Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Chronique des Séminaires 2 (Suite)

Chronique des Séminaires
Add this
    Chronique des Séminaires

    Paris. — Comme chaque année, la fête de l'Épiphanie, titulaire de notre chapelle, a été célébrée solennellement au Séminaire. Les aspirants de Bièvres, rendant à ceux de Paris la visite qu'ils avaient reçue en la fête de l'Immaculée Conception, sont venus nous apporter le concours de leur voix et de leurs prières pour rendre hommage avec les Rois de l'Orient au divin Enfant de la Crèche. S. Exc. Mgr Valeri, Nonce apostolique, a célébré pontificalement la messe de la solennité. Après l'office, les deux communautés réunies lui ont offert leurs hommages et leurs voeux, auxquels il a répondu par une allocution toute paternelle, terminée par l'octroi d'un jour de congé, accueilli par d'enthousiastes applaudissements. Les Vêpres dans l'après-midi, le
    Salut du Saint-Sacrement le soir, complétèrent cette journée de pieuse allégresse.
    Depuis lors le travail a repris avec une nouvelle ardeur pour la préparation des examens semestriels qui ont lieu dans la première quinzaine de février et sont suivis d'une semaine de « détente », marquée chaque année par la célébration, le 18, de la fête de nos Martyrs Étienne Cuenot, Pierre Néron, Théophane Vénard et Jean- Pierre Néel, béatifiés avec 29 chrétiens chinois et annamites en 1909 par le Pape Pie X.
    Puis c'est l'ouverture du 2e semestre de l'année scolaire, qui doit se terminer par l'ordination du 29 juin, dans laquelle le sacerdoce sera conféré à une vingtaine de « partants » du mois de septembre.
    Bièvres. — « Notre fête patronale de l'Immaculée Conception, chaque année célébrée avec toute la solennité possible, a été marquée par une cérémonie particulière. Après la grand'messe, le T. R. Père Robert a béni une belle statue de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus érigée sur l'esplanade qui s'étend devant la façade du Séminaire. Ce sont deux de nos jeunes Confrères qui, sous la haute surveillance du Père Procureur, ont de leurs mains calleuses édifié le socle du monument, puis, ce travail préliminaire terminé, ont dressé un échafaudage de rondins et de planches pour hisser, non sans difficulté, la statue sur son piédestal. Et maintenant nous pouvons contempler la « Petite Sainte » toute blanche, assise, l'Evangile à la main, présidant à nos joyeux ébats. D'aucuns prétendent que, étant donné surtout que la Sainte est représentée assise, sa statue n'est pas assez surélevée au-dessus du sol. Ils oublient, les malheureux, que Sainte Thérèse a toujours fui l'exaltation et aimé l'humilité.
    « Un nuage a cependant assombri cette journée de fête. Quelques gouttes de pluie, avant le traditionnel match de football, ont suffi à effrayer et à décourager nos confrères parisiens, à qui cependant nous aurions été heureux d'infliger une fois de plus une défaite, traditionnelle, elle aussi.
    « Mais tout cela est déjà loin : nous avons maintenant d'autres perspectives, dont la plus réjouissante n'est pas celle des examens ».
    Rome. — « Depuis la retraite qui a inauguré la nouvelle année scolaire, les « Romains » se sont mis au travail avec ardeur. Mais, même à Rome, s'il y a un temps pour travailler, il y a aussi un temps pour reposer les méninges. A deux reprises nous avons eu la joie de voir le Saint Père et de recevoir sa bénédiction. Nous avons eu aussi d'intéressantes conférences : du R. P. Briault, C. S. Sp., de Mgr Grente, de Mgr Chollet. M. Belleville, notre confrère, y est allé lui-même d'un magistral discours sur « Marie, Reine de la Paix », en la fête de l'Immaculée Conception. D'aucuns estimèrent que la grande qualité de ce discours était la brièveté, mais croyez qu'il en avait d'autres ».

    Œuvre des Partants

    Cotisations Perpétuelles

    M. et Mme MILLET CESSELIN. M. CATEL. Mlle Th. B...

    Dons pour l'OEuvre

    Famille C. . . 105 fr. Au nom de Mme PÉ-
    TROUD, décédée . 30 fr.
    Mine et Mlle V. . 20 » Mlle C . . . 40 »
    Mine G. C. . . 50 » Mme M . . 100 »
    Mme B . . 5 » Mme H. P . . 50 »
    Une Enfant de Marie . 156 75 Mme R. . . 30 »

    Recommandations

    Deux naissances. — Plusieurs conversions. — Six malades. —Un mariage. —L'avenir spirituel de plusieurs jeunes gens. —Une difficulté à vaincre. — Le salut de plusieurs âmes en danger. — Un procès. — Deux mères de famille très éprouvées. — Un examen. — Une école. — Plusieurs intentions particulières. —Plusieurs défunts.

    Nos Défunts

    Une messe est célébrée le 3e vendredi de chaque mois pour les défunts dont on nous aura fait connaître le décès.
    Les défunts de la famille DESRUELLE.
    M. Robert PRIEUR. Mme MANONVILLER.
    M. LAURIN. Mlle CHAGOT.
    Mme REBATEL. Mme MOUREAUX.
    Mme André WATTINNE. Mine HONART.
    Sr MARIE-MARTHE, Clarisse.
    Mine PERRIN, mère d'un missionnaire.

    Le Gérant : CATELET.

    1939/94-98
    94-98
    France
    1939
    Aucune image