Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Avis Postal

A NOS LECTEURS Avis Postal Désormais nos Annales n'auront plus que 56 pages au lieu de 64. Avant de regretter cette diminution, que nos amis veuillent bien lire l'explication suivante : La Chambre a voté, le 29 avril dernier, une loi qui ne reconnaît comme périodiques que les publications paraissant au moins une fois par mois. Les autres ont beau paraître très périodiquement tous les deux mois, comme nos Annales, ou tous les trois mois, elles ne sont pas des périodiques. C'est là un principe postal.
Add this
    A NOS LECTEURS

    Avis Postal

    Désormais nos Annales n'auront plus que 56 pages au lieu de 64. Avant de regretter cette diminution, que nos amis veuillent bien lire l'explication suivante :
    La Chambre a voté, le 29 avril dernier, une loi qui ne reconnaît comme périodiques que les publications paraissant au moins une fois par mois. Les autres ont beau paraître très périodiquement tous les deux mois, comme nos Annales, ou tous les trois mois, elles ne sont pas des périodiques. C'est là un principe postal.
    Il y a un autre principe, toujours postal ; le voici : Toute publication, qui n'est pas périodique ou qui n'est pas reconnue comme telle, paie un affranchissement plus élevé que celle qui est périodique, parce qu'elle est taxée comme imprimé ordinaire.
    La conclusion est que chaque numéro de nos Annales pesant plus de 100 grammes, devrait être affranchi avec un timbre de 0f,10, au lieu d'un timbre de 0f,05. Différence en plus 0f,05, qui, répétée six fois par an pour plusieurs milliers d'exemplaires, grèverait singulièrement notre modeste budget.

    JUILLET AOUT 1908, N° 64

    Or quelque grande que soit l'amabilité de notre gouvernement, et excellent le service des postes, et vif notre désir de plaire à l'un et à l'autre, il nous paraîtrait excessif de verser chaque année dans leur caisse, par achat de timbres, une somme aussi forte.
    Nos Annales ne pèseront donc pas 100 grammes. Avec la couverture, gravure, chemise, le poids ne dépassera pas 98 grammes et sera taxé comme précédemment à 0f, 05. La loi sera respectée et notre bourse également.
    Mais il n'y aura que 56 pages, autrement le papier que nous serions obligés d'employer serait trop mince. Afin que les droits de nos abonnés soient respectés à légal de ceux que le gouvernement se confère, nous imprimerons de moins nombreux articles en gros caractères et de plus nombreux en moyens caractères, de manière à pouvoir insérer dans 56 pages ce que précédemment nous insérions dans 64 pages.
    Nous pensons que la combinaison aura l'agrément de tous nos lecteurs, et, si par hasard, il en était autrement, et si nous recevions avec les réclamations le billet de 1000 fr., nécessaire à l'achat de timbres, nous nous inclinerions ; mais à vrai dire, nous ne le demandons pas, nous ne le désirons pas, et exprimons toute notre pensée : nous le regretterions.

    1908/194
    194
    France
    1908
    Aucune image