Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Du front ordres du Jour

Du front ordres du Jour Ordre du jour de l'Armée. M. BOUCHEZ1 FRANÇOIS, sous-lieutenant au 151e d'infanterie : « Officier d'un grand calme et d'une rare énergie. Déjà cité deux fois à l'ordre pour sa belle attitude au feu. A été mortellement atteint le 22 octobre 1916, alors qu'il s'occupait de l'organisation d'une position particulièrement délicate dans un secteur difficile ». 18 décembre 1916. Signé : FAYOLLE. (Extrait de l'ordre n° 429). Ordre de la Division.
Add this
    Du front ordres du Jour
    Ordre du jour de l'Armée.
    M. BOUCHEZ1 FRANÇOIS, sous-lieutenant au 151e d'infanterie :
    « Officier d'un grand calme et d'une rare énergie. Déjà cité deux fois à l'ordre pour sa belle attitude au feu. A été mortellement atteint le 22 octobre 1916, alors qu'il s'occupait de l'organisation d'une position particulièrement délicate dans un secteur difficile ».

    18 décembre 1916.

    Signé : FAYOLLE.
    (Extrait de l'ordre n° 429).

    Ordre de la Division.

    Le Général commandant la 28e division d'infanterie cite à l'ordre de la division : DÉNARIÉ, GEORGES, matricule 04678, caporal au 30e d'infanterie. Bon gradé, belle attitude au feu, s'est fait remarquer par son entrain et son mépris du danger. A été grièvement blessé le 26 août 1914 en effectuant une patrouille.
    M. Démarié est un de nos aspirants du diocèse de Chambéry.

    CAVAIGNAC, JEAN-FRANÇOIS-EDOUARD, caporal. D'un courage exemplaire avec un calme imperturbable malgré le danger ; s'est prodigué pour porter des soins à nos blessés. Déjà deux fois cité à l'ordre de la Division (Ordre n° 548, du ler janvier 1917).
    M. Cavaignac, originaire du diocèse de Rodez, est missionnaire dans le diocèse de Nagasaki (Japon) depuis 1901.
    Il a déjà été cité à l'ordre de la Division 2.

    Ordre de la Brigade.

    BOIS, FRÉDÉRIC. Infirmier, modèle du bon camarade, a pendant une nuit entière pansée les blessés en avant de nos lignes, et a assuré leur évacuation.
    M. Bois, missionnaire à Nagasaki depuis 1912, est originaire du diocèse de Chambéry.
    Il a déjà été cité à l'ordre du Bataillon (chasseurs alpins) 3.

    1. Dans le précédent numéro de nos Annales, p, 51, nous avons annoncé la mort de M. Bouchez.
    2. Ann. M.-E., 1916, n° 111, p. 179.
    3. Ann. M.-E., 1916, n°, 110, p. 160.

    Ordre du Régiment.

    Le Lieutenant Colonel commandant le 2e régiment cite à l'ordre du régiment : PÉAN, RENÉ, sergent fourrier à la C. H. R. du 2e régiment d'infanterie. Présent au front depuis le début de la campagne, a pris part à toutes les attaques du régiment et y a fait preuve de belles qualités d'énergie et de bravoure.
    M. Péan est un de nos aspirants originaire du diocèse de Saint-Brieuc.

    Médaille des Épidémies.

    M. ROUVELET, HENRI PHILIPPE et M. POLLY JEAN-MARIE ont reçu la médaille d'honneur des épidémies.
    M. Rouvelet, originaire du diocèse de Mende, est missionnaire en Corée depuis 1900.
    M. Polly, originaire du diocèse de Viviers, est missionnaire en Corée depuis 1907.

    DONS DE L'OEUVRE APOSTOLIQUE

    EN FAVEUR DU CLERGÉ INDIGÈNE

    Nagasaki, Mgr COMBAT . . . . . . 500f »
    Su-tchuen méridional, Mgr FAYOLLE . . . . 500 »

    NOS GRAVURES

    Nous donnons le portrait de trois des nôtres tués à l'ennemi :

    M. COMPAGNON1, directeur au Séminaire des Missions Etrangères, aumônier volontaire, dont nos Annales ont publié plusieurs lettres et raconté la mort.

    M BERTHOU2, également un de nos aspirants, originaire du diocèse de Quimper, tué à la fin du mois d'août 1914.

    M. HÉGUY, un de nos aspirants, originaire du diocèse de Bayonne, tué à la fin du mois de janvier 1915.

    1. Voir Annales M.-E., n° 101, p. 12 ; n° 102, p, 17 n° 103, p. 33 ; n° 104, p. 59, n° 105, p. 75 ; n° 106, p. 81 ; n° 112, p. 184.
    2. Annales M.-E., n° 102, p. 26.

    1917/108-109
    108-109
    France
    1917
    Aucune image