Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Annam et France !

Annam et France ! Aux rivages d'Annam, il vivait bien tranquille. Son fleuve poissonneux et sa terre fertile, La pagode tout près, avec tous ses Bouddhas, Sa femme, ses enfants, et ses humbles cagnas, Voilà pour lui, le bien suprême, Voilà les seuls objets, que son tendre coeur aime ! Il vivait bien tranquille, et son ardent désir, Était de rester là, jusqu'au dernier soupir. L'on disait bien parfois, que là-bas une guerre Implacable et sauvage ensanglantait la terre, Et que bientôt c'en serait fait,
Add this
    Annam et France !

    Aux rivages d'Annam, il vivait bien tranquille.
    Son fleuve poissonneux et sa terre fertile,
    La pagode tout près, avec tous ses Bouddhas,
    Sa femme, ses enfants, et ses humbles cagnas,
    Voilà pour lui, le bien suprême,
    Voilà les seuls objets, que son tendre coeur aime !

    Il vivait bien tranquille, et son ardent désir,
    Était de rester là, jusqu'au dernier soupir.
    L'on disait bien parfois, que là-bas une guerre
    Implacable et sauvage ensanglantait la terre,
    Et que bientôt c'en serait fait,
    La France sous les coups des Germains tomberait !

    Que penser? Cette France, oh ! Serait-ce possible!
    La France! Il la croyait toujours grande, invincible.
    La France, ce pays de l'Annam Protecteur,
    Périrait sous le fer de l'Allemand vainqueur !
    Oh ! Non jamais! Jamais, ma France !
    Non, jamais, l'Allemand n'abattra ta puissance !
    DAVID.

    1919/156-159
    156-159
    Vietnam
    1919
    Aucune image