Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Birmanie Méridionale : Historique des Stations Chrétiennes - Leurs titulaires 2 (Suite)

Birmanie Méridionale : Historique des stations Chrétiennes - leurs titulaires PAR M. LUGE Provicaire apostolique Suite)1. MERGUI KADAI
Add this
    Birmanie Méridionale :

    Historique des stations Chrétiennes - leurs titulaires

    PAR M. LUGE

    Provicaire apostolique

    Suite)1.

    MERGUI KADAI

    L'ORIGINE de la chrétienté de Mergui remonte aux temps de la domination portugaise dans l'Inde et l'Extrême-Orient. Nos premiers Vicaires apostoliques, Mgr Pallu entre autres, y passèrent et repassèrent en route pour le Siam et l'IndoChine. Mergui et toute la côte du Ténassérim jusqu'à Moulmein inclusivement, appartenait alors au Siam. Ce territoire passa entre les mains des Birmans lors de la conquête qu'en fit Alongpra et son fils Shinbyushyin. Après l'érection du Vicariat apostolique de la Presqu'île de Malacca la côte proprement dite, de Mergui à Tavoy y fut rattachée. Elle en fut retranchée définitivement en faveur de la mission d'Ava et Pégou nouvellement confiée à la Société des Missions Etrangères 1855. Moulmein et Amherst avaient été cédés auparavant, vers 1832, par suite de l'occupation anglaise. Celle-ci fut la cause du déclin de Mergui. Les Portugais, ou mieux, les descendants de ces derniers se dispersèrent à Tavoy, Moulmein, et plus tard, Rangoon. La ville de Ténassérim n'est plus aujourd'hui qu'un village. Le cimetière chrétien que l'on y voit encore atteste les progrès que lit autrefois le catholicisme dans ces parages. Tavoy n'a jamais eu qu'une importance secondaire, la paroisse fondée par M. P. Bigandet dans les premières années de son apostolat subsiste toujours. Comme Mergui, Tavoy est visité plusieurs fois l'an par le missionnaire de Kadai.
    Ce dernier endroit, 45 milles au nord de Mergui, ancien poste de M. Lacrampe, sur les montagnes et au milieu des Carians, est actuellement la résidence du prêtre qui, avec un vicaire indigène, administre cette vaste contrée. Les bâtiments de la mission à Kadai sont tous l'oeuvre de feu M. Jumentier, digne de la noble lignée d'apôtres qui se succédèrent au Ténassérim. L'église de Mergui garde la tombe de plusieurs de ces saints missionnaires entre autres, M. Plaisant et M. Chopart l'héroïque apôtre des îles Nicobar.

    1. Annales M.-E., n° 87, p. 143.

    JUILLET-AOÛT 1912, N° 88.

    CURÉS :

    A Mergui PP. Azimonti . . . . . . 1781 ?
    John . . . . . . 1822 ?
    MM. Régnier . . . . . . 1842-1872
    Cherbonnier . . . . . . 1874-86
    S. Schmitt . . . . . . 1886-97
    N. P. Sadoux . . . . . . 1898-1900
    A Tavoy Bigandet . . . . . . 1838-1840?
    A Mazau Plaisant . . . . . . 1844- 1849
    A Pitcha Naude-Theil . . . . . . 1848-1856
    A Kadai Lacrampe . . . . . . 1844-1856
    id. F. Jumentier . . . . . . 1903-1907
    V. Billé . . . . . . 1907-1910
    J. Prades. . . . . . . 1910....

    VICAIRES.

    A Kadai MM. J. Mamy. . . . . . . 1905-1906
    J. Maye . . . . . . 1907-1908
    P. A. Ambrose. . . . . . 1908.....

    NYAUNG-LEBIN

    NOTRE DAME DE LOURDES.

    En 1886, la ville de Pegou était reliée à Rangoon par un chemin de fer. Aussitôt grâce à la générosité de M. Dias qui donne le terrain et de M.-J. C. Clancey qui ouvre une souscription, une chapelle s'élève en ce chef-lieu de district. M. Mignot y fut envoyé en 1892. Afin d'être plus à proximité des Carians, ce confrère s'installe l'année suivante à Nyaung- lebin, petite ville birmane avec gare de chemin de fer sur la ligne de Rangoon à Toungoo et Mandalay.
    Il y construit tous les bâtiments : presbytère, écoles, église gothique dédiée à Notre Dame de Lourdes que l'on y voit aujourd'hui, et qui font autant d'honneur à son zèle qu'à son bon goût. Pegou est devenu une annexe visitée par le missionnaire les premiers dimanches de chaque mois. De même Ngapiaudau dans les montagnes que baigne la rive gauche du Sittang un peu au-dessous de Shwe-gyin. MM. Cance et Ballenghien essayèrent de s'y fixer. La malaria les força d'abandonner la place. De Nyaung-lebin M. Mignot et son vicaire visitent les chrétiens Carians assez nombreux dans ces parages.

    CURÉS.

    MM. Mignot . . . . . . 1892-1908
    J. Mourlanne . . . . . . 1908-1910
    M. Mignot . . . . . . 1910...

    VICAIRES.

    MM A. Andreas. . . . . . . 1898-1902

    THEINZEIK (Thaton).

    SAINT-PAUL.

    L'établissement d'un nouveau district civil à Thaton, 37 milles au nord de Moulmein décida M. Boulanger à s'y assurer un pied à terre en 1898. Un terrain fut acheté sur le versant de la colline, une résidence construite, assez vaste pour servir de maison de retraite aux soeurs de Saint-Joseph de l'Apparition. A la suite d'une reconnaissance faite par Mgr Cardot en compagnie de M. Mignot, l'évêque vit la nécessité de fonder un poste dans cette partie jusqu'alors entièrement négligée du Vicariat. M. Rieu fut le premier missionnaire qui s'installa à Thaton, 1900-1901.
    L'année suivante M. P. Loizeau lui succédait. Il ne tarda pas à quitter la ville pour un endroit plus au centre des villages Carians et à portée des Touenthous, aborigènes de la montagne. Etabli d'abord à Wimpa, 1903-1904, à quelques milles de la voie ferrée nouvellement ouverte, il voulut s'en rapprocher davantage et s'installa définitivement à Theinzeik, gare de chemin de fer à 12 milles au-dessus de Thaton.
    Il y a bâti résidence, chapelle, école et formé un village dont les jeunes gens sont tout spécialement instruits par lui dans les différents travaux d'agriculture.

    CURÉS.

    A Thaton. . . MM. P. Rieu . . . . 1900-01
    » . . . P. Loizeau . . . 1902-03
    A Wimpa. . . P. Loizeau . . . 1903-04
    A Theinzeik . . . . id. . . . 104...

    VICAIRES:

    MM. A. Andreas . . . . . . . 1905-07
    Ambrose . . . . . . . 1907-08
    J Joseph . . . . . . . 1908

    TALAINDAT, YÉBOUK, YANDOON.

    SAINT-ANDRÉ.

    Talaindat, première étape de l'évangélisation dans ces parages, à 45 milles à l'ouest de Rangoon, est agréablement situé sur la rive droite du Panlang, bras de rivière qui met l'Irrawaddy en communication directe avec la capitale.
    En 1882, M. J.- B. Perret crut devoir porter sa tente plus au nord et s'établit à Yébouk, gros village sur la rive gauche de l'Irrawaddy à 12 milles au-dessus de Yandoon.
    Son successeur M. Kromer se fixa définitivement au centre important de Yandoon. Il y bâtit une spacieuse église en briques. Enfin M. Ballenghien, le titulaire actuel, agrandit le terrain de la mission, aujourd'hui bien occupé par des bâtiments d'écoles pour les deux sexes.

    CURÉS.

    MM. De Vos. . . . . . . . 1874-76
    J. Gandon . . . . . . . 1876-80
    N. Sadoux . . . . . . . 1880-82
    J.-B. Perret à Yébouk . . . . . 1882-8
    H. Kromer à Yandoon. . . . . . 1887-9
    A. Sève . . . . . . . 1896-97
    A. Ballenghien . . . . . . 1897-05
    A. Fargeton . . . . . . 1905-06
    A. Ballenghien . . . . . . 1906...

    VICAIRES.

    PP. J.-B. Le Fèvre ? . . . . . . 1880-84 ?
    C. Carolus . . . . . . . 1902-06
    S. Stephanus . . . . . . 1909...

    LETKOPIN, MAUBIN

    Letkopin, à 14 milles sud-ouest de Maubin, sur la crique importante qui met cette dernière ville en communication avec Kyaiklat et Pyapon, est le premier pied-à-terre du missionnaire dans cette partie du Delta. Aussi fut-il obligé d'y suivre les nombreux chrétiens qui vers 1895 émigrèrent de Letpan dans cet endroit.
    Une nouvelle digue de Maubin à Thongwa allait être terminée, de vastes terrains jusque-là incultes pouvaient être converties en rizières : c'était plus qu'il n'en fallait pour attirer les Carians naturellement nomades et aventuriers. Le prêtre dut les suivre. Un nouveau village d'une vingtaine de familles fut fondé sur la rive gauche de la crique : Chapelle et presbytère s'élevèrent à l'extrémité. A la mort du P. Thomas, M. G. Chagnot crut devoir se fixer à Maubin chef-lieu du district, et garder Letkopin comme annexe.

    CURÉS.

    A Letkopin . . . . P. T. Thomas. . . . 1895-98
    . . . M. G. Chagnot. . . . 1898-1900
    Maubin . . . .id . . . . 1900...

    VICAIRES.

    A Letkopin . . . P. J. Joseph. . . . 1895-96
    » . . . M. V. Granger . . . 1896-97
    Maubin . . . P. R. Raymund . . . 1906-11

    NYAUNGON, TWANTÉ

    Dévoré de zèle pour le salut des âmes le Père Domingo Tarolly quitte Myaung-mya en 1860, parcourt les bouches et criques du delta de l'Irawaddy et s'arrête à Gianwaïne, à quelques milles au nord-ouest de Rangoon.
    Après la conversion de plusieurs familles Carianes et la construction d'une modeste chapelle, il se lance plus au sud, vers la mer, et s'établit à Shaboa, entre Twanté et Kyai-ktan.
    A l'arrivée de M. Schmitt, le P. Tarolly retourne à sa chère mission de Myaung-mya.
    Tout va bien à Shaboa lorsque l'ouverture du canal de Twanté attire naturellement M. Schmitt près de ce dernier endroit. Il s'installe d'abord à Seitkyi, puis à Kambai. Pendant ce temps, le prêtre Thomas prenait soin des chrétiens de Gianwaine et s'établissait à Letpan, en 1878.
    A son tour, M. Bonnet en 1894 choisit Nyaun-gon, tout proche de Shaboa, pour en faire définitivement le chef-lieu de mission dans ces parages. Toutes les constructions élevées par lui sont en briques. Il ne reste plus que l'église à bâtir. Notre confrère possède à peu près tous les matériaux et doit commencer les travaux incessamment.

    CURÉS.

    MM. Domingo Tarolly. . . . . . 1860-62 à Gianwaine. id. . . . . . . 1862-65 à Shaboa.
    S. Schmitt. . . . . . . 1865-75 id.
    id. . . . . . . 1875-86 à Kambai.
    J.-B Perret. . . . . . . 1886-87 id.
    Le P. Thomas prend la charge de Letpan, 1878-95, quitte pour aller fonder Let-kopin.
    M. A. Bonnet, en 1894, s'établit à Nyaung-gon.

    KYAIKLAT

    NOTRE DAME DE LOURDES.

    A 45 milles au sud de Rangoon, Kyaiklat est une des subdivisions du district de Pyapon. Ce n'est que tout récemment en 1909, sur l'indication de M. J.-B. Mourlanne, curé de la paroisse tamoule de Rangoon, que la fondation de ce poste fut décidée. Il est comme une annexe de la mission tamoule. Les Catholiques indiens sont nombreux dans ces quartiers. M. L. Mazoyer, qui les administre, n'en compte pas moins de 4000 dispersés dans le district de Pyapon jusqu'à la côte. Le nombre ne fera que croître. L'Indien n'attend que le moment favorable pour se rendre acquéreur des rizières que l'indolence du Birman ou l'indifférence du Carian lui laisse à bon compte. Venu d'un pays où la famine n'est pas rare, il connaît la va- leur d'un champ de riz. Pour rien au monde il ne s'en défera. L'invasion indienne est lente mais sûre. M. Chagnot voulut bien préparer les voies en construisant une maison chapelle temporaire en 1908. Cette année même, 1911, M. Mazoyer a jeté les fondements d'un vaste et bel édifice tout en maçonnerie et qui n'a pas moins de 14 chapelles dans l'intérieur dont quelques-unes en briques et très coquettes. Selon la coutume tamoule, chaque chrétienté entretient un catéchiste et pourvoit aux frais du culte.

    CURÉ.

    M. L. Mazoyer. . . . . . . . 1909....

    PYAPON

    Environ à 60 milles au sud de Rangoon, Pyapon est un nouveau chef-lieu de district détaché de celui de Maubin, 1900, et qui confine à la mer. Le nombre croissant de chrétiens Carians que l'imprévoyance force d'émigrer dans ces parages fut une bonne raison pour y établir un nouveau centre de mission. M. P. Cathébras y fut destiné en 1909. Un avocat M. Queah, dont la famille est catholique, voulut bien mettre une maison à la disposition du prêtre.

    Dernièrement, notre confrère a réussi à se procurer un vaste terrain, sur lequel il compte bientôt élever une chapelle avec résidence.

    Tout est donc à faire, au matériel comme au spirituel ; mais tout porte à croire que d'ici quelques années Pyapon deviendra un centre d'évangélisation où de nombreuses consolations récompenseront l'ouvrier apostolique des pénibles labeurs du début.

    CURÉ.

    M. P. Cathébras . . . . . . . 1909....

    THINGAN-AING.

    SAINT JEAN L'EVANGÉLISTE.

    Premier poste carian du district d'Henzada, comme Myaung-mya pour le district de Bassein, Thingan-aing est situé à 8 milles au sud-ouest d'Henzada. M. Naude-Theil parti de Bassein en 1858, en compagnie d'un Carian qu'il avait délivré de prison, se dirigea d'abord vers un gros village du nom de Chimpo à 6 milles nord-ouest d'Henzada. Après un séjour de quelques mois dans cette localité, le missionnaire vit qu'il était victime d'une trop grande crédulité. Il vase fixer à Thin-gan-aing au milieu d'un bouquet de manguiers, y construit d'abord une hutte en bambou pour lui et les deux enfants qui le servent. Sa connaissance de la langue cariante et pareil esprit de sacrifice lui attirèrent bientôt un nombre croissant de conversions. En moins de dix ans il en comptait un millier. Une première résidence et chapelle tout en bois fut construite en 1861. Huit ans plus tard elle dis- parut pour faire place à l'église et à la résidence actuelles. Les écoles de garçons et de filles ne tardèrent pas à suivre. M. Naude resta à Thin-gan-aing jusqu'à sa mort en 1900.

    CURÉS.

    MM. Naude-Theil . . . . . . . 1858-1900
    F. Héraud . . . . . . . 1901-1907
    V. Billé . . . . . . . 1907-1908
    F. Héraud . . . . . . . 1908....

    VICAIRES.

    MM. P. Bertrand . . . . . . . 1859-60
    J.-B. Tardivel . . . . . . . 1861-64
    J.-B. Bringaud . . . . . . 1864-67
    P. B. Moise . . . . . . 1875-95
    MM. J. Gandon . . . . . . . 1890-91
    Th. Bohn . . . . . . . 1895-96
    C. Carolus . . . . . . . 1896-1901.

    MARYLAND (Zalun).

    NOTRE DAME DU SACRÉ COEUR.

    A 25 milles au sud de Tingan-aing. Après 3 ans passés avec M. Naude, M. J.-B. Tardivel, fondateur de ce poste, est aujourd'hui le digne et vénéré doyen des missionnaires de Birmanie Méridionale.
    Sous sa sage direction, Maryland est vraiment une paroisse cariane modèle. Tous les bâtiments actuels : église, écoles, presbytère etc., sont l'oeuvre de ses mains.

    CURÉS.

    MM. J.-B. Tardivel. . . . . . . 1864-95
    A. Ballenghien . . . . . . 1895-96
    J. B. Tardivel. . . . . . . 1896...

    VICAIRES.

    MM. J. Pakin . . . . . . . .
    B. Moses. . . . . . . . 1885
    C. Carolus . . . . . . . 1880-1891
    A. Ballenghien. . . . . . . 1894-1897
    A. Sève. . . . . . . . 1897-1898
    A. Bouche . . . . . . . 1898-1907
    P. Charbonnel. . . . . . . 1907...

    A suivre).







    1912/204-211
    204-211
    Birmanie
    1912
    Aucune image