Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Chronique des Séminaires 2

Chronique des Séminaires Paris. Dans une séance tenue à Bruxelles, le 18 décembre dernier, le T. R. Père Robert a été élu membre de l'Institut Colonial International. ** L'Inspecteur d'Académie de Nancy a procédé à l'examen requis pour l'ouverture officielle du Petit Séminaire de Ménil-Flin (Meurthe-et-Moselle) : son approbation a permis d'ouvrir la maison dès le commencement de cette année.
Add this
    Chronique des Séminaires

    Paris. Dans une séance tenue à Bruxelles, le 18 décembre dernier, le T. R. Père Robert a été élu membre de l'Institut Colonial International.
    ** L'Inspecteur d'Académie de Nancy a procédé à l'examen requis pour l'ouverture officielle du Petit Séminaire de Ménil-Flin (Meurthe-et-Moselle) : son approbation a permis d'ouvrir la maison dès le commencement de cette année.
    ** Après l'échange traditionnel des voeux, la nouvelle année a été inaugurée par la célébration solennelle de la fête de l'Epiphanie, titulaire de la chapelle du Séminaire. Son Exc. Mgr Valeri, Nonce apostolique, a bien voulu officier à la messe pontificale, après laquelle les deux communautés réunies de Paris et de Bièvres lui ont été présentées par le Supérieur général. Son Excellence a répondu aux voeux et aux remerciements qui lui étaient offerts par un entretien tout imprégné de bonté et de sympathie pour la Société des Missions Etrangères et qui, aux vifs applaudissements de toute l'assistance, se termina par l'octroi d'un jour de congé, lequel sera reporté à la semaine de Pâques.
    Car, après une période de fêtes, le Séminaire est rentré dans le « Commun du Temps », c'est-à-dire dans le travail préparatoire aux examens semestriels. Ces examens, qui ont occupé la première quinzaine de février, ont été suivis d'une semaine de « détente » bien méritée par le surcroît de labeur quévogue ce seul mot d'examen, et qui fut pieusement agrémentée par l'occurrence de la fête de nos Bienheureux Martyrs Etienne Cuenot, Pierre Néron, Théophane Vénard et Jean-Pierre Néel.
    Bièvres. De même que la communauté de Paris se rend à Bièvres pour célébrer la fête patronale du Séminaire de l'Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge, de même aussi les « philosophes » de Bel Air viennent avec empressement se joindre à leurs aînés de Paris pour la solennité de l'Epiphanie, dans le but évidemment d'apporter aussi leurs hommages au « Christus qui apparuit nobis », et secondairement, il faut le reconnaître, d'avoir part à la concession du congé traditionnellement octroyé ce jour-là. Après quoi, à Bièvres comme à Paris, c'est le travail assidu, acharné, avec la sombre perspective d'examens dont le succès est toujours quelque peu aléatoire. Pourtant, si la préparation a été vraiment sérieuse.....
    Rome. Nos Romains ont été vraiment privilégiés durant les premiers mois de leur année scolaire. De nombreux évêques français, venus à Rome pour leur visite « ad limina », ont honoré de leur présence le Séminaire Français et ont adressé la parole aux étudiants. « Cela, écrit l'un d'eux, nous a permis de faire notre petit « Tour de France » : nous avons commencé par la Bretagne avec Mgr Duparc et Mgr Mignen, puis ce fut le tour de Verdun avec Mgr Ginisty, en passant par Reims, de Cahors avec Mgr Moussaron, et même de Nice avec Mgr Rémond, qui nous fit refaire, par la pensée, son pèlerinage à Jérusalem. Le Cardinal Pacelli, à St Louis des Français, a fait un magnifique sermon en français sur : «Notre-dame de la Bonne Mort ».
    ** Le T. R. Père Robert, notre vénéré Supérieur général, nous a apporté un peu du bon air de la rue du Bac et, au cours d'une lecture spirituelle très intéressante, nous a retracé son dernier voyage dans nos Missions ».
    ** Pendant les vacances de Noël, nos aspirants romains ont fait un pèlerinage au célèbre monastère du Mont Cassin, berceau de l'Ordre de Saint-Benoît.
    1938/93-95
    93-95
    France
    1938
    Aucune image