Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Bibliographie en butinant Virgile

Bibliographie En butinant Virgile Par le P. Fabre Missionnaire apostolique à Canton1 L'oeuvre de Virgile, quoique païenne, s'apparente de très près cependant avec le christianisme. Elle est le régal des délicats par la fraîcheur, la beauté, la vérité, la générosité des sentiments qu'elle exprime. D'elle on pourrait extraire une véritable anthologie chrétienne. Toute l'oeuvre engendre le repos dans la contemplation. 1. Adresser les commandes à l'auteur, Missions Etrangères, 128, rue du Bac, Paris VIIe.
Add this
    Bibliographie
    En butinant Virgile
    Par le P. Fabre
    Missionnaire apostolique à Canton1
    L'oeuvre de Virgile, quoique païenne, s'apparente de très près cependant avec le christianisme. Elle est le régal des délicats par la fraîcheur, la beauté, la vérité, la générosité des sentiments qu'elle exprime. D'elle on pourrait extraire une véritable anthologie chrétienne. Toute l'oeuvre engendre le repos dans la contemplation.

    1. Adresser les commandes à l'auteur, Missions Etrangères, 128, rue du Bac, Paris VIIe.

    Le succès de Virgile devint si grand que son oeuvre fut plus que classique ; il fut, dirions-nous, canonique, et partagea parmi nos ancêtres du Moyen Age le culte rendu à nos auteurs sacrés. Virgile fut le plus chrétien d'entre nos poètes latins. Son Eglogue à Pollion le fit inscrire parmi les Prophètes. Virgile soupçonna-t-il réellement la venue prochaine d'un Rédempteur et la restauration imminente de l'âge d'or ? Il incarna du moins les aspirations de son siècle, et parvint plus tard jusqu'aux honneurs de la Liturgie. Dans le mystère de Noël à Rouen, Virgile se présentait à la suite des Prophètes : « Maro, Maro, prophète des Gentils, apporte son témoignage au Christ ». Et Virgile, en beaux habits de fête, dans l'éclat de la jeunesse, répondait: « Voici que le nouvel homme est descendu du ciel sur la terre ».
    Sa louange des abeilles trouva place dans l'Exultet du Samedi Saint. Des pièces entières furent tissées de ses vers, comme les sermons de certaines époques ne sont qu'un amalgame de citations de l'Ecriture Sainte. Son oeuvre pullule de faits et de sentiments, qui sont vraiment l'échelle de notre pauvre nature vers l'idéal et vers Dieu. Hymne à la Providence, qui prépare de loin et malgré tous les obstacles la fondation de Rome.
    Hymne aux vertus domestiques. Hymne à l'amour filial. Enée, entre autres, vénère son vieux père Anchise, et l'emporte sur ses épaules, hors des débris de Troie incendiée. Hymne à l'amour conjugal. Noble jusque dans une humiliante servitude, Andromaque demeure fidèle à la mémoire de son époux Hector.
    Virgile a senti comme vibrer en lui l'âme des choses ; il y avait en lui du François d'Assise. Et quelle discrétion aussi ! Quelle sobriété ! Quelle aisance, quelle continuité ! Il est à lui-même le meilleur propagateur de sa gloire.
    Ces méditations ont servi à présenter à de jeunes séminaristes chinois ce que le prince des poètes latins recèle d'idée chrétienne. Elles ont été rêvées pour eux, à l'ombre du chef-d'oeuvre de proportion et d'harmonie qu'est la Cathédrale de Canton.

    1925/37-38
    37-38
    France
    1925
    Aucune image