Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

A l'ordre du jour croix de guerre

A l'ordre du jour croix de guerre Nous continuons de reproduire les citations à l'ordre du jour méritées par nos confrères. « BOZEC, zouave brancardier, s'est distingué par sa bravoure au cours des combats du 25 avril au 10 mai. A rempli avec courage et dévouement son emploi de brancardier, se dépensant sans compter pour transporter les blessés de la ligne de feu à l'arrière, sur un terrain constamment battu par des feux violents ». M. Bozec, Jean-Claude, de la Société dés Missions Etrangères, est missionnaire en Cochinchine Occidentale.
Add this
    A l'ordre du jour croix de guerre

    Nous continuons de reproduire les citations à l'ordre du jour méritées par nos confrères.
    « BOZEC, zouave brancardier, s'est distingué par sa bravoure au cours des combats du 25 avril au 10 mai. A rempli avec courage et dévouement son emploi de brancardier, se dépensant sans compter pour transporter les blessés de la ligne de feu à l'arrière, sur un terrain constamment battu par des feux violents ».
    M. Bozec, Jean-Claude, de la Société dés Missions Etrangères, est missionnaire en Cochinchine Occidentale.

    ***

    A l'ordre du jour de l'armée, 5 août 1915 : l'aumônier militaire NARP, Pierre-Alexandre, d'un groupe de brancardier de Corps : « Dans les attaques du 20 au 30 juillet a montré la plus belle vaillance, a sou- tenu le courage des chasseurs à pied par sa parole et son exemple, a rapporté sur ses épaules deux blessés de la ligne de feu jusqu'au poste de secours sous un bombardement terrible ».
    Le général commandant l'armée a tenu à remettre lui-même au vaillant aumônier la croix de guerre.
    M. Narp, de la Société des Missions Etrangères, est missionnaire de la Cochinchine Occidentale.

    ***

    Le 23 août dernier, M. Compagnon, dont notre dernier numéro a reproduit la citation à l'ordre du jour, a reçu la croix de guerre. Il avait demandé à ce que la cérémonie se fit en petit comité, ainsi en a-t-il été. Le colonel du ..e d'artillerie a épinglé la croix sur la poitrine du cher Père, donné l'accolade, et lui a adressé un mot aimable auquel l'aumônier a répondu en ces termes :
    « Mon colonel, je vous remercie.
    « Toute décoration qui vient de la France est d'un grand prix.
    « Cette croix de guerre que vous épinglez en son nom sur ma poitrine acquiert pour moi une singulière valeur en passant par vos mains. Elle est un nouveau lien qui m'attache par son vaillant chef au ..e régiment d'artillerie.
    « La croix est à juste titre prise comme signe du mérite civil ou militaire, puisque c'est sur une croix que s'est manifesté l'amour le plus pur, le dévouement le plus parfait pour le genre humain : c'est de cette croix que coule la source de tout mérite substantiel et durable.
    « Puisse cette croix, dont vous m'avez décoré, être pour moi un signe que j'ai acquis quelques mérites dans mon rôle d'aumônier au ..e Corps, en encourageant ses valeureux soldats, en leur rappelant leurs devoirs religieux et militaires, en leur montrant que la source du vrai dévouement et de l'amour pour la patrie est dans cette charité qui nous demande de nous sacrifier pour ceux que nous aimons, et de verser notre sang, s'il le faut, pour leur salut.

    1915/76
    76
    France
    1915
    Aucune image