Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Echos de nos missions

Echos de nos missions JAPON Tôkyô. — La fille du Comte Ogomachi, de noble famille japonaise, a pris l'habit religieux au Carmel de Tôkyô ; la cérémonie était présidée par S. Exc. Mgr l'Archevêque. Quelques jours après une seconde prise d'habit avait lieu pour la fille du Dr Tashiro, ancien professeur de l'Université. ** Les Salésiens récemment installés à Tôkyô ont fêté solennellement la canonisation de leur saint fondateur, Dom Bosco.
Add this
    Echos de nos missions

    JAPON

    Tôkyô. — La fille du Comte Ogomachi, de noble famille japonaise, a pris l'habit religieux au Carmel de Tôkyô ; la cérémonie était présidée par S. Exc. Mgr l'Archevêque. Quelques jours après une seconde prise d'habit avait lieu pour la fille du Dr Tashiro, ancien professeur de l'Université.
    ** Les Salésiens récemment installés à Tôkyô ont fêté solennellement la canonisation de leur saint fondateur, Dom Bosco.
    Fukuoka. — Le Séminaire de Guébriant compte actuellement 75 élèves. On y suit le programme officiel du Ministère de l'Instruction Publique pour les écoles secondaires, avec un cours spécial de latin et de philosophie.
    ** Toutes les écoles de la Mission, en dépit des difficultés actuelles, ont enregistré des rentrées splendides, inespérées.
    ** Mgr Breton a inauguré à Yawata une nouvelle église, un presbytère et une école enfantine, et à Kokura une belle église de style gothique.

    COREE

    Séoul. — Le R. P. Gabriel Duchenay, franciscain de la mission canadienne de Kagoshima, a bien voulu venir prêcher à Séoul la retraite annuelle des missionnaires, puis celle de nos prêtres indigènes.
    ** Le gouvernement étudie un plan pour créer, d'ici à 10 ans, 10.000 petites écoles de village.
    Il serait aussi question d'appliquer en Corée la loi du service militaire.
    Taikou. — Des inondations sans précédent ont ravagé la mission. On compte plus de 150 morts, autant de blessés, 120 di parus, 60.000 maisons détruites, 170.000 hectares de terrains cultivés submergés. Les dégâts sont incalculables.

    MANDCHOURIE

    Moukden. — A la Pentecôte le P. Chabanel a eu la consolation d'administrer plus de 100 baptêmes d'adultes.
    ** Depuis le 1er juillet Moukden est relié à Pékin par un train direct, dit « international » : tardive consolation pour les deux anciennes capitales !
    Kirin. — Un nouveau prêtre a été ordonné à Hsinking, la nouvelle capitale de l'Empire mandchou, ce qui porte à 27 le nombre des prêtres indigènes de la Mission.
    Le P. Chevalier, qui avait administré à Pâques 130 baptêmes dans son district, a reçu à la Pentecôte 150 nouvelles ouailles dans le bercail de Notre Seigneur.

    CHINE

    Chengtu. — Le territoire de notre Mission est presque complètement délivré des bandes communistes, qui n'y occupent plus que la ville de Tongkiang.
    ** Les huit premières Oblates Franciscaines Missionnaires de Marie ont pris l'habit religieux et commencé leur noviciat. Trois nouveaux Pères Rédemptoristes sont arrivés à Chengtu, ce qui porte à sept le personnel du couvent et permet d'envisager la prochaine ouverture d'un juvénat.
    ** Un télégramme a apporté une triste nouvelle : à la suite d'un éboulement de terrain dans la montagne, le séminaire de Chengtu a été détruit. Il n'y a pas eu d'accidents de personnes. Les détails manquent encore.
    Chungking. — La retraite annuelle de notre clergé indigène a été prêchée par le R. P. Rodriguez, Suptirieur du Couvent de Chengtu : ses instructions ont été fort goûtées des 40 prêtres chinois qui prirent part aux exercices.
    ** Nouvelle menace du péril rouge : des bandes qui avaient été chassées au nord-est de la mission, y ont pris pied de nouveau après une offensive heureuse.
    Suifu. — Mgr Hurault, évêque de Nancy, peu de temps avant sa mort, a nommé notre Vicaire apostolique, Mgr Renault, chanoine d'honneur de sa cathédrale.
    Ningyuanfu. — Trois nouvelles Oblates ont prononcé leurs voeux dans la chapelle des Franciscaines Missionnaires de Marie à Ningyuanfu.
    ** A Houili, le pasteur protestant a abandonné le poste après avoir vendu son mobilier. Motif : la crise économique.
    ** Dans le Yuechi, révolte du peuple pour protester contre les taxes trop élevées. La répression fut le prétexte de massacres et de pillage.
    Tatsienlu. — A la suite de la mort tragique du Dalai-Lama à Lhassa, la guerre civile aurait éclaté entre sinophiles et anglophiles ; une dizaine de lamas turbulents seraient sous les ver roux. L'avance des troupes thibétaines vers la frontière chinoise est arrêtée et même de hauts fonctionnaires thibétains demandent protection à la Chine. Le gouverneur de la province du Kham méridional, dont la famille a été molestée à Lhassa, s'est déclaré indépendant : indépendance probablement éphémère, car Chinois ou Thibétains en auront aisément raison.
    ** A l'évêché de Tatsienlu il sera difficile désormais de mettre « les petits plats dans les grands » : petits et grands ont été subtilisés, une belle nuit, par des voleurs qui ont complètement « nettoyé » la cuisine.
    Yunnanfu. — Mgr de Jonghe prépare la cession du Bas Yunnan au clergé indigène qui constituerait une mission autonome.
    ** Deux Prêtres de Saint-Sulpice, MM. Grignon et Stutz ont été désignés pour le futur séminaire de Yunnanfu, dont le premier sera le Supérieur.
    ** La procession de la Fête Dieu a eu lieu dans l'enceinte de l'évêché, en présence d'une foule encore plus dense que les années précédentes. Deux innovations : la fanfare municipale prêta son concours et, au début de la cérémonie, un prêtre chinois adressa quelques paroles à la nombreuse assistance païenne, dans laquelle on remarqua la présence de plusieurs bonzes tout yeux et tout oreilles.
    Nanning. — Mgr Albouy a terminé la visite de sa mission et a pu se rendre compte de la situation générale, qui, malgré les difficultés actuelles, laisse place à de légitimes espoirs au point de vue du ministère apostolique. Dans le district du P. Rigal, en particulier, c'est par centaines que des familles renoncent aux superstitions païennes et demandent à être instruites de la religion.

    INDOCHINE

    Hunghoa. — Mgr Ramond est allé confirmer 35 nouveaux chrétiens à la léproserie de Huongphong, à 5 km de Hunghoa : grande fut la joie de ces pauvres gens lors de la visite de Son Excellence, accompagnée du prêtre annamite qui les avait préparés au baptême. Sur un total de 275 malades, il n'y a plus qu'une vingtaine de païens, qui, eux aussi, viendront un jour demander à la religion le courage et la résignation pour supporter leur triste maladie.
    ** Le P. Hue, provicaire, poursuit l'impression de son grand Dictionnaire annamite français : il compte que le travail sera terminé vers Pâques 1935. Ce sera un ouvrage de première valeur, aussi complet que possible.
    ** Le P. Gauja, curé de Tuyen-quang depuis plus de 30 ans, a reçu la décoration de « Chevalier du Dragon d'Annam ».
    Hué. — A la Trinité Mgr Chabanon a ordonné 5 prêtres, 2 diacres, 4 sous-diacres, 5 minorés et 1 tonsuré pour le Vicariat, 1 diacre et 2 minorés pour la Trappe de Notre Dame d'Annam. Du fait de cette ordination, le nombre de nos prêtres indigènes a doublé le cap de la centaine.
    ** Le 12 juin, à l'Institut de la Providence, la distribution des prix, clôturant la première année d'études, a été l'occasion d'une belle manifestation de sympathie, tant de la part du monde officiel que du public français et annamite : tous, en effet, ont pu constater que le succès, dû à la méthode éducative de cette institution, a été complet et en présage de nouveaux dans l'avenir.

    SIAM

    Bangkok. — La ville de Bangkok jouit actuellement des services de trois Compagnies de malles aériennes : la ligne « Air France, la Cie hollandaise, Amsterdam Batavia et l'Imperial Airways Co » de Londres. Ces trois Compagnies prennent des passagers, du courrier et des marchandises à des prix assez élevés mais néanmoins raisonnables. Chaque semaine c'est donc un triple courrier qui arrive à Bangkok et en repart. Peu de villes, en Extrême-Orient, sont aussi favorisées.
    ** En beaucoup de pays on se plaint de l'envahissement des produits japonais. Cet envahissement se constate facilement au Siam, où 98 % des affaires sont traitées par des maisons japonaises, et cependant on ne s'en plaint pas, car en un pays où le paysan est pauvre, ces articles à bon marché lui procurent un bien-être réel et sont source incontestable de bonheur domestique.

    MALAISIE

    Malacca. — Depuis son sacre (15 avril) Mgr Devais a déjà donné, et dans l'île de Singapore seulement, plus de 1200 confirmations. Partout les chrétiens ont fait à leur nouvel évêque une magnifique réception. Il en est de même pour la tournée pastorale que Son Excellence fait actuellement dans la presqu'île.

    INDE

    Pondichéry. — Mgr Colas a remis la croix de la Légion d'Honneur au P. Guillerm, Supérieur du petit séminaire, qui, deux fois blessés et trois fois cité à l'ordre, fut nommé lieutenant pendant la guerre.
    ** Le Séminaire de Pondichéry a fêté solennellement le 25e anniversaire de la nomination du P. Gayet comme Supérieur. Depuis lors il n'y a plus de séminaire à Pondichéry : c'est à Bangalore qu'est transféré le séminaire régional, dont le P. Gayet reste supérieur.
    Mysore. — Après s'être dispersés pour les vacances aux quatre vents du ciel, c'est à Bangalore, dans le nouveau Séminaire Saint Pierre, que sont rentrés les grands séminaristes des 5 diocèses de la province ecclésiastique de Pondichéry. Tout de granit, sauf quelques cloisons, ce superbe bâtiment promet d'être pour longtemps le centre de formation des prêtres de la province. Dieu veuille qu'ils soient nombreux et saints. Ce n'est pas le travail qui leur manquera.

    MAISON DE NAZARETH

    La Maison de Nazareth à Hongkong célèbre cette année le 50e anniversaire de sa fondation. Il a été décidé de faire coïncider avec les fêtes de ce jubilé une retraite qui commencera le 18 novembre pour se terminer le 24, jour de la solennité de nos Martyrs béatifiés en 1900.

    1934/231-238
    231-238
    France et Asie
    1934
    Aucune image