Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Bibliographie

Bibliographie Dictionnaire d'Histoire et de Géographie du Japon, illustré de 300 gravures et de plusieurs cartes et suivi de 18 appendices par E. PAPINOT missionnaire apostolique. Voici un des ouvrages les plus considérables qui ait été composé par un missionnaire de notre Société sur un des pays qu'elle évangélise.
Add this

    Bibliographie

    Dictionnaire d'Histoire et de Géographie du Japon, illustré de 300 gravures et de plusieurs cartes et suivi de 18 appendices par E. PAPINOT missionnaire apostolique.

    Voici un des ouvrages les plus considérables qui ait été composé par un missionnaire de notre Société sur un des pays qu'elle évangélise.
    Il a pour but de donner des renseignements précis sur les principaux personnages de l'histoire du Japon, sur les lieux les plus importants, et sur les termes se rapportant aux usages, fêtes, dignités, impôts etc, etc. Il comprend 992 pages très compactes. Il suppose un travail énorme, des recherches nombreuses et parfois difficiles, un esprit d'ordre et de classification rare.
    Les renseignements qu'il contient ont été puisés dans les traités japonais d'Histoire et de Géographie ; l'auteur a exclu de ses recherches les ouvrages Européens, excepté ceux de M. B. H. Chamberlain, dont l'érudition et la critique sont très sûres.
    Un des Suppléments offre des notices sur les principaux étrangers, ayant eu quelques relations avec le Japon, depuis la première arrivée des Portugais, 1542, jusqu'à la. Restauration impériale, 1868.
    Pour faire connaître ce travail avec plus de précision, nous allons citer trois articles : le premier historique ; le second géographique, le troisième sur les décorations.

    KOTOKU-TENNO, 36e empereur du Japon (645-654). Ame-yorozu-toyohi no mi-koto, appelé aussi Karu no Oji, succéda, à l'âge de 49 ans, à sa soeur Kogyo-ku. Etant prince héritier, il avait préparé, avec Naka no Oe (plus tard Tenchi-tenno) et Nakatomi no Kamako, l'assassinat des Soga, Emishi et Iruka. Son intronisation fut le commencement d'un nouveau mode de gouvernement copié en grande partie sur celui de la Chine. L'usage des nengo fut adopté et c'est le nom du premier, Taikwa, que porte la réforme commencée alors (Taikwa no Kaishin V. ce mot), bien qu'elle ne fut achevée que 56 ans plus tard, sous le règne de Mommu. Kotoku mourut après dix ans de règne.

    NAGASAKI. Chef-lieu (151.500 hab.) du Nagasaki-ken. Cette ville n'était autrefois qu'un pauvre village de pêcheurs appelé Fukae no ura, Nigitatsu ou Tama no ura. Au 12e siècle, il fit partie des domaines de Taira Norimori, puis du 13e au 16e siècle, appartint à une famille Nagasaki, qui lui donna son nom. Au milieu du 16e siècle, il passa sous la juridiction d'Omura Su-mitada, qui, voyant les étrangers trafiquer surtout à Hirado, leur ouvrit les ports de Yokose et de Fukuda, puis en 1568 celui de Nagasaki qui, en peu d'années, devint une ville importante. Après sa campagne de Kyushu (1587), Hideyoshi, voyant la prospérité croissante de ce port, le détacha des domaines d'Omura et en fit une ville impériale relevant du gouvernement central, Jeyasu, en 1603, y plaça un bugyo ou gouverneur au nom du Shogun. De 1640 à 1859, Nagasaki fut la seule ville du Japon où les étrangers Hollandais et Chinois seulement furent autorisés à trafiquer ; ce fut aussi l'un des cinq ports ouverts aux Européens par les traités de 1857.

    KUNSH0. Décoration ; ordre de chevalerie. Il y a au Japon 6 ordres :
    1° Kikukwa-sho. Ordre du Chrysanthème, créé en 1876 ; réservé aux souverains et aux membres des familles princières. N'a qu'une classe.
    2° Tokwa-sho. Ordre du Paulownia, créé en 1876 ; accordé aux princes et très hauts personnages. Une seule classe.
    3° Kyokujitsu-sho. Ordre du Soleil Levant, créé en 1875, conféré pour services militaires ou civils. 8 classes.
    4° Zuiho-sho. Ordre du Trésor Sacré, créé en 1888 pour récompenser les services civils ou militaires. 8 classes.
    5° Kokwan-sho. Ordre de la Couronne, créé en 1888 ; réservé aux dames, 8 classes.
    6° Kinshi-sho. Ordre du Milan d'Or, créé en 1890 ; récompense les hauts faits militaires et donne droit à une pension. 8 classes.
    Il y en outre plusieurs médailles civiles ou militaires.

    Ajoutons que l'ouvrage est illustré de 300 gravures, la plupart tirées des oeuvres d'artistes japonais, et fort bien reproduites.
    1906/376-377
    376-377
    France
    1906
    Aucune image