Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Echos de nos missions

Echos de nos missions JAPON TOKYO. Par décision de la S.C. de la Propagande, l'archidiocèse de Tôkyô est divisé. La ville el et le département qui l'entoure sont confiés au clergé japonais et formeront le nouvel archidiocèse. M. Pierre Doï Tatsuo, prêtre du diocèse de Hakodate, est nommé archevêque de Tôkyô. Mgr Chambon est transféré à Yokohama avec le titre d'archevêque évêque et est nommé assistant au trône pontifical.
Add this
    Echos de nos missions

    JAPON

    TOKYO. Par décision de la S.C. de la Propagande, l'archidiocèse de Tôkyô est divisé. La ville el et le département qui l'entoure sont confiés au clergé japonais et formeront le nouvel archidiocèse. M. Pierre Doï Tatsuo, prêtre du diocèse de Hakodate, est nommé archevêque de Tôkyô. Mgr Chambon est transféré à Yokohama avec le titre d'archevêque évêque et est nommé assistant au trône pontifical.
    Désormais donc, le nom de Tôkyô ne figurera plus dans notre petite Chronique des Missions : il y sera remplacé par celui de Yokohama.
    ** Les chaleurs excessives de l'été dernier n'ont pas empêché le succès des Cours d'été qui, comme les années précédentes, se sont tenus au Grand Séminaire pour les jeunes gens et à l'école Yamato pour les jeunes filles. Mieux encore a réussi la retraite de 21 jours prêchée par le R.P. Valensin, S.J., à laquelle prirent part 35 prêtres du Japon, de Corée et de Mandchourie.
    FUKUOKA. Il y a quelque 15 ans, Mgr Breton, alors missionnaire de Tôkyô, aujourd'hui évêque de Fukuoka, fondait la Congrégation des Soeurs japonaises de la Visitation, dont le dévouement s'applique aux oeuvres les plus variées : hôpitaux, dispensaires, écoles, garderies d'enfants, crèches, etc. Bénie de Dieu, l'oeuvre s'est développée et, non contentes de se dépenser auprès de leurs compatriotes, les bonnes religieuses ont voulu être missionnaires, elles aussi. Trois d'entre elles sont parties pour la Mandchourie, dans le but de s'occuper non pas des Japonais, mais bien des Chinois. Elles donnent ainsi à leurs soeurs en religion un bel exemple de zèle apostolique et à leurs missionnaires la satisfaction de se sentir compris.

    CORÉE

    SEOUL. 140 Soeurs coréennes de Saint-Paul de Chartres ont pris part à la retraite que leur prêche un prêtre coréen, M. Matthieu Youn. En la fête de l'Assomption, les exercices furent clôturés par la cérémonie de l'émission des voeux : 5 religieuses étaient admises aux voeux perpétuels, 5 aux voeux annuels.
    Deux semaines après, la Communauté perdait sa doyenne, Soeur Francisca, âgée de 74 ans, qui, en Corée depuis 1888, avait assisté à la fondation de la maison de Séoul, qu'elle n'a jamais quittée.

    ** Trois missionnaires du Vicariat ont célébré le 60e anniversaire de leur naissance ; ils ont parcouru un cycle entier du calendrier coréen : c'est un honneur, sans doute, mais cela fait bien des vieux dans la mission de Séoul.


    Chine

    CHUNGKING. Les écoles catholiques de Chungking sont plus florissantes que jamais ; pas une place disponible : Collège Saint-Paul (Petits Frères de Marie), 170 élèves ; Pensionnat Sainte-Thérèse (Franciscaines Missionnaires de Marie), 180 élèves ; Ecole Notre Dame de la Miséricorde, 200 ; Ecole Saint François-Xavier, 200 ; Ecole Supérieure du P. Louis, 200 ; soit au total plus de 1.500 élèves pour les écoles légalement enregistrées. Malheureusement la guerre pourrait jeter le désarroi même dans les provinces éloignées ; les ressources des particuliers, comme celles de l'Etat, pourraient se trouver sérieusement compromises et nos écoles en souffriraient.

    NINGYUANFU. Dans les campagnes, les pillages continuent Bien des chrétiens, à cause de l'insécurité des routes, n'ont pu se rendre, le 15 août, au pèlerinage annuel de Notre Dame de Lourdes. Les Lolos se croient assurés de l'impunité ; les soldats, mal payés, prélèvent leur solde sur les caravanes ou les marchands, et surtout sur les porteurs d'opium qu'ils rencontrent. Résultat : le riz se couche, son prix monte et ce sont les pauvres qui en pâtissent.

    KWEIYANG. Le Bureau provincial du parti nationaliste (Tangpou) invitait récemment Mgr Larrart et deux missionnaires à un five o'clock et demandait à l'Evêque de prier et de faire prier les chrétiens de la Mission pour la prospérité de la Chine.

    LANLONG. Depuis six mois, la nouvelle ligne postale Tchen-fong-Lofou fonctionne de façon satisfaisante ; les chrétientés de Paopaoshou, Wangmou, Sanlang et Lokouen reçoivent le courrier tous les 5 jours et peuvent faire des envois plus rapides et moins coûteux.

    ** Après six mois de prison, un ancien brigand a été fusillé ; la Mission ayant été prévenue à temps et, ayant été bien préparé, le condamné a reçu avec joie la grâce du baptême.

    KWANGTUNG. Nos Missions du Kwantung, et particulièrement les villes de Canton, Swatow et Chaochow ont reçu à plusieurs reprises la visite des avions japonais ; mais, comme les buts visés étaient surtout les édifices gouvernementaux, les établissements catholiques n'ont pas souffert jusqu'à présent.
    NANNING. Une partie de la province a été recouverte par les débordements du fleuve. A Nanning, l'évêché, le séminaire et le couvent des religieuses ont été préservés, mais l'église Sainte-Thérèse a eu plus d'un mètre d'eau et tous les chrétiens de ce quartier se sont réfugiés à l'évêché. La rentrée des classes a dû être retardée.

    Indochine

    HANOI. 74 aspirants se sont présentés au concours d'admission au Probatorium préparatoire au Petit Séminaire ; après un examen écrit et la visite médicale, 37 furent admis pour compléter le chiffre de 120, maximum que puisse abriter la maison. Ouvert il y a dix ans, le probatorium a vu le groupe d'élèves qu'il avait reçus en 1927 passer 3 ans dans ses murs, puis 6 ans au petit séminaire de Hoang-Nguyen, et enfin, après une stage d'épreuve comme catéchistes dans les paroisses, entrer cette année au grand séminaire de Saint-Sulpice à Hanoi.

    ** Des inondations prolongées ont fait beaucoup de dégâts dans la mission.

    HUNGHOA. Dans le cours de l'exercice 1936-1937, la population catholique du Vicariat a augmenté de 2.312: elle est actuellement de 62.418.

    ** Le P. de Neuville est allé passer trois semaines dans la mission du Yunnan, afin de permettre aux Annamites qui travaillent dans cette province de Chine, la plupart comme employés ou ouvriers du chemin de fer, de remplir leurs devoirs religieux. Nombreux furent ceux qui profitèrent de son passage pour s'approcher des sacrements. En retour, un prêtre meo est venu du Yunnan visiter les chrétiens meos installés au Tonkin et qui, bientôt, auront leur chapelle particulière à quelques kilomètres de la station de Chapa.

    ** Le petit séminaire de la mission à Hathach compte actuellement 122 élèves. 10 grands séminaristes sont à Saint-Sulpice de Hanoi.

    HUÉ. Un camp école de scoutisme vient d'être créé par la nouvelle Fédération indochinoise de Scoutisme à Bachma, station d'altitude de 1.450 mètres à une cinquantaine de kilomètres au sud de Hué. Toutes garanties de liberté ont été données aux catholiques en même temps qu'une orientation commune vers un idéal précis. L'empereur d'Annam est un bienfaiteur insigne du camp école.

    ** Mgr Lemasle a béni à Tarntoa une nouvelle église due au zèle du P. Morineau : c'est une réduction de la grande et belle église de Notre Dame de Lavang.
    Le même jour, Son Excellence le Délégué apostolique bénissait une chapelle à Bana, station d'altitude de plus en plus fréquentée ; le nouvel oratoire, construit solidement en bois, ne manque pas d'élégance.

    ** Les séminaristes de Hué ont ouvert solennellement l'année du centenaire de la mort du Bienheureux Jaccard par un fervent pèlerinage au lieu de son martyr, où une chapelle a été bâtie il y a quarante ans. Il y eut grand'messe, sermon, chants en latin et en français, musique, illuminations ; en un mot, une belle manifestation de piété à la gloire des héros de la foi de cette région.

    ** Près de Hué vient de mourir une bonne vieille âgée de 103 ans, la dernière qui portât encore sur la joue les caractères infamants Tadao (religion perverse), que le roi Tuduc fit graver par le fer rouge sur le visage de tous les chrétiens adultes lors de la grande persécution de 1861.

    LAOS. La crue du Mékong a causé une inondation qui laisse après elle bien des dégâts : beaucoup de rizières, demeurées trop longtemps sous l'eau, ont été détruites ; aussi la famine, avec son cortège de maladies : voilà la triste perspective sous laquelle s'ouvre l'année 1938.
    Heureusement, nous sommes au siècle de la vitesse et le ravitaillement sera moins difficile, sinon moins coûteux. Autrefois, il fallait un bon mois pour monter de Saigon à Thakhek ; aujourd'hui, grâce au chemin de fer et à l'auto, cinquante heures suffisent, Avis aux voyageurs.

    CAMBODGE. Le P. Chabalier, du diocèse de Mende, missionnaire du Cambodge depuis 1913, est nommé Vicaire apostolique de Phnompenh, charge vacante depuis la mort de Mgr Herrgott, le 23 mars 1936.

    Birmanie

    MANDALAY. La vieille chrétienté de Chaung-yo, à quelque 90 kilomètres de Mandalay, a eu la joie de voir un de ses enfants appelé à l'ordination du sous-diaconat, qui, dans son village même, lui fut conférée par Mgr Falière.
    Deux des PP. Irlandais de Saint Colomban, qui doivent prendre possession de la partie nord de la mission, sont installés à Chaungyo pour se perfectionner dans la langue birmane.

    ** De graves inondations ont eu lieu dans la mission. La voie ferrée de Rangoon à Mandalay a été emportée sur plus de 25 kilomètres et les communications ont été interrompues pendant un mois.

    Inde

    MYSORE. La fête de sainte Philomène a été célébrée solennellement à Mysore dans la belle église du P. Feuga. Mgr Despatures, officia pontificalement. Le prédicateur de la neuvaine préparatoire fut un jeune prêtre tamoul, ancien élève du séminaire de Penang.

    ** Les PP. Jésuites italiens chargés depuis peu du grand Collège de Bangalore ont organisé une « Commémoration Marconi » ; le principal orateur fut un Prix Nobel, Sir C. D. Raman.

    SALEM. Mgr Colas, Archevêque de Pondichéry, délégué par le T.R.P. Supérieur général, a fait la visite réglementaire de la Mission de Salem et a vu la plupart des missionnaires dans leurs districts.

    ** A Madakondapalli a eu lieu l'inauguration du dispensaire construit par le. P. Jusseau et confié aux religieuses Franciscaines Servantes de Marie (de Blois), déjà installées depuis deux Sans à Krishnagiri.

    Hongkong

    Dans la nuit du 1er au 2 septembre, un typhon d'une violence inouïe s'est abattu sur Hongkong. Le vent atteignait, a-t-on dit, une vitesse de près de 300 km à l'heure. Nos établissements, le sanatorium de Béthanie, la Maison de Nazareth, le village chrétien de Pokfulum, où logent les employés de l'imprimerie, ont subi des dégâts importants. Les réparations demanderont plusieurs mois ; il faudra remplacer les beaux vitraux brisés de la chapelle du sanatorium, remplacer aussi les arbres renversés par la tempête, mais les remplaçants mettront un long temps à repousser.

    Penang

    Mgr Devals a conféré les ordres à 6 sous-diacres, 2 minorés et 9 tonsurés. Il est intéressant de mentionner les missions auxquelles appartiennent ces ordinands : 4 sont de Rangoon (Birmanie), 3 de Malacca, 2 de Lanlong (Chine), 2 de Thanh-hoa (Tonkin), 1 de Bangkok (Siam), 1 de Kontum (Annam), 1 du Laos, 1 de Mandalay (Birmanie), 1 de Tatsienlu (Marches thibétaines), 1 de Toungoo (Mission italienne de Birmanie). Il serait difficile de trouver une preuve plus frappante de la catholicité de l'Eglise et du zèle qu'elle déploie pour préparer à toutes les races humaines un clergé indigène à la hauteur de sa tâche par la vertu et par la science.

    1938/36-43
    36-43
    France et Asie
    1938
    Aucune image