais le Gouverneur leur a dit que déposer ses livres de classe n'était pas le fait de gens civilisés ; alors, plutôt que de passer pour des sauvages, ils ont repris leurs cours : la grève est finie.
    Coimbatore. Le P. Petite, qui vient d'entrer dans sa 80e année, a quitté les Nilgiris pour prendre sa retraite à Coimbatore : 55 années de vie apostolique sans retour en France lui ont bien donné droit au repos.
    Salem. Un nouveau prêtre malabar, le P. Rockey, est venu s'adjoindre à ses six confrères qui, depuis quelques années, travaillent avec zèle dans la mission : à Morour, ils ont baptisé récemment 100 catéchumènes.
    Mgr Prunier a béni dans la nouvelle chrétienté d'Animour une belle chapelle en pierre ; à Pettaipalayam une église avec cloche et chemin de croix, et à Kakkavery un couvent de religieuses indiennes chargées de deux écoles.

    1937/82-90
    82-90
    France
    1937
    Aucune image