Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Du front citations à l'ordre du jour

Du front citations à l'ordre du jour Légion d'Honneur. — Ordre de l'Armée. Par délégation du général commandant en chef, le général commandant la .. e division a remis la croix de chevalier de la Légion d'Honneur à M. AJDREN PAUL, capitaine, commandant la .re du ..e régiment d'infanterie. Officier magnifique, d'une bravoure et d'un calme connus de tous. Le30 septembre 1918, a enlevé sa compagnie l'assaut d'un bois fortement tenu et atteint tous ses objectifs en capturant de nombreux prisonniers et des mitrailleuses.
Add this
    Du front

    citations à l'ordre du jour

    Légion d'Honneur. — Ordre de l'Armée.

    Par délégation du général commandant en chef, le général commandant la .. e division a remis la croix de chevalier de la Légion d'Honneur à M. AJDREN PAUL, capitaine, commandant la .re du ..e régiment d'infanterie.
    Officier magnifique, d'une bravoure et d'un calme connus de tous. Le30 septembre 1918, a enlevé sa compagnie l'assaut d'un bois fortement tenu et atteint tous ses objectifs en capturant de nombreux prisonniers et des mitrailleuses.
    Le capitaine Audren est un de nos aspirants originaire du diocèse de Saint-Brieuc. Il a déjà été cité plusieurs fois à l'ordre du jour1.

    Ordre de l'Armée.

    DUCATEAU AUGUSTIN, soldat brancardier au 73e régiment d'infanterie. Depuis le début de la guerre, fait l'admiration de tous par son courage et son mépris du danger. N'a cessé de prodiguer ses soins aux blessés particulièrement les 1er, et 2 et 3 juin malgré la violence du bombardement, 3e citation2, Q. G. A. 29 juin 1918.
    M. Ducateau, originaire du diocèse de Cambrai, est missionnaire Cochinchine orientale, depuis1905.

    1. Ann. M.-E., no 112, 116,118.
    2. Id., no 116 et 117.

    Ordre de la Division.

    En exécution de l'instruction du 13 mai 1915, le général commandant en chef cite à l'ordre de la Division, PERRISSOUD DONAT, matricule 2747, soldat territorial au 19e escadron du train des équipages militaires, interprète à l'armée Américaine.
    S'est fait remarquer par son dévouement pendant les combats auxquels sa Division a pris part en juillet 1918. A été atteint gravement en allant sous les rafales des mitrailleuses assister des blessés sur le champ de bataille.
    M. Perrissoud, originaire du diocèse d'Annecy, est missionnaire du diocèse de Malacca depuis 1906.
    LESCURE EMILE, jeune soldat de la classe 18, d'une bravoure allant jusqu'à la témérité, s'est approché d'un béton en ciment armé abritant une mitrailleuse ennemie et a réduit celle-ci au silence à coups de grenades.
    M. Lescure est de nos aspirants originaire du diocèse de Tulle.
    CRAYSSAC PAUL, soldat au 104e R. d'infanterie, brancardier d'une haute valeur morale. Au régiment depuis plus d'un an, a été pour ses camarades un exemple constant de courage et d'abnégation. S'est offert volontairement à plusieurs reprises pour accompagner des patrouilles comme brancardier. Blessé grièvement le 24 mai 1918.
    M. Crayssac, originaire du diocèse de Rodez, est missionnaire du Coïmbatour depuis 1909. Il a déjà été cité1.

    Ordre du Régiment.

    BRUGIDOU CYPRIEN, caporal brancardier à la 1re Compagnie. Modèle de dévouement, s'est multiplié en toutes circonstances tant par les soins qu'il a donnés aux blessés en première ligne, que pour assurer l'évacuation vers le poste de secours très éloigné, sous un violent bombardement d'obus toxiques et ordinaires.
    M. Brugidou, originaire du diocèse de Rodez, est missionnaire du la Cochinchine occidentale depuis 1913.
    DERUY GEORGES, prêtre brancardier de la C. M. 1. du 105e régiment d'infanterie : Recherchant les blessés avec le plus élogieux mépris du danger, a été atteint par un éclat d'obus dans la nuit du ..... au......
    M. Deruy, originaire du diocèse d'Arras, est missionnaire du diocèse d'Osaka (Japon) depuis 1909. A déjà été cité plusieurs fois2.
    CHARPENTIER GEORGES, 224e régiment, 22e Cie. Malgré le bombardement intense et soutenu, a rempli ses fonctions avec bravoure, zèle et entrain ; s'est distingué notamment en travaillant à dégager des camarades ensevelis dans la sape où il était et que les obus avaient défoncés [septembre 1918, ordre 1112].
    M. Charpentier est un de nos auxiliaires originaire du diocèse de Paris. Il a déjà été cité1.

    1. Ann. M.-E., n° 119.
    2. Ann. M,-E., n°s 113 et 119.

    MORTS POUR LA FRANCE.

    M. LANSARD, HENRI, décédé à1'hôpital de Bouzy (Marne), le 2 octobre 1918, des suites d'une maladie contractée au service.
    Originaire du diocèse de Paris, M. Lansard était parti pour le Cambodge en 1913.
    M. CROZE, JEAN-BAPTISTE, tué par un obus, en Champagne le 30 septembre 1918.
    M. Croze était né dans le diocèse de Tulle ; il était missionnaire de Kumbakonam depuis 1904.

    1918/643-644
    643-644
    France
    1918
    Aucune image