Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Chronique de Paris, Bièvres et Rome 3

Chronique de Paris, Bièvres et Rome
Add this

    Chronique de Paris, Bièvres et Rome

    Pendant que tous nos séminaristes jouissaient dans leur famille de longues vacances, pourtant trop courtes à leur gré, une heureuse nouvelle est venue réjouir le Séminaire et avec lui la Société des M.-E. tout entière : le T. R. Père Robert, notre Supérieur général, depuis 15 ans Chevalier de la Légion d'Honneur, était promu au grade d'Officier dans le même Ordre. La rosette française vient donc s'ajouter aux décorations du Dragon d'Annam et de l'Epi d'Or de Chine, dont il est déjà titulaire. Le 13 octobre, à Meudon, Mgr Mério, Directeur de l'OEuvre de la Sainte Enfance, a remis la rosette au nouvel Officier en présence des deux communautés de Paris et de Bièvres.

    Un autre témoignage de l'estime dont jouit notre Supérieur et de la compétence qu'on lui reconnaît dans les questions coloniales, c'est que le Ministère l'a nommé membre du Conseil de la Commission d'Enquête aux Colonies.

    ** Ainsi que les Annales » l'ont annoncé, la rentrée des aspirants au Séminaire a eu lieu le 13 septembre et, le lendemain, après la cérémonie traditionnelle à l'oratoire des Martyrs et à la chapelle, 19 jeunes missionnaires partaient pour Marseille, où, trois jours après, ils s'embarquaient sur le « Félix Roussel », des Messageries Maritimes, qui doit les conduire à leur lointaine destination.

    Le 20 septembre s'ouvrait la retraite de rentrée. A Paris elle fut prêchée par Mgr Bruno de Solages, Recteur de l'Institut Catholique de Toulouse, dont les instructions, si pleines de doctrine et de piété, ont produit une impression profonde dans l'esprit et le coeur de ses auditeurs.

    Le dimanche 26, en la fête de nos Bienheureux Martyrs de Corée, Mgr de Jonghe a conféré les saints ordres à 2 diacres étudiants à Rome, 2 sous-diacres et 5 minorés.

    Ce même jour, la paroisse Saint Pierre de Loudun (Vienne) célébrait solennellement le centième anniversaire du martyre de l'un de ses enfants, le Bienheureux Charles Cornay, mis à mort pour la Foi au Tonkin en 1837. S. Exc. Mgr Mesguen, évêque de Poitiers, présida les cérémonies de la journée et fit lui-même le panégyrique du Martyr, une des gloires de son diocèse. Le T. R. Père Robert voulut lui-même représenter à cette fête la Société des M.-E., à laquelle appartenait le héros du jour.

    S. Exc. Mgr Costantini, Archevêque titulaire de Theodosia, Secrétaire de la S. C. de la Propagande, durant son rapide voyage à Paris, a daigné visiter le Séminaire de la rue du Bac, adresser la parole aux directeurs et aspirants réunis et prendre part au repas du soir de la Communauté, à laquelle il a laissé le souvenir de sa bienveillante simplicité et de son zèle ardent pour la prospérité des Missions.

    ** L'année scolaire s'est ouverte avec 36 nouveaux aspirants : 8 pour Paris (dont 3 prêtres), 28 pour Bièvres (dont 7 venus du petit séminaire Théophane-Vénard de Beaupréau). 12 aspirants ayant terminé leur stage à Bièvres sont entrés à la rue du Bac. Au 15 octobre le nombre de nos aspirants était de 54 à Paris, 61 à Bièvres, 7 à Rome et 31 à la caserne ; soit un total de 153.

    Le petit séminaire, de Beaupréau a commencé l'année avec 65 élèves ; celui de Ménil-Flin avec 32. 70 autres postulants continuent leurs études dans les établissements diocésains auxquels ils ont été confiés.

    ** Les aspirants qui, après leurs 3 années de Bièvres, entrent à Paris, sont assurément dans la joie : ils vont vivre dans cette maison de la rue du Bac où se sont formées des générations de zélés missionnaires, de grands évêques, de confesseurs de la foi, de martyrs ; ils voient se rapprocher le jour où il leur sera donné, à eux aussi, de partir à la conquête des âmes ; cette joie cependant est quelque peu mêlée de regret, le regret d'avoir à abandonner l'atmosphère si vivifiante de Bel Air, les grands horizons qu'on y embrasse, les larges espaces dont on y jouit, et aussi la gracieuse chapelle dans laquelle on a senti, au pied du tabernacle, croître en son âme l'amour des missions, la flamme du zèle apostolique. Aussi l'usage s'est-il établi à la veille des vacances, d'une cérémonie des « adieux à Bel Air », à la quelle prennent part ceux des aspirants qui n'y doivent plus revenir. Ils étaient 12 cette -année ; les gravures ci contre les montrent réunis en groupe aux pieds du grand Crucifix qui présidait à leurs récréations et assistant à un dernier « feu de camp » dans le parc témoin de leurs ébats juvéniles.

    ** Le dimanche 3 octobre a eu lieu, à La Motte, sous la présidence de Mgr Saliege, Archevêque de Toulouse, la cérémonie de départ des 5 premières « Surs des Missions Etrangères de Paris ». Destinées à la mission de Pondichéry, elles se sont embarquées à Marseille le 6 octobre. Que la Reine des Apôtres protège ces prémices de la jeune Congrégation ! 5 autres sont chargées de l'« Asile Courbet » à Marseille et 5 seront installées prochainement au Petit Séminaire de Ménil-Flin.

    NECROLOGE

    15. Michel MIGNOT, du diocèse de Clermont ; missionnaire de Birmanie Méridionale en 1890 ; décédé le 12 août 1937. 71 ans.

    16. Louis MIALON, du diocèse du Puy ; missionnaire de Corée en 1896, de Taikou en 1911 ; décédé le 18 août 1937. 66 ans.

    17. Julien MENEL, du diocèse de Rodez ; missionnaire de Kouiyang en 1886 ; décédé le 25 août 1937. 80 ans.

    18. Jean-Baptiste LISSARRAGUE, du diocèse de Bayonne ; missionnaire de Tôkyô en 1901 ; décédé le 1er septembre 1937. 61 ans.

    19. Jean-Marie CHAVANOL, du diocèse de Lyon ; missionnaire de Pondichéry en 1889 ; décédé le 16 septembre 1937. 71 ans.

    20. Eugène BARRIOL, du diocèse du Puy ; missionnaire du Laos en 1903 ; décédé le 18 septembre 1937. 58 ans.

    21. Jean-Pierre RIEU, du diocèse de Rodez ; missionnaire de Birmanie Méridionale en 1899 ; décédé le 19 septembre 1937. 62 ans.




    1937/281-286
    281-286
    France
    1937
    Aucune image