Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

District de Fou-loung-kiuen

District de Fou-loung-kiuen Missionnaire: M. DUBOS.
Add this

    District de Fou-loung-kiuen

    Missionnaire: M. DUBOS.

    Cette année est la première de Fou-loung-kiuen en tant que district. Les résultats ont été maigres, 33 baptêmes d'adultes, voilà la modeste gerbe recueillie dans le cours de cet exercice. Les conversions auraient dû être plus nombreuses. Mais le démon, qui ne voit jamais sans fureur un endroit païen s'ouvrir à l'évangélisation, nous a suscité toutes sortes d'obstacles. Tandis que l'est de la région était sans cesse sillonné par de fortes colonnes russes, l'ouest était fréquemment visité par des patrouilles japonaises, et un peu partout les brigands, par bandes de plusieurs centaines, se livraient à leurs méfaits accoutumés. Le pillage de la chrétienté de Kia-kia-touo-tse n'a montré que trop de quoi étaient capables ces bandits. De plus la maladie m'a retenu à la maison pendant de nombreuses semaines.
    Le district de Fou-loung-kiuen comprend 4 chrétientés principales, avec quelques autres secondaires. Examinons les principales:
    Fou-loung-kiuen, résidence du missionnaire, est un lieu de commerce, un centre d'échange entre Chinois et Mongols. Il y a surtout un grand marché de bestiaux. C'est suffisamment dire la corruption qui y règne et la difficulté d'obtenir de nombreuses conversions. Aussi n'y compte-t-on que quelques familles chrétiennes, et encore nos pauvres chrétiens sont loin d'être tous édifiants.
    Tai ping-chan, montagne de la paix, mérite son nom. Ce village, situé dans un vallon charmant, est peuplé de gens simples et droits, sur lesquels le travail apostolique a plus de prise que sur les gens des villes. En un an et demi le nombre des chrétiens s'est augmenté d'une façon remarquable, et ce mouvement, grâce à Dieu, ne fait que s'accentuer. Mes visites à ces bons paysans sont pour moi un repos.
    Kia-kia-touo-tse est la chrétienté la plus nombreuse du district de Fou-loung-kiuen. L'année dernière les catéchistes avaient fait preuve d'un grand zèle pour instruire les catéchumènes et augmenter le nombre des conversions. Cette année, le mouvement de conversions s'est arrêté. Disputes entre chrétiens, visite des brigands, tout a contribué à entraver l'action de la grâce.
    Che-ou-li-kang-tse est une nouvelle chrétienté fondée par M. Faure-Se trouvant très éloignée du missionnaire et dans un pays rempli de brigands, elle n'a pas été visitée cette année. Aussi ne prospère-t-elle pas. Espérons que la paix étant revenue, le missionnaire pourra s'y rendre pour confesser 7 ou 8 chrétiens baptisés et faire revivre lu mouvement de conversions.
    Ces 4 postes avec les quelques stations secondaires qui s'y rattachent, comptent environ 700 chrétiens, tant anciens que nouveau.
    1906/204-205
    204-205
    Chine
    1906
    Aucune image