Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Cochinchine septentrionale : Dans le district Ha-Uc

Cochinchine septentrionale : Dans le district Ha-Uc LETTRE DE M. MAILLEBUAU, Missionnaire apostolique. D'après mes derniers comptes d'administration j'ai 1683 chrétiens pratiquants. Le chiffre des confessions pascales est de 1216 et celui des communions 1212. 50 personnes ont négligé de se présenter. Je l'attribue plutôt à l'ignorance et aux occupations qu'à la méchanceté, et depuis lors quelques-unes ont fait leur devoir.
Add this
    Cochinchine septentrionale : Dans le district Ha-Uc

    LETTRE DE M. MAILLEBUAU,
    Missionnaire apostolique.

    D'après mes derniers comptes d'administration j'ai 1683 chrétiens pratiquants. Le chiffre des confessions pascales est de 1216 et celui des communions 1212. 50 personnes ont négligé de se présenter. Je l'attribue plutôt à l'ignorance et aux occupations qu'à la méchanceté, et depuis lors quelques-unes ont fait leur devoir.
    Le nombre des confessions, 7298, et des communions, 7013, est supérieur à celui de l'an dernier, et tout porte à croire qu'il ira en augmentant.
    Mes chrétiens étant presque tous néophytes, à mesure que la connaissance de la religion et l'esprit de foi se développent en eux, ils s'approchent plus souvent des sacrements.
    Au mois d'août 1913, j'ai eu une confirmation de 340 personnes. Ma pauvre petite église de Ha-uc était pleine avec les confirmands et leurs parrains et marraines ; un millier d'assistants regardaient tout autour par les portes et les fenêtres.
    J'ai baptisé dans l'ansé 56 enfants de parents chrétiens, et seulement 35 païens grands ou petits. Il y a eu, en plus, un retour d'apostat.
    Les catéchumènes deviennent de plus en plus rares et occasionnent des dépenses considérables, vu nos modestes ressources. Ainsi, actuellement, j'ai huit familles qui demandent à embrasser la religion.
    Six d'entre elles ne possèdent rien. La septième a une mauvaise paillotte élevée sur le terrain d'autrui. Quant à la huitième, elle a maison et jardinet ; mais, elle s'est trouvée jusqu'ici comme les sept autres dans la nécessité de louer ses enfants. Il faut bien que je les aide à vivre pendant le temps de leur instruction.
    Les enfants de mes cinq chrétientés ont été réunis en deux endroits pour suivre les leçons de catéchisme ; 334 se sont présentés. Parmi eux, 60 ont fait leur 1re communion solennelle ; 139 se sont confessés et ont communié ; 135 se sont confessés seulement. Ces enfants me donnent beaucoup de consolations, mais à eux aussi il faut faire quelques aumônes. Ces pauvres petits n'ont, pour la plupart, que des guenilles en fait d'habits, et presque rien à se mettre sous la dent. Je les vois pendant la journée grignoter une ou deux patates crues, et c'est tout ce que leur maman leur donne. Un sou ou deux par jour leur sont nécessaires pendant la période d'instruction.
    Quand vous trouverez quelques âmes charitables pouvant m'aider, quel service vous me rendrez !

    1915/47
    47
    Vietnam
    1915
    Aucune image