Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Conversion d'un pope et de sa famille

JAPON Conversion d'un pope et de sa famille Lettre de Mgr Combaz Évêque de Nagasaki. Parmi nos prêtres japonais, l'un par son zèle et son savoir faire a pu, Dieu aidant, obtenir la conversion d'un pope japonais et de sa famille. « Lorsque je me présentai pour la première fois à la demeure du pope, m'écrit le P. Wakida dans son rapport, je fus accueilli par des paroles rien moins que bienveillantes :
Add this
    JAPON

    Conversion d'un pope et de sa famille

    Lettre de Mgr Combaz
    Évêque de Nagasaki.

    Parmi nos prêtres japonais, l'un par son zèle et son savoir faire a pu, Dieu aidant, obtenir la conversion d'un pope japonais et de sa famille.
    « Lorsque je me présentai pour la première fois à la demeure du pope, m'écrit le P. Wakida dans son rapport, je fus accueilli par des paroles rien moins que bienveillantes :
    « Je n'ai pas de relations avec Rome, me dit le pope, et je n'aime pas la discussion. Si vous venez dans cette intention, passez votre chemin.
    Monsieur, répond le Père, je viens en ami, en frère, vous dire bonjour ; mais si vous ne voulez pas me recevoir, je n'insiste point. Au revoir ». Ce disant le P. Wakida lui tire sa révérence et fait demi-tour pour s'en aller.
    « Dans ce cas, repartit le pope, si vous venez en ami, je serai votre ami aussi. Veuillez entrer ».
    Les entretiens qui suivirent et les résultats obtenus montrent clairement que le Père ne s'est pas démenti un seul instant : il a traité le pope en frère véritable, pour le retirer du mauvais chemin et le ramener au vrai bercail du Christ.
    Après l'instruction nécessaire, le pope, sa femme et leurs deux fils ont fait solennellement leur abjuration, en présence de nombreux chrétiens tout émus, entre les mains de mon vicaire général.
    Cette conversion, je l'espère, sera le prélude d'autres conversions parmi les schismatiques japonais. A cet effet, je me permets de demander aux Associés de l'OEuvre des Partants une petite prière ; car celte réunion des coeurs plaît à Notre Seigneur et attire sa miséricorde.

    1921/101
    101
    Japon
    1921
    Aucune image