Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Décorations

Décorations Légion d'honneur. DÉCRET DU 15 OCTOBRE 1921. « M. ROBERT (Léon-Gustave), Procureur général des Missions françaises en Chine : a rendu des services exceptionnels à ['influence et à l'expansion françaises dans tout l'Extrême-Orient ; trente-trois années de séjour en Chine ». Médaille militaire
Add this
    Décorations

    Légion d'honneur.
    DÉCRET DU 15 OCTOBRE 1921.

    « M. ROBERT (Léon-Gustave), Procureur général des Missions françaises en Chine : a rendu des services exceptionnels à ['influence et à l'expansion françaises dans tout l'Extrême-Orient ; trente-trois années de séjour en Chine ».
    Médaille militaire

    Nous avons reçu du père d'un de nos jeunes aspirants, mort au champ d'honneur, la lettre ci-jointe que nous nous faisons un devoir de publier, en renouvelant à M. Robert l'expression de nos sentiments de gratitude pour le don qu'il avait si généreusement fait de son fils aux Missions Etrangères, et en lui renouvelant nos condoléances émues pour la perte qu'il a éprouvée et nous aussi. Nous ajoutons nos félicitations pour le témoignage de haute estime rendu du jeune prêtre soldat.

    Monsieur le Supérieur,

    Mon fils, l'abbé Louis Robert, terminait ses études religieuses à votre séminaire et allait être ordonné prêtre quand la guerre a été déclarée.
    Pendant un congé de convalescence, il a pu être ordonné prêtre à Lyon en juin 4915, et au mois de décembre suivant nous avons eu la douleur de le perdre. C'est même grâce à un missionnaire qui était à l'ambulance, et à votre intermédiaire, que nous avons appris très rapidement qu'il avait été mortellement blessé dans la tranchée de Souchez, et transporté à Houdain où il était connu du curé. Grâce à ce dernier il a été assisté et avait eu des funérailles religieuses très touchantes.
    Je viens de recevoir du ministère de la guerre l'extrait d'un arrêté attribuant à la mémoire de mon cher enfant la Médaille militaire et la Croix de guerre avec étoile d'argent.
    N'ayant fait aucune démarche, mes enfants et moi, nous ne nous attendions pas à cet hommage rendu à un soldat qui a consciencieusement rempli son devoir de Français et de prêtre, et qui a donné sa vie pour sa patrie.
    C'est le colonel du 17e régiment d'infanterie qui a, de lui-même, rédigé et envoyé à Paris la citation dont je vous adresse copie, et que vous pourrez joindre, s'il y a lieu, aux pièces concernant les missionnaires morts pour la France.
    Veuillez, Monsieur le Supérieur, agréer l'expression de mon profond respect.
    G. ROBERT.

    La Médaille militaire a été attribuée à la mémoire du soldat :
    ROBERT Jean-Marie Louis, du 17e régiment d'infanterie. « Soldat courageux et dévoué, qui s'est fait remarquer par sa belle conduite au feu. Blessé grièvement en Artois, mort glorieusement pour la France le 13 décembre 1915. Croix de guerre avec palme d'argent».

    Médaille des épidémies.

    Le gouvernement français a décerné la médaille d'honneur des épidémies aux PP. AMBROISE et FLACHÈRE, missionnaires au Se-tchoan Oriental.

    1921/230-231
    230-231
    France
    1921
    Aucune image