Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Évêques Chinois

ANNALES DE LA Société des Missions Étrangères SOMMAIRE EVÊQUES CHINOIS. — PROJET DE NOMINATION, AU XVIIe SIÈCLE, D'ÉVÊQUES EXTRÊME — ORIENTAUX. — Birmanie septentrionale : EN TOURNÉE DANS LA MISSION DE BHAMO, par Mgr Foulquier. — L'HOSPICE D'ATUR, lettre du P. Ligeon. — Canton : LE P. ANDRÉ TCHAO, APÔTRE DES LÉPREUX. NOUVELLES DES MISSIONS : Tchentou, Suit ou, Pakhoï, Pondichéry, Hué, Saï gon, Chine.
Add this
    ANNALES
    DE LA

    Société des Missions Étrangères

    SOMMAIRE

    EVÊQUES CHINOIS. — PROJET DE NOMINATION, AU XVIIe SIÈCLE, D'ÉVÊQUES EXTRÊME — ORIENTAUX. — Birmanie septentrionale : EN TOURNÉE DANS LA MISSION DE BHAMO, par Mgr Foulquier. — L'HOSPICE D'ATUR, lettre du P. Ligeon. — Canton : LE P. ANDRÉ TCHAO, APÔTRE DES LÉPREUX.

    NOUVELLES DES MISSIONS : Tchentou, Suit ou, Pakhoï, Pondichéry, Hué, Saï gon, Chine.

    Gravures : MGR PALLU, MGR LAMBERT DE LA MOTTE. — Birmanie : AUTEL DANS UNE PAGODE, BONZE, BIRMAN DES MONTAGNES.

    TABLES DES MATIÈRES 1925, 1926.

    Évêques Chinois

    Six prêtres chinois ont reçu à Rome, le 28 octobre dernier, des mains du Souverain Pontife la consécration épiscopale.

    Voici leurs noms :

    Mgr Philippe Tchao, vicaire apostolique de Swanhwafu, dans le Tcheli;
    Mgr Melchior Souen, lazariste, préfet apostolique de Lihsien, dans le Tcheli, évêque titulaire d'Esbon ;
    Mgr Odoric Tchen, franciscain, préfet apostolique de Puchi, dans le loupé, évêque titulaire de Cotenna;
    Mgr Louis Tchen, franciscain, vicaire apostolique de Fenyang (Taiyuanfu) dans le Chansi;
    Mgr Simon Tsu, jésuite, vicaire apostolique de Haimen (Shanghai), dans le Kiangsou ;
    Mgr Joseph Hou, lazariste, vicaire apostolique de Taichow (Ningpo), dans le Tchekiang.

    Novembre Décembre 1926, no 172.

    « Le sort de l'Asie va se trouver tôt ou tard entre les mains de la Chine. A ce moment fixé pour la Providence, il faudrait, pour le salut des hommes, que la Chine fut catholique. Ne semble-t-il pas que le sacre des Evêques Chinois, le 28 octobre, soit le commencement d'une grande miséricorde que Dieu veut faire à l'Asie? Nous en avons l'espoir et, en tous cas nous sommes résolus de hâter ces choses par nos prières et la sainteté de notre vie. Dieu nous soit en aide! » (JACQUES BUISERET, Directeur au Séminaire Léon XIII, Louvain.)

    Ce sont les premiers évêques originaires de Chine ; mais il y a bien longtemps, près de trois siècles, que les Souverains Pontifes et la Congrégation de la Propagande avaient exprimé le désir que des prêtres chinois ou annamites fussent appelés à l'épiscopat et désignés pour gouverner des Eglises de l'Extrême-Orient.
    De longs pourparlers eurent lieu à ce sujet entre Rome et plusieurs Vicaires apostoliques et prêtres de la Société des Missions Etrangères ; peut-être quelques-uns de nos lecteurs seront-ils heureux de connaître un résumé de ces négociations et de la manière dont l'épiscopat indigène, son établissement, ses fonctions, son utilité en Extrême-Orient et principalement au Tonkin, étaient envisagés à cette époque lointaine.
    Nous allons essayer de les satisfaire.

    1926/201-204
    201-204
    Chine
    1926
    Aucune image