Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse de Malacca historique des districts 2 (Suite et Fin)

Diocèse de Malacca historique des districts PAR MGR BARILLON Evêque de Malacca. (Fin 1). IV. Paroisse chinoise de Machang-Buboh. EGLISE DU SACRÉ-CUR. L'église actuelle de Machang-Buboh est située sur les confins de la province Wellesley, au pied du massif de collines formé par le Bukit Mer-tajam, le Bukit Seraïa et le Bukit Berapit, à quelques pas du royaume de Kedah. Le vrai nom du district est Pagar-Tras, car le Bukit Machang-Buboh se trouve à quelques milles plus au sud.
Add this
    Diocèse de Malacca historique des districts

    PAR MGR BARILLON
    Evêque de Malacca.

    (Fin 1).

    IV. Paroisse chinoise de Machang-Buboh.

    EGLISE DU SACRÉ-CUR.

    L'église actuelle de Machang-Buboh est située sur les confins de la province Wellesley, au pied du massif de collines formé par le Bukit Mer-tajam, le Bukit Seraïa et le Bukit Berapit, à quelques pas du royaume de Kedah. Le vrai nom du district est Pagar-Tras, car le Bukit Machang-Buboh se trouve à quelques milles plus au sud.
    Dès l'époque où M. Bohet visitait la province, il y avait déjà quelques familles chrétiennes installées à Pagar-Tras. C'est M. Bohet qui obtint des terrains pour y établir une chrétienté. Mais des familles malaises s'obstinèrent longtemps à demeurer sur ces terrains, et M. Maistre dut user de stratégie pour les en faire partir.
    En 1872, M. Allard, résidant alors à Bukit Mertajam, acheta deux pièces de terre dans l'intention d'y construire plus tard une église et ses dépendances. Il commença par élever une petite maison, servant d'école et de catéchuménat, où il venait dire la messe une fois par mois.
    Le nombre des fidèles augmentant, M. Sorin bâtit une chapelle en planches et la dédia au Sacré-Coeur. Puis vint la construction d'une école de filles et d'un presbytère.
    En 1887, Mgr Gasnier sépara le poste de Machang-Buboh de celui de Bu kit Mertajam et le confia à M. Terrien. Ce poste comptait alors environ 500 chrétiens. M. Terrien entreprit la construction d'une belle église dont la première pierre fut posée en 1891, et qui fut inaugurée en 1895. Presque en même temps, il élevait un nouveau presbytère, l'ancien étant converti en école de garçons.
    De nombreuses familles chrétiennes dépendant de Machang-Buboh sont établies au Thoï-San, sur le territoire de Kedah. M. Cardon travaille actuellement à y créer un pied-à-terre pour pouvoir y séjourner aussi souvent que l'exigent les besoins de son ministère.

    1. Voir Ann. Soc. M.-E., n° 98, p. 72.

    CURÉS.

    MM. Allard . . . . . 1869-1875
    Sorin . . . . . 1875-1887
    Terrien . . . . . 1887-1897
    Mariette . . . . . 1897-1905
    Cardon . . . . . 1905-1908
    Maury (inter.) . . . . 1908-1909
    Cardon . . . . . 1909

    V. Paroisse indienne de Nibong-Tebal.

    EGLISE DE SAINT-ANTOINE.

    Jusqu'en 1903, les chrétiens de Nibong-Tebal ont été administrés, d'abord par les missionnaires de Penang, puis par celui de Bagan Serai. Il y avait là une petite chapelle en planches construite du temps du P. Fée.
    En 1903, M. Auvé fut mis en charge du poste et en est resté le titulaire jusqu'à ce jour. En 1906-1907, il remplaça l'ancienne chapelle par l'église actuelle. Il a aussi bâti un presbytère et une école
    Parit Buntar, sur la frontière de Perak, est une succursale de Nibong-Tebal. En 1905, la Mission y fit l'acquisition d'une maison quia servie jusqu'ici de chapelle et d'école, en même temps que de pied-à-terre pour le missionnaire.

    CURÉ.

    M. Auvé . . . . . 1903

    1914/129-130
    129-130
    Malaisie
    1914
    Aucune image